Fan d’odeurs d’iris et de roses ? Envie de parfums qui évoquent le talc, les savons et laques de luxe ? Ça tombe bien. Les marques innovent avec des accords poudrés revisités.

elisabethan rose penhaligon s narciso rodriguez rouge

Mais au fait ça sent quoi un parfum poudré ? Bonne question. Remises au goût du jour avec Infusion d’Iris de Prada en 2007, les notes poudrées associent aujourd’hui des fleurs (iris, œillet, rose ou jasmin…) à des muscs blancs, mais pourquoi pas aussi à une touche de vanille (souvenez-vous de la poudre de riz !), un soupçon d’épices ou un zeste d’aldéhydes (effet linge propre ou laque Elnett). En fait les marques revendiquent souvent le mot « poudré » pour des notes très différentes. Ce qui offre finalement un choix assez large ! Voici 16 nouveautés dans la tendance.

Fleur de Peau (Diptyque)* : Pour célébrer ses 50 ans des parfums, diptyque a créé Fleur de Peau, une vision moderne du musc, un accord à la mode en 1968. Iris, aldéhydes, muscs blanc et notes boisées douces évoquent une odeur de peau de bébé. Lancé conjointement avec Tempo, un patchouli modernisé.

Pourpre d’Automne (Violet)* : Pour le relancement de Violet, la parfumeuse Nathalie Lorson a élaboré trois fragrances inspirées d’anciennes créations de cette maison de 1827. Un Air d’Apogée autour du tabac, Sketch- un ambré… et Pourpre d’Automne autour de la violette. La fleur, ici très marquée s’associe à la rose et à la pêche. A la fois vintage et moderne, une belle découverte !

Alessandrite (Storie Veneziane) : Storie Veneziane est une nouvelle marque rare qui s’inspire des quartiers de Venise. Dans son flacon prestige, Alessandrite est un floral (très) aldéhydé qui associe l’élégance du jasmin et de la bergamote à une touche de bois et d’épices. Un extrait de parfum qui plaira aux amatrices de Chanel N°22 ou de Calèche d’Hermès.

Iris Perle (Les Indémodables)* : Déjà à la tête du Bistro de la Beauté à Annecy, Valérie Pulvérail a imaginé une ligne de parfums ultra chic qui revisitent des accords emblématiques de la parfumerie. On aime Iris Perle, une création d’Antoine Lie au sillage haute couture d’iris de France, mimosa, jasmin et ylang, souligné par la douceur rafraîchissante de la sauge sclarée. Les notes duveteuses du mimosa s’invitent aussi dans la fragrance Fougère Emeraude.

neo poudres_making of

Poésie Blanche (Making of), Pourpre d’Automne (Violet), Iris Harmonique (Givenchy), Fleur de Peau (Diptyque), Iris Perle (Les Indémodables)

Dans ma Bulle (Carven) : Après une ouverture fruitée / rose de litchi, Dans ma Bulle dévoile un accord dragée associé au jasmin et à la fleur d’héliotrope. Un poudré moderne et confortable, à l’évolution plus florale que gourmande. Une bulle de féminité signée Patricia Choux, Violaine Collas et Véronique Nyberg.

Iris Dragées (Lancôme, Collection Les Eaux Grands Crus)* : Dragée toujours, mais dans une composition plus épurée. Une belle note d’amande qui se love dans un voile de muscs irisés. Une création soyeuse, gustative mais peu sucrée signée Nathalie Lorson. Mention supplémentaire au travel spray 14 ml à prix doux, pratique pour essayer la fragrance.

Vetiris (Lubin, collection Evocations)* : Encore de l’iris ? Oui, mais dans une association pour le moins originale avec du vétiver. Agrumes et épices apportent une touche de fraîcheur à ce boisé poudré. Le plus dandy de la sélection.

Iris Harmonique (Givenchy, collection L’Atelier de Givenchy)* : Autre boisé-poudré, cette jolie création de Givenchy que nous avons découverte récemment. Un accord boisé gaïac / cèdre réveillé par l’immortelle. Le tout, nimbé d’un iris aux effets poudrés-confits de graine de carotte.

neo poudres carven

Molinard de Molinard, Dans ma Bulle (Carven), Iris Dragées (Lancôme), Beautiful Day Bonheur (Castelbajac)

Beautiful Day Bonheur (Castelbajac) : Ça sent quoi le bonheur ? Karine Dubreuil a revisité l’accord amande de Beautiful Day du couturier Castelbajac dans une variation florale légèrement fruitée. L’héliotrope et le freesia s’associent à la pêche avant de se draper de muscs blancs.

Elisabethan Rose (Penhaligon’s) : Alienor Massenet a revisité un des classiques des années 80 de Penhaligon’s en imaginant une rose anglaise… à la fois très rose et atypique. Les facettes noisette verte et fruit confit presque figue sont magnifiées par des notes boisées. Une rose qui change de la rose.

Poésie Blanche (Making of)* : Très beau nom pour ce bouquet poudré aldéhydé de fleurs blanches (fleur d’oranger, jasmin, muguet, tubéreuse, lys) imaginée par la parfumeuse Mélanie Leroux. Le santal, les muscs blancs et un soupçon océanique apportent un effet doudou.

Molinard de Molinard : Dans le même flacon que Nirmala et Le Rêve Nirmala, Molinard de Molinard est un floral au charme vintage. La réédition d’une potion végétale de jasmin, narcisse et ylang ylang sur un fond boisé. Elle plaira aux fans de senteurs poudrées, aldéhydées et vertes, comme Chanel N°5 et N°19, Ivoire de Balmain ou encore Anaïs Anaïs de Cacharel.

Au Hasard (Louis Vuitton) : Coup de cœur de l’équipe pour ce masculin signé Vuitton, mais qui plaira également aux femmes. Jacques Cavallier a créé un parfum vaporeux qui oscille entre le bouquet floral, le savon à barbe et les bois musqués. La graine d’ambrette et le santal signent cette composition douce et singulière.

neo poudres vuitton

Alessandrite (Storie Veneziane), Poudre d’Or (Mizensir), Au Hasard (Louis Vuitton), Vetiris (Lubin), Après la pluie, le beau temps (Sabé Masson)

Après la pluie, le beau temps (Sabé Masson, Le Soft Perfume)* : La parfumeuse Cécile Zarokian a conçu un bouquet de jasmin et d’iris ourlé de muscs et rafraîchi d’herbes coupées. Un parfum solide inspiré du roman du même nom de la Comtesse de Ségur.

Poudre d’Or (Mizensir)* : Pour cette composition construite autour de la fleur de tiaré, Alberto Morillas (Flower by Kenzo, Cologne de Mugler, CK one…) a voulu imaginer l’odeur de la lumière du soir. L’iris, les muscs et la vanille apportent une touche crémeuse à cette fragrance adoucie par la fraîcheur jasminée de la paradisone. Le plus exotique de la sélection.

 

Autres créations poudrées récentes à (re)découvrir :
• Pink Evidence et son odeur de lipstick
• le bel œillet épicé de Sweet William
• Le Cri de la Lumière et son accord iris-aldéhydes-ambrette
• Monsieur Beauregard et son accord poudré santal
• Rose Nue et son effet laque de luxe
• sans oublier Cardamusc et Musc Pallida d’Hermès

 

(*) Ces parfums sont mixtes ou non genrés.

 

Et vous quel parfum de la sélection vous tente le plus ?

4 personnes aiment cet article.
Partagez cet article

3 commentaires à “Diptyque, Lancôme, Making of, Carven… : 16 parfums néo-poudrés à adopter

  1. Laure

    Bonjour, tout comme Jérôme, Fleur de Peau de Diptyque me tente.
    Elisabethan Rose de Penhaligon’s aussi, mais plus par curiosité pour ce dernier !!!

    Et sinon, hors sélection, j’apprécie beaucoup Narciso Poudré.

    Belle soirée

    1. Parfumista Post author

      C’est vrai, Narciso Poudré est une belle réussite. Aussi bien la senteur que le flacon ou les visuels publicitaires !
      Merci de votre message et à bientôt sur Parfumista

Leave a reply to Parfumista Annuler la réponse.

obligatoire