Si vous détestez sentir votre parfum porté par quelqu’un d’autre dans la rue ou dans le métro, que vous vous efforcez de trouver des créations à la hauteur de votre personnalité, nous avons dégoté pour vous 10 parfums rares qui ne vous laisseront pas indifférent !
en aparte collection_histoires de parfums

Collection En Aparté : Irrévérent, Outrecuidant et Prolixe (Histoires de Parfums)
Dans des flacons noirs intenses, Histoires de Parfums a imaginé trois fragrances de caractère pour les rebelles, les désinvoltes, les bavards, les exubérants… mais aussi pour ceux qui aiment les parfums différents. Dans Irrévérent, le styrax apporte son caractère fumé à un accord ambré corsé de café. L’élémi, une résine aux notes de poivre et d’encens délivre un soupçon de fraîcheur à l’ensemble. Davantage miellé et cuiré, Outrecuidant associe l’encens, la rose, les épices et un bel accord tabac. Prolixe quant à lui marie le safran, la fleur d’oranger, le patchouli et le labdanum, une résine chaude aux facettes animales et ambrées. Un zeste de fruits mûrs apporte une touche croquante à cet oriental puissant.

Melt My Heart (Strangelove NYC)
Vrai oud, cacao noir amer, beurre d’iris, absinthe, ylang… le parfumeur Christophe Laudamiel a imaginé une composition parfumée riche, à la fois sombre et addictive. Une marque que nous avons découverte récemment mais son prix et son sillage vous assureront de porter un parfum vraiment différent de Monsieur et Madame Tout-le-monde ! 440 euros les 50 ml, chez Jovoy et jovoyparis.com

bourreau des fleurs b683

B683 (Marc Antoine Barrois)
Connaissez-vous le couturier Marc Antoine Barrois ? Comme le Petit Prince avec B612, le designer nous dévoile sa planète à lui. Epicée de safran et de poivre, elle évoque aussi des notes de cuir suédé et laisse place à sillage boisé de santal et de patchouli. B683 pourra plaire aux amateurs de parfums rares qui aiment Terre d’Hermès, Habit Rouge, Tuscan Leather de Tom Ford… et aux fans de noms mystérieux. Une création du parfumeur Quentin Bisch, de Givaudan.

L’Etoile Noire (Olibere)
Mystère toujours avec L’Etoile Noire, une potion orientale boisée proposée par la marque rare Olibere. La parfumeuse Amélie Bourgeois a souhaité mettre en odeur l’obscurité avec des notes d’encens, de tabac, de fève tonka et de bois sombres. Une pointe de gingembre, de fleurs et un soupçon humide apportent un effet de contraste lumineux.

Bourreau des fleurs (Serge Lutens, collection Section d’Or)
Comme son nom le suggère, Bourreau des fleurs est un parfum anti-floral. Serge Lutens a retranscrit ici son désamour pour sa mère. Le parfumeur Christopher Sheldrake a travaillé une fragrance dense, à la fois boisée, ambrée et épicée. Une note l’emporte, l’immortelle, une fleur au parfum corsé, épicé, caramélisé, tout sauf floral. 480 euros les 50 ml.

Cuir Extrême (Thierry Blondeau)
Après le succès de son dernier parfum Cuir des Sables, belle occasion de redécouvrir Cuir Extrême de Thierry Blondeau. Un parfum aux facettes fumées, pyrogénées pour un cuir sombre aux antipodes des néo-cuirs actuels. Thé lapsang souchong, cade, patchouli et encens sont éclairés d’un flash de rose et d’un léger effet chypré prune confite. Un parfum puissant et affirmé.

parfums a forte personnalite

Terroni (Orto Parisi)
Comment dire ? Nous avons découvert ce parfum dans un échantillon (sans spray) présenté dans un petit sachet rempli d’une mixture ressemblant à de la terre, accompagné d’une carte représentant une racine mystérieuse. Forcément on a pris du temps pour l’ouvrir. Pour les notes on ne peut pas vous raconter grand-chose, Alessandro Gualtieri explique simplement que chacun des parfums de la marque contient des accords ‘pisse de cheval’ et ‘boya butter’ (mais qu’est-ce donc Alessandro ?). Terroni, que Google traduit par bouseux et qui désigne selon d’autres sites les Italiens du Sud, s’inspire d’odeurs de volcans et de racines pour recréer le sentiment d’appartenance à la terre. Et ça sent quoi ? C’est un boisé fumé aux accents de vétiver, de cuir, d’ambre et d’épices grillées.

Ombres Furtives (Jean-Michel Duriez)
Froid, piquant, sec, fumé, minéral mais en même temps ouaté, Ombres Furtives se révèle sur peau, plus que sur mouillette. Jean-Michel Duriez propose ici un parfum atypique où les bois ambrés en overdose s’épicent de muscade, se corsent de réglisse et de facettes camphrées, avant de se lover dans une boule de muscs. On adore ou on déteste.

 

Connaissez-vous ces parfums ? Lequel correspond le plus à votre tempérament ?

4 personnes aiment cet article.
Partagez cet article

2 commentaires à “Parfums rares à forte personnalité

  1. Lorraine

    L’Etoile noire sent, forcément, bon même si je préfère, de chez eux, une autre œuvre parfumée plus « animale »…

    1. Parfumista Post author

      Bonjour Lorraine,
      Merci de votre message.
      Vous pensez à leur parfum Savannah’s Heart dont nous vous avions parlé dans cet article ?
      Bon week-end et à bientôt sur Parfumista

Leave a reply to Lorraine Annuler la réponse.

obligatoire