Si vous trouvez que tous les parfums se ressemblent et que « c’était mieux avant », il y a encore des marques de parfums que vous n’avez pas testées. Parmi celles-ci, Oriza L Legrand émoustille les narines et les yeux.

oriza legrand parfums et savons

Fan d’Art Déco et d’illustrations vintage ? Envie de parfums qui changent des gourmands et des bois qui piquent ?

En 2012, Hugo Lambert et Franck Bellaiche ont ressuscité Oriza L. Legrand, une marque de parfums créée en 1720.

Et quand on visite le point de vente parisien situé près des grands boulevards, on a vraiment l’impression de voyager dans le temps !

Riches de nombreuses archives, les créateurs relancent chaque année parfums et produits parfumés avec des formules au plus proche possible de l’original (la législation et les matières premières disponibles ayant évolué depuis 1900).

oriza legrand paris

A l’intérieur de la boutique Oriza L. Legrand, 18 rue St Augustin, Paris 2ème

Chez Parfumista nous avons un coup de cœur pour le parfum Relique d’Amour qui rappelle l’odeur d’une abbaye abandonnée, mais qui pourra vous évoquer l’odeur boisée douce d’un vieux grimoire. Autres chouchous : Déjà le Printemps, très vert, Villa Lympia, iodé solaire et Rêve d’Ossian, un encens suave et baumé.

Si vous aimez les senteurs davantage florales ou poudrées, vous préférerez peut-être Héliotrope, Jardins d’Armide ou la nouveauté 2018, Secret Joly. Ce relancement d’un parfum de 1920 dévoile un bouquet blanc où le jasmin se mêle à des notes baumées, miellées et légèrement animales.

Au-delà des parfums, les créateurs proposent des bougies et parfums de maison (Trèfle & Sainfoin, Mimosa doré…), des savons à la présentation sublime, des sels de bain dans des pots en porcelaine de Limoges… Mais aussi des produits de soin naturels à base d’eaux florales.

rose du roy oriza legrand

set de savons « porte-bonheur » ; à droite : sels de bain, savon et parfum de maison Rose du Roy

Si vous souhaitez tester les parfums de la marque Oriza L. Legrand, Parfumista vous propose de gagner un set de 7 échantillons. Laissez-nous un commentaire en nous disant quelles créations de la marque vous tentent le plus.

Pour avoir un aperçu global de la gamme de parfums proposés par la marque, c’est ici.

 

Et vous, connaissiez-vous la marque ? Quels parfums vous tentent le plus ?

Trois commentaires seront tirés au sort et permettront à leur auteur(e) de gagner un set de 7 échantillons d’Oriza L. Legrand. Pour participer, vous devez être membre du Club. Bonne chance !
Concours Terminé : les gagnants sont Céline, Anna alias Bibiche et libelluuuule, gagnante via Instagram

 

Toutes les photos sont de Parfumista. Partenariat sponsorisé.

7 personnes aiment cet article.
Partagez cet article

26 commentaires à “Voyage dans le temps avec Oriza L. Legrand

  1. 100drine

    Merci pour ce chouette concours. J’adore les iodés et j’ai acheté à sa sortie Villa Lympia. J’ai eu la chance de tester Rêve d’Ossian et Relique d’amour que j’ai beaucoup aimés. Ce sont des parfums bien dans leur temps mais dans des flacons et des boîtes un peu rétros. Une belle maison.

  2. Beer luc

    Je ne connais pas la marque en pratique mais seulement de nom.
    Je suis intrigué par Rêve d’Ossian, Violettes du Czar et Chypre-Mousse.

  3. Elodie

    J’adore cette marque et ses créations rétros !
    La boutique est extraordinaire et tout est magnifique dans le moindre détail.
    J’ai un faible pour Relique d’amour et Jardins d’Armide.
    J’aimerais beaucoup pouvoir tester ce nouveau Secret Joly :)

  4. Bibiche64

    Oh la la, quels jolis flacons !
    Une vraie claque en arrière, l’impression de vivre à une autre époque, certes désuète mais tellement authentique.
    Ceux qui m’attirent le plus sont ceux à l’oeillet, ma Madeleine de Proust.

    1. Lorraine

      Bonjour,
      Si pécuniairement parlant vous n’êtes pas « gênée aux entournures », je vous recommande de vous offrir ou de vous faire offrir (si vous avez la chance que quelqu’un tienne un tant soit peu à vous) Vitriol d’ Œillet…
      S’il porte un nom pareil, vous imaginez bien que la note œillet y est quasi explosive mais je pense que vous devriez être séduite.
      Pardon, j’oubliai de vous indiquer son créateur mais vous l’avez peut-être déjà deviné : Serge LUTENS.

      Excellente journée.

  5. marie

    Ah ! J’adore !
    Mes favoris sans nul doute : Cuir de l’Aigle Russe, Vétiver Royal Bourbon et Rêve d’Ossian.
    Je ne connais pas encore les autres mais je lorgne souvent sur le set d’échantillons de la marque.

  6. Lorraine

    Si on peut se fier aux photos présentées, il est vrai que l’habillage de leurs savons (sans doute à l’ancienne, d’une douceur pour la peau qui n’égale que son effluve) est un retour au temps jadis où le beau avait droit de cité, où la différence commençait par l’habillage du produit : « enveloppes » (papier épais recouvrant un fin papier de soie, imprimé ou non, parfois parfumé…), flaconnages originaux et différents pour chaque jus -exit l’uniformité apparente, qui ne se distingue que par le nom de l’effluve et la couleur de l’étiquette.
    Qui plus est, pour les « doux-dingues » de senteurs, leurs visuels ne sont pas sans évoquer, quelque part, le souvenir d’une salle d’eau de grand-mère ou trônaient, sur le lavabo -d’une blancheur et d’une brillance sans faille, non loin du savon entamé, celui qui allait prendre d’ici peu sa relève mais qui portait, toujours, son habillage coloré, sophistiqué quand bien le graphisme était simple et évocateur qu’il se suffisait à lui-même.
    Pousser la porte de telles boutiques que, déjà, un nombre incalculable d’effluves vous prennent et vous conduisent par le bout du nez jusqu’à vous inviter à découvrir telle ou telle composition parfumée, savon, crème… ou simplement, vers celui dont vous avez l’habitude tant vous y êtes fidèle et ne souhaitez pas, pour l’instant du moins, changer.
    Chaque senteur est un voyage en soi, une invitation au rêve, au farniente, une évocation des reliefs de notre Riviera aux confins de l’Arabie majestueuse, de l’Inde mystérieuse… Du cœur d’une église, écrasé sous le poids de l’encens déjà évaporé, à la chambre de jeune fille où s’exprime un majestueux bouquet odoriférant à souhait même si cela reste discret. Un jardin printanier, un champ fleuri ou tout autre décor qu’il soit d’ordre méditatif (car faisant appel à quelques souvenirs que l’on se remémore, en y songeant quelque peu voire dont on rêve) ou ancré dans le réel, présent, actuel.
    Le plus dur, pour qui ne connaît pas mais qui a… allez on va dire « un esprit entrepreneur d’odeurs », tant sa largesse est grande et sans limite (sinon celle de se séduire voire de séduire autrui) c’est de parvenir à choisir !

  7. Ruhier Céline

    Bonjour et merci pour ce joli concours.
    Je découvre, je ne connais pas du tout, ça serait l’occasion de découvrir cette marque.

  8. Daniel

    Bonjour,
    Quelle magnifique maison !
    Poussez la porte et vous voilà transporté à la belle époque où les femmes étaient élégantes et les messieurs des dandys.
    Toutes ces créations ont une aura, une âme, comme si le créateur avait renfermé la quintessence de chaque matière. Troublant !
    Mais Chypre Mousse est celui qui me fascine. La formule devait sommeiller dans un vieux grimoire du temps lointain où les hommes communiaient avec la nature, où les arbres, les rochers, les sources et les élémentaux nous enseignaient les secrets de l’univers.
    Ce n’est pas un parfum mais une potion, un élixir qui nous porte nous transporte au cœur d’une forêt primaire.
    Portez-le et vous sentirez battre le pouls de la terre.

  9. nida_k

    J’aime beaucoup découvrir de nouveaux parfums mais malheureusement les parfums contemporains ont presque tous la même odeur !
    J’adorerais pouvoir tester des choses différentes. Pour ma part, les parfums qui m’intéressent le plus sont : Chypre Mousse, Royal Bourbon, Cuir de l’Aigle Russe, Jardins d’Armide et Déjà le Printemps.

  10. Laure

    Bonjour, et merci pour ce nouveau concours :)

    Je connais un peu la marque Oriza L. Legrand : Œillet Louis XV, un œillet rétro épicé miellé chaud et poudré ainsi que Chypre Mousse, un parfum automnal qui reproduit à merveille l’atmosphère des sous-bois.

    Tout est tentant, mais particulièrement, Muguet Fleuri, Déjà le Printemps, Foin Fraîchement Coupé et les Tourterelles de Zelmis.

    Bonne semaine parfumée.

  11. Lindecker

    J’ai découvert il y a peu Rêve d’Ossian que je désirais pour sa composition.
    C’est un achat à l’aveugle. J’en suis amoureuse. Je désire aussi Horizon dont j’ai eu un échantillon et Reliques dont vous parlez dans votre article.
    Oriza, vos boîtes m’enchantent. Gardez les ainsi. C’est une excellente façon de se démarquer. J’ai acheté Rêve d’Ossian d’occasion, donc je n’ai pas eu la boîte…
    Flo

  12. Nicole Jacquot

    Bonjour, je n’arrive pas avec mon smartphone étant sans pc actuellement.
    Merci de m’avoir prévenue de ce concours… je prie pour gagner.
    Pour mes préférences, je réponds Rêve d’Ossian et Relique d’Amour.

  13. farkas jerome

    Bonsoir, je participe.
    Je ne connais pas cette marque mais je trouve les flacons splendides.
    J’aimerais bien découvrir Secret Joly car j’adore le jasmin.

  14. Lau

    Je participe à ce concours – qui me fait d’ailleurs découvrir cette marque !
    Esthétiquement parlant, toutes ces créations sont un délice, mais comme beaucoup (j’en ai l’impression), je suis particulièrement intriguée par Relique d’Amour.

  15. Bourret

    Bonjour,
    J’aimerais bien tester les produits Oriza L Legrand. Le packaging est magnifique, un brin vintage et j’ai une folle envie de savoir ce que portaient les femmes pendant la Belle Epoque. Merci pour ce concours (et en plus je connais pas la marque !)

  16. Isabelle Lemarchand

    Je possède Cuir de L’Aigle Russe que j’aime beaucoup.
    J’aimerais essayer Horizon, Rêve d’Ossian, Jardins d’Armide et, bien sûr, le petit nouveau !

  17. Vanessa Scourneau

    Je serais ravie de pouvoir enfin recevoir des parfums car chez nous en Belgique, il n’y a pas beaucoup de campagnes d’échantillons.
    Alors, je tente ma chance et je croise les doigts. Que la chance me sourie pour ce joli concours.
    De plus je ne connais pas leurs parfums.
    Merci

  18. Meyer Valérie

    Bonsoir,
    Voià un bel article sur les superbes parfums d’antan.
    Je connais la marque Oriza L. Legrand uniquement par son nom. Je n’ai jamais eu le plaisir de porter leurs parfums. J’aimerais bien volontiers tester « Relique d’amour » car j’apprécie beaucoup les notes boisées.
    J’ai eu l’occasion cependant de venir acheter le magazine Nez, dans leur superbe parfumerie située à côté de l’Opéra : un vrai bonheur visuel et je n’avais plus envie de partir…
    Continuez à nous enchanter comme cela aux pays des parfums anciens et à nous faire remonter dans le temps.
    Salutations Oriziennes parfumées.

    1. Jarry

      Superbe boutique hors du temps où on a envie de s’attarder !
      Continuez à nous faire rêver !
      Une charentaise de cœur

  19. Caroline Traonouil

    Retrouver de vraies senteurs et oublier un peu le parfum de synthèse est un réel bonheur.
    Les parfumeurs s’employaient à l’époque à faire ressortir l’essence même des matières premières et ne cherchaient pas à tricher.
    En plus il y avait moins d’allergies car le produit restait le plus pur possible et la tenue était au top.
    Moins il y a de chimie, plus l’alchimie opère.
    Je suis curieuse de découvrir des fragrances nobles et rares.

  20. Lisa

    Qualité + charme + histoires plurielles de celles qui ont aimé et aimeront porter ces notes parfumées qui traversent le temps : j’aimerais tout avoir, comme dans une boutique de rêve ouverte à tous les découvreurs des meilleurs produits des cinq continents !
    Vraiment obligée de choisir ?
    Collections Second Empire et Exposition universelle 1900… dignes des plus belles « Lionnes » d’hier et d’aujourd’hui.

  21. Celine Ruhier

    Bonjour je participe avec plaisir. Non, je connais pas du tout mais j’aimerais découvrir Rêve d’Ossian, Violettes du Czar et Héliotrope.
    (abonnée instagram pseudo celineruhier)

  22. Stephanie

    Bonsoir,
    J’adore les emballages vintage, quelle nostalgie !
    Rêve d’Ossian, un encens suave et baumé…. cette description m’inspire beaucoup et j’aimerai vraiment le sentir !
    Je suis très sensible au nez et doté d’un sens olfactif très fin.
    Il m’est assez compliqué de trouver un parfum « parfait ». Peut-être celui-ci ?
    Bonne chance à tous et toutes et joyeuses fêtes de Pâques !

  23. Louis Amélie

    Bonjour et merci pour ce super article. Une vraie découverte pour moi qui suis addict au parfum. Je participe avec plaisir, ce serait une merveilleuse découverte. Merci.

Laisser un commentaire

obligatoire