Envie de voyager sans partir loin, voire sans bouger du bureau ? Les nouveaux parfums que nous vous présentons rivalisent de créativité pour vous permettre de vous évader illico et profiter de délicieux instants de soleil.

paris riviera les eaux chanel

Avec Paris-Riviera, Chanel nous entraîne bronzer et danser sur la Côte d’Azur des années 20, chère à Mademoiselle. Une fragrance optimiste, en édition limitée, composée par Olivier Polge comme un bouquet « de fleurs méditerranéennes plongées dans un bain d’agrumes ». Une envolée énergique d’orange et de petit grain laisse s’épanouir un cœur élégant de néroli et de jasmin qui s’éternise sur peau dans les accents baumés de benjoin et de santal doux. Une eau qui succède, dans la collection des eaux de Chanel, aux escapades chères à Gabrielle : Paris-Deauville aux feuilles de basilic froissées, Paris-Biarritz aux senteurs océanes et Paris-Venise, la délicate, aux effluves orientaux. De belles évocations qui rendent le moment inoubliable.

Embruns d’Ylang de Guerlain se fait, quant à lui, plus iodé. Thierry Wasser nous parle d’îles tropicales où « la fleur des fleurs » se charge d’embruns, après une pluie d’orage. On redécouvre les facettes épicées de cette fleur, souvent relayée en second plan en parfumerie. Dans cette composition exotique, elle est sublimée par la cardamome, le clou de girofle et la réglisse. Le fond boisé de santal, agrémenté de notes salées, achève de nous dépayser. Une eau de parfum appartenant à la collection L’Art et la Matière.

embruns d ylang a girl in capri

Embruns d’Ylang de Guerlain (photo : MS Galzy), A Girl in Capri de Lanvin (photo marque)

Pacific Lime d’Atelier Cologne, met lui aussi en avant des ingrédients naturels exotiques, avec notamment la limette du Mexique. Une Cologne Absolue comme une véritable claque olfactive : on y sent l’amertume du citron vert, traversée par la fraîcheur lumineuse de la noix de coco, de la menthe fraîche et de l’eucalyptus. On est transporté sur une plage du Pacifique entre amis, à profiter de l’instant présent, avec cette fragrance au réalisme saisissant.

Avec Cipresso di Toscana, la nouvelle eau de toilette de la ligne Blu Mediterraneo d’Acqua di Parma, regagnons des contrées moins lointaines mais tout aussi belles. Promenons-nous sur les collines vertes de la Toscane à l’ombre des cyprès tutélaires. Leurs notes boisées, camphrées, mêlées d’aiguilles de pin et de mousse de chêne humide, sont rafraîchies par le pamplemousse, l’orange et des notes aromatiques apportant une certaine vivacité à l’ensemble (sauge, basilic, romarin…). Au travers cette composition fougère, relativement masculine, surgissent les notes lumineuses d’un cœur floral jasminé qui tempère l’ensemble.

Poursuivons maintenant notre échappée plus au Sud vers ce joyau escarpé au milieu de la mer tyrrhénienne qu’est l’île de Capri. Avec A Girl in Capri, Lanvin a fait appel à Sophie Labbé pour imaginer l’essence de l’été. Au travers les ruelles étroites inondées de chaleur, l’odeur joyeuse du citron primofiori, adoucie des pétales de pamplemoussiers, titille nos sens. La Dolce Vita est là, sucrée, gorgée de muscs blancs aériens tandis que face à la mer immense qui nous entoure, une petite brise montante d’embruns et de bois flotté nous rafraîchit.

le chant de camargue pacific lime cipresso di toscana

Le Chant de Camargue, Pacific Lime, Cipresso di Toscana 2019

Pour changer de l’Italie, pourquoi ne pas faire un saut en Camargue avec L’Artisan Parfumeur ? Avec Le Chant de Camargue, Alberto Morillas nous entraîne vers des déserts blancs infinis, faits de rizières sauvages balayées de mistral iodé. Une illusion où la bergamote se mêle aux notes salées, à la transparence florale de l’Hédione et à celle plus jasminée de la Paradisone. Le tout sur un fond de bois de santal lacté.

Ma valise est prête… Et vous, quelle sera votre destination ?

 

Avez-vous testé ces parfums ? Lequel vous tente le plus ?

6 personnes aiment cet article.
Partagez cet article

7 commentaires à “Paris-Riviera, Embruns d’Ylang, Le Chant de Camargue… : cap au Sud

  1. Max

    Lorsque j’ai du choisir mon premier parfum, j’ai hésité entre Passage d’Enfer de l’Artisan et Colonia Intensa d’Acqua di Parma. Mon choix s’est porté sur Passage d’Enfer et je ne regrette pas. Néanmoins, ce que je regrette, c’est de ne pas m’être plus penché sur les colognes d’Acqua di Parma. Je dois dire que je suis un peu effrayé par la mention « cologne ». Est-ce que vous pourriez me dire si la longévité est à la hauteur ? J’aimerais bien revenir sur Colonia Intensa et Colonia Leather !
    Pour ce qui est de Cipresso di Toscana, j’imagine qu’il a dû bénéficier d’une attention toute particulière étant donné l’amour que porte la marque pour le cyprès… A essayer !
    Quant au Chant de Camargue, même si je lui laisserais volontiers sa chance, je dois dire que la note lactée du riz, revendiquée par la marque, me fait un peu peur.
    Hormis deux ou trois, je me suis rendu compte que je n’avais que très peu de parfums pour la saison chaude… Il est sûrement trop tard pour y remédier cette année, mais l’an prochain, il faudra que je fasse plus attention !

    1. Parfumista

      Bonjour Max,
      La cologne initiale d’Acqua di Parma a une tenue moyenne mais le parfum a été édité en version plus intense.
      De fait, la marque propose un certain nombre de produits en version Colonia Intensa (Ambra, Mirra, Oud…). La tenue est celle d’une eau de parfum et certaines de ces fragrances sont très puissantes.
      Concernant la ligne Blu Mediterraneo, il s’agit d’eaux de toilette.

      1. Max

        Bonjour, et merci pour cette réponse.
        Une tenue moyenne me satisferait tout à fait, mais je prendrais plutôt la version intense. Reste à savoir si elle est dans mon budget…
        Et en parlant de budget, je viens de réaliser que les Colonia Leather, Mirra, Oud, etc. sont à 187€ les 100ml… Malheureusement, c’est hors de mon budget. Tant pis.

    2. Marie-Solange Galzy

      Bonjour Max,
      En ce qui concerne Cipresso Di Toscana, je pense qu’il est portable en toutes saisons : c’est une fougère aromatique qui a certes une tête lumineuse, mais qui est boisée, verte, presque noire.
      Je le verrais bien cet automne dans un blouson en cuir pour un côté viril.
      Je ne l’ai pas testé pendant des heures mais la première impression est qu’il fuse !

      1. Max

        Bonjour Marie-Solange,
        En général, quand on décrit un parfum comme étant « noir », je sais que ça va me plaire !
        Par contre, je n’ai pas de blouson en cuir ;)

  2. Laure

    La « claque olfactive » de Marie-Solange Galzy, à savoir Pacific Lime d’Atelier Cologne, aiguise ma curiosité. Et puis, c’est la seule fragrance de la sélection qui n’aurait pas de note aquatique, iodée.
    Concernant Le Chant de Camargue, la note de riz, contrairement à Max, m’attire. J’apprécie Vapeur de Riz de Kenzoki (une eau de soin), ainsi que le discontinué Indian Holi de Kenzo. En revanche, le « mistral iodé » me fait peur.
    Enfin, côté flacons, A Girl in Capri de Lanvin se démarque. Il est mignon comme tout. Pour ce qui est de la composition du jus, c’est une autre histoire…

    1. Parfumista

      Bonjour Laure,
      Comme Marie-Solange, nous avons beaucoup aimé Pacific Lime, un bel hespéridé pétillant, croquant, fruité sans être gourmand. Nous avons aussi adoré Paris-Riviera qui après un faux départ cologne a beaucoup de caractère et presque un petit air Narciso Rodriguez sur peau.
      Le Chant de Camargue pourrait aussi vous plaire, il est relativement peu aquatique même s’il y a une légère facette aqueuse qui se mêle aux fleurs et au santal. A tester !

Laisser un Commentaire (attention : les smileys peuvent poser problème)

obligatoire