Passionné de parfums et membre du Club Parfumista, Philippe nous donne son ressenti olfactif sur un classique olfactif, Dior Homme. Un parfum masculin autour de l’iris, lancé en 2005.

dior homme classique

L’on dit iris et l’on pense… parfum féminin. Certains associent ou confondent l’iris aux fleurs blanches, comme la tubéreuse. J’invite pourtant les garçons à se pencher sur Dior Homme. Un rare iris masculin dans l’univers du parfum !

Sophistiqué, de caractère un peu troublant, tout en délicatesse, revisitant les postulats d’image et de séduction ainsi que le classicisme masculin, il est idéal pour qui souhaite s’affranchir des stéréotypes et suggérer une certaine volupté avec discrétion.

Olivier Polge (fils de Jacques, parfumeur officiel de la Maison Chanel à l’époque) a retenu dans sa composition un absolu d’iris. Il succède à des tonalités toniques, hespéridées et aromatiques, et s’exprime avec subtilité au cœur d’une harmonie de notes vertes et délicatement poudrées associés à un ambre et un cacao que personnellement je ne distingue pas vraiment. Un cœur ainsi sensuel, frais, floral, suave, profond et chaud à la fois.

Un must de raffinement difficilement descriptible faisant de ce parfum une création originale et raffinée très masculine autour d’un cœur conventionnellement féminin, « virilisé » par un fond boisé et patchouli.

iris et philippe parfumista

à gauche : photo d’iris par Dior ; à droite : Philippe, auteur de cet article

A noter une excellente tenue, une évolution progressive intéressante et un sillage élégant.

Je pourrais comparer son « esprit » à celui de certains Lutens que j’affectionne particulièrement, un peu en croisés d’univers et d’époques, bien qu’il soit plus discret : senteurs connues anciennes modernisées lui conférant un caractère intemporel et donc très actuel, ambiguïté masculin / féminin équilibrée…

Le jus est présenté dans un flaconnage sobre, épuré, presque minimaliste, très moderne avec une touche de métal.

La très belle communication de 2010 avec Jude Law, « Un rendez-vous » est à découvrir ou redécouvrir. Une publicité sur une bande son signée Muse, « Exogenesis : Symphony, part 1 ».

Et vous, aimez-vous Dior Homme ? Que pensez-vous de ce classique de la parfumerie ?

6 personnes aiment cet article.
Partagez cet article

11 commentaires à “Dior Homme, un iris au masculin

  1. Sonia

    J’adore Dior Homme, et je le porte… et pourtant je suis une femme !
    J’aime bien la version intense aussi, la tenue est top, mais on sent plus la vanille je trouve.

  2. Parfumista

    Merci Philippe pour cette revue olfactive de Dior Homme. Un grand classique qui, 14 ans après sa sortie, reste toujours aussi chic et contemporain.

    1. Philippe Salducci

      Merci à vous pour cette publication et superbe mise en page !
      J’en suis honoré et touché.
      Phil

  3. Max

    Je n’ai pas de problème avec les parfums ambigus, même si je les porte rarement. Mais j’ai un réel problème avec l’iris, que je ne trouve pas à mon goût.
    Aussi, je passerai mon tour sur ce parfum…

    1. Parfumista

      Bonjour Max, merci pour votre message.
      Oui, vous avez raison, chacun porte ce qu’il veut, quel que soit le genre attribué par la marque.
      Au-delà de l’iris, y a-t-il des fleurs que vous aimez porter (en soliflores ou en touche dans les parfums) ?

      1. Max

        Bonjour !
        J’aime beaucoup la rose lorsqu’elle est aussi bien traitée que dans Voleur de rose. EEn fait, j’aime quand une matière attribuée à un sexe est travaillée pour correspondre à l’autre sexe.
        Si ce n’était mon aversion pour l’iris, je suis sûr que Dior Homme m’aurait beaucoup plu…

        1. Parfumista

          Ah, Voleur de Roses, quelle belle fragrance !
          Une rose atypique, chaude et boisée…
          Aimez-vous aussi Rose 31 de Le Labo, qui est un peu plus ambré et épicé ? Arcana Rosa de L’Artisan Parfumeur lui ressemble également.

          1. Max

            Je ne connais ni l’un, ni l’autre. Pour être tout à fait honnête, ils sont un peu hors budget pour moi.
            De la collection Natura Fabularis, je ne connais que Glacialis Terra qui m’a été offert par l’Artisan.
            Quant à Rose 31, je verrai si je m’achète un échantillon.
            Merci pour ces suggestions ! :)

  4. Laure

    Merci à Philippe pour cette description, ce ressenti de Dior Homme.
    Ce parfum est un classique chic, intemporel, androgyne, à l’instar de Terre D’Hermès et d’Habit Rouge de Guerlain, dans leur sortie initiale.

    1. Parfumista

      Bonjour Laure, merci de votre message.
      Ce que vous dites est vrai, un certain nombre de femmes aiment porter Terre d’Hermès. Quant à Habit Rouge, la parenté avec Shalimar le rend à la fois très Guerlain et très portable par les deux sexes.

Laisser un Commentaire (attention : les éléments visuels comme les smileys peuvent poser problème)

obligatoire