Prolonger l’été qui s’achève, s’adonner à la douce euphorie du lâcher prise… En cette rentrée qui s’annonce difficile, pourquoi ne pas succomber encore aux notes solaires de deux parfums évocateurs de vacances : Sunsuality de Pierre Guillaume et Narciso Eau de parfum Ambrée ?

narciso edp ambrée narciso rodriguez publicité

Sunsuality, du parfumeur indépendant Pierre Guillaume, est une évocation poétique de l’astre solaire et de sa lumière. Appartenant à la Collection Blanche, Sunsuality bénéficie d’une construction contrastée qui surprend. En tête, un shoot d’agrumes nous transporte illico vers la belle saison mais avec exotisme. Pour débuter son propos, Pierre Guillaume a choisi le pétillant et méconnu kumquat, petit agrume vivace de Chine. Allié au citron et à une touche épicée de gingembre, le petit agrume doré offre une fraîcheur inédite, fusante. Sans agressivité ou acidité cependant, car rapidement une douceur poudrée de fleurs blanches nous enveloppe tel un pashmina.

On s’imagine alangui(e) sur une chaise longue, quelque part sur une plage perdue bercée par les alizés, à siroter une odeur délicate de fleurs de citronnier, à peine sucrée. La chaleur se fait torpeur tandis qu’un santal blanc crémeux nous entoure d’un voile soyeux lumineux, telle une caresse. Une sensation douce de crème solaire, mais pas caricaturale, car la fraîcheur du duo citron / kumquat persiste, comme une brume hespéridée.

Un parfum qui pourrait sans aucun doute jouer les prolongations estivales avec élégance et charmer tout un chacun. Ce parfum non genré se présente dans un flacon qui m’évoque la céramique blanche avec son cœur miroir reflétant la lumière et s’ornant d’un motif solaire holographique.

Un parfum gracieux qui peut rappeler Pale Blue Eyes de la maison Roos & Roos (ex Dear Rose) avec son santal caressant ou Sunny Side Up de Juliette has a gun, mais sans les notes lactoniques de coco.

sunsuality pierre guillaume

Vous connaissiez l’eau de parfum Narciso ? Je vous présente la nouvelle version : l’Eau de parfum Ambrée. Fidèle au cœur musqué de l’original, Narciso Ambrée se pare cette fois-ci d’ylang et de fleurs de frangipanier, pour un effet solaire immédiat. Dans la lignée de Chaldée de Jean Patou en passant par les senteurs de la mythique Ambre solaire de Garnier, le couturier Narciso Rodriguez réussit à capturer l’été. On a immédiatement une sensation d’odeur de plage, de crème solaire, par la présence de ce bouquet floral exotique, entêtant.

Cette impression est aussi relayée par le salicylate de benzyle que l’on retrouve à l’état naturel dans l’huile essentielle d’ylang et dans l’absolu de frangipanier (plumeria alba) et qui a été utilisé, pour la première fois, dans les huiles pour bronzer. Ces fleurs blanches et jaunes dites solaires, sont donc, dans l’inconscient collectif, évocatrices de tropiques et de vacances et bénéficient d’un fort capital de sympathie. La fleur de frangipanier utilisée ici, souvent considérée comme une fleur sacrée, ne se livre pas facilement et est la reconstitution réussie de quelques molécules de synthèse comme l’héliotropine, à l’odeur amandée et de matières premières naturelles, notamment le jasmin.

Dès l’envolée du parfum, le caractère solaire saute au nez pour se fondre dans le cœur suave de muscs laiteux et d’ambre sensuel, caractéristique du propos olfactif des autres parfums de la marque. Les muscs, à effet de peau, sont augmentés par la présence d’une molécule de synthèse particulièrement radiante, le cashmeran (ou bois de Cachemire), à la tonalité musquée, boisée, ambrée, vanillée, qui donne envie de s’y blottir. Par- là, le parfumeur Aurélien Guichard touche à l’intime et réussit à recréer « l’éclat sensuel d’une peau chauffée au soleil ».

Les notes sont caressantes, lascives, l’ensemble flirte avec le charnel et vient se sceller à une colonne vertébrale boisée de cèdre adoucie de vanille. Il en résulte une certaine tenue et une aération tandis que les salicylates servent de liant au bouquet floral et au fond. Comme pour Sunsuality, le parfum évoque la lumière et la chaleur de l’été. Le parfum est toutefois plus connoté plage et, de ce fait, pour moi, plus saisonnier.

narciso edp ambrée narciso rodriguez

Narciso Rodriguez sublime la présentation dans un flacon cubique au laquage corail ambré désirable, qui laisse entrevoir son projet olfactif. La publicité, organisée autour de la nouvelle égérie, le mannequin Laurijn Bijnen caressée par le soleil, va d’ailleurs en ce sens : un travail autour des muscs ronds pour dévoiler une autre facette de la femme, plus magnétique et rayonnante.

Pour vous donner une idée de cette nouvelle version de Narciso, c’est un parfum dans la lignée de Terracotta de Guerlain avec sa fleur de tiaré ou de Summer 69, de la maison Gas Bijoux, qui signe là un solaire plus enjôleur encore.

Si les vacances vous manquent, vous savez désormais comment y remédier.

 

Et vous, quels parfums vous font du bien pour affronter la rentrée ?

 

5 personnes aiment cet article.
Partagez cet article

1 commentaire à “Sunsuality de Pierre Guillaume, Narciso Ambrée : tentations d’été indien

  1. Laure

    Bonjour,
    Merci pour la présentation de deux parfums prolongeant l’été. Pour ma part, sans hésitation, je choisis Narciso Ambrée avec ses notes d’ylang-ylang et de fleur de frangipanier et son caractère solaire.
    En ce moment, je me parfume avec Idôle de Lancôme que j’alterne avec Comme une Evidence Le Parfum d’Yves Rocher.
    Bon week-end parfumé

Laisser un Commentaire (attention : les smileys peuvent poser problème)

obligatoire