Parfumeur, blogueur et avant tout passionné de belles essences, Thierry Blondeau nous donne son avis d’expert sur 4 parfums récemment sortis : Les Merveilleuses de Ladurée, Chœur des Anges d’Atelier des Ors et Veridia & Rubinia de Bulgari.

le gemme reali bulgari

Les Merveilleuses (Ladurée)
Le flacon violet peut évoquer l’univers de Lolita Lempicka, mais pas la senteur. Les Merveilleuses est un accord iris violette, poudré, talqué qui me rappelle le parfum Météorites de Guerlain. C’est simple, élégant, très légèrement fruité mais on est plus dans les bonbons à la violette que dans les macarons.

Chœur des Anges (Atelier des Ors)
Un parfum intéressant mais au premier abord légèrement dissonant. La tête est très hespéridée avec des effets pamplemousse amer, orange. Puis cela évoque la liqueur, le gin, un côté épicé, café. Mais c’est aussi très juteux, abricoté. Au final, il y a un équilibre olfactif entre le frais et le chaud sans savoir qui va prendre le dessus.

les merveilleuses laduree & choeur des anges atelier des ors

Les Merveilleuses de Ladurée (photo Parfumista), Choeur des Anges d’Atelier des Ors (photo marque)

Le Gemme Reali Veridia / Rubinia (Bulgari)* 
Il y a vraiment des notes originales dans la gamme Le Gemme de Bulgari. C’est très qualitatif, dommage que ce soit si cher. J’aime beaucoup Veridia, qui est un mélange sec, avec des tonalités de prune, de craie, un patchouli mat et sourd, un effet mousse de chêne, et en même temps un caractère oriental. J’aime beaucoup cette sensation de peau chauffée au soleil, que pour ma part j’ai travaillée dans Cuir des Sables. Rubinia est original, c’est également un oriental, avec ici des facettes rose oud, un effet lactonique, coco tubéreuse santal… Même s’ils sont présentés comme féminins, ces parfums sont tout à fait portables par des hommes.

 

Et vous, avez-vous testé ces parfums ? Lequel vous tente le plus ?

 

(*) Photo d’entête gauche : Veridia de Bulgari, à droite : le parfum Rubinia. Une troisième fragrance, Nylaia, autour de l’iris a été lancée dans cette collection. Le flacon est bleu.

5 personnes aiment cet article.
Partagez cet article

4 commentaires à “Les Merveilleuses de Ladurée, Veridia, Chœur des Anges… : Sniff-test Parfumista

  1. Max

    Bonjour,
    Suis-je le seul à qui la collection Le Gemme fait penser à des urnes funéraires ? Les flacons sont très élégants, très beaux et l’arrière plan est génial, mais il persiste cette impression un peu morbide.
    Pour ce qui est de la description des fragrances, elle ne me donne pas très envie… Depuis l’eau parfumée au thé rouge, je me méfie un peu de Bvlgari.
    Et si le prix est trop élevé, raison de plus pour ne pas tomber dans le panneau…
    Et je rejoins l’avis du rédacteur : le flacon « les Merveilleuses » fait vraiment penser à du Lolita Lempicka… Pas sûr que ce soit très flatteur de mon point de vue.

  2. Laure

    Bonjour,
    Merci à Thierry Blondeau pour ce sniff-test.
    Je rejoins l’avis de Max pour la Collection Le Gemme de Bulgari. Le design des flacons a quelque chose d’incommodant. Et pareil pour le flacon des Merveilleuses de Ladurée qui ressemble à s’y méprendre à du Lolita Lempicka.
    Chœur des Anges d’Atelier des Ors me paraît tout particulièrement intéressant avec ce chaud froid et des accords qui sortent des sentiers battus…

  3. Parfumista

    Bonjour Laure, bonjour Max, merci de vos commentaires. Oui c’est le vrai le design des flacons Le Gemme est assez bizarre. Mais les fragrances de cette ligne sont souvent très intéressantes. Contrairement à d’autres marques qui sautent à pieds joints dans les marmites de sucre ou de bois qui piquent, Bulgari continue à créer des parfums chics ou signés, y compris pour ses lignes grand public. On croise les doigts pour que ça dure. Bon week-end et à bientôt sur Parfumista :)

  4. Pierre Bouissou

    En plus de ressembler à des urnes, je me demande si les flacons sont bien stables.
    A ce prix, ce serait dommage de ramasser les morceaux !

Laisser un Commentaire (attention : les smileys peuvent poser problème)

obligatoire