Parfumeur à l’origine de nombreux succès de la parfumerie, Nathalie Feisthauer nous apporte son avis d’experte sur 3 parfums récemment sortis : Aqua Allegoria Coconut Fizz de Guerlain, Explorer de Montblanc et Haze de la nouvelle marque Akro.

coconut fizz guerlain

Aqua Allegoria Coconut Fizz (Guerlain)
On sent bien la noix de coco qui est revendiquée ; c’est travaillé sous un angle solaire, frangipanier. On est dans une tendance solaire telle que Soleil Blanc de Tom Ford et Bronze Goddess d’Estée Lauder. La coco est une note à la mode en ce moment. Auparavant c’était davantage associé à l’univers cosmétique, solaire, aux gels douche, mais c’est une note que l’on retrouve de plus en plus en parfumerie désormais. Y compris dans les parfums de niche, comme Kilian récemment. Moi-même j’ai travaillé cet aspect solaire coco dans Murmure des Dieux d’Une Nuit Nomade. Cette note coco, en somme, est devenue une nouvelle fraîcheur, qui plaît beaucoup aux marques en ce moment. Et encore plus aux consommateurs : il y a un effet « feel good », ça rend les gens contents.

Haze (Akro)
J’avais entendu parler de cette nouvelle marque créée par Olivier Cresp et sa fille mais je découvre ce parfum. On n’est pas dans une note figurative tellement cannabis finalement(*), c’est joli, il y a un effet aiguilles de pin chauffées au soleil, absinthe, camphre, eucalyptus. Un peu bonbon au pin aussi. Le fait que ce soit une marque de parfumeur ? Ça a du sens quand il y a un univers fort derrière, car je pense que quand ils travaillent pour une marque, les parfumeurs sont davantage le reflet de la marque pour laquelle ils travaillent. Je trouve que la communication d’Akro, axée sur les addictions olfactives (tabac, alcool, café…) est audacieuse.

montblanc explorer akro haze

Explorer (Montblanc)
Pas de doute, c’est vraiment très masculin ! Ça m’évoque un Azzaro pour Homme qu’on aurait modernisé. Le Montblanc Legend qui a beaucoup de succès est aussi une fougère mais finalement c’est plus contemporain. Dans Explorer, on retrouve bien des facettes anisées comme dans l’Azzaro mais l’accord fougère est appuyé par des ingrédients plus récents comme les bois ambrés. Au global, c’est très puissant. Concernant la note de cacao qui est revendiquée, on ne la sent pas vraiment ; cela dit c’est une note rarement marquée dans les parfums.

(*) la haze est une variété de cannabis très riche en THC ou tétrahydrocannabinol / Note Parfumista

 

Et vous, avez-vous testé ces parfums ? Lequel vous tente le plus ?

6 personnes aiment cet article.
Partagez cet article

6 commentaires à “Coconut Fizz, Montblanc Explorer, Akro Haze : Sniff-test Parfumista

  1. Marie-Solange Galzy

    Je trouve cette Aqua Allegoria Coconut Fizz très réussie : la note coco est identifiable immédiatement. On est transporté directement sur une plage lointaine à l’ombre des palmiers !
    Si la fraîcheur est là, on note quand même un côté très enveloppant, gourmand, addictif.
    Je pense que le santal exacerbe cette composition avec un côté lacté qui m’évoque la pulpe de la noix de coco.
    Cela change des parfums où la fraîcheur est surtout apportée par les agrumes.
    Une alliance fraîcheur / gourmandise sans être ni trop agrume ni trop sucré.
    Un Guerlain qui me plaît bien pour les beaux jours ensoleillés (espérons !).

    1. Parfumista

      Bonjour Marie-Solange,
      Merci pour votre ressenti, très juste, et qui nous fait voyager par la même occasion.
      Comme vous le dites, un parfum parfait pour les beaux jours… s’il y en a cette année ;-)

  2. Max

    Dommage qu’Explorer n’exploite pas plus cette note café ! Je vais tout de même essayer de le trouver quelque part, mais si en effet le café est là plus pour soutenir les autres notes que pour s’imposer, je ne m’attarderais pas dessus. C’est bien dommage que le café ne soit pas mieux représenté dans le monde de la parfumerie ; je me demande à quoi aurait ressemblé L’Eau du Navigateur de L’Artisan si la note café avait été plus marquée…
    Pour ce qui est de cette mode qui semble s’installer discrètement autour de la noix de coco, je dois dire qu’il ne me viendrait pas à l’esprit de porter un parfum avec comme note centrale cette noix. Chez les Aqua Allegoria, je dois dire que je serais plus attiré par Passiflora, même si c’est un parfum féminin.
    Quant à Akro, même si le nom de la maison me semble un peu ridicule (pourquoi vouloir faire toujours plus « d’jeuns » ?), j’aime beaucoup l’idée. Les drogues à proprement parler, comme le cannabis ne m’intéressent pas vraiment, mais j’aime que les parfumeurs exploitent les notes telles que le café, les alcools et le tabac, alors j’attends avec impatience leurs prochaines sorties !

    1. Parfumista

      Bonjour Max, dans Explorer l’ingrédient pas assez « exploré » est le cacao, pas le café. Même s’il y a quelques ressemblances entre ces 2 notes.
      En revanche, chez Akro, vous devriez essayer leur parfum Awake (« réveillé ») centré autour du café. Il devrait vous plaire.
      Plus facile à dénicher, Alien Fusion pour homme de Mugler est très café. Malheureusement il est assez typé dihydromyrcenol, cette note propre aromatique un peu détergent qu’on retrouve dans beaucoup de parfums masculins.
      Deux parfums à tester pour se faire une idée !

      1. Max

        Bonjour,
        Autant pour moi, j’ai du mal lire… Je dois faire une fixette sur le café :-P
        Pour ce qui est d’Akro, je pense acquérir bientôt leur set d’échantillons pour découvrir leur collection.
        Quant à Alien Fusion, je passe mon tour ; même si j’aime assez le dihydromyrcenol, je ne pense pas aimer son duo avec le café… Mais peut-être que je me trompe, il faudra que je le sente.

  3. Laure

    Je suis rarement déçue par les Aqua Allegoria, et Coconut Fizz est un appel aux beaux jours. C’est celui-ci qui me tente le plus et ce d’autant que j’aime et ai porté Bronze Goddess.
    Mais j’ai un peu de mal avec la marque Akro. Il y a tellement de senteurs plus agréables que le cannabis. Je vous avoue avoir fait un blocage avec Black Afgano de Nasomatto et son haschisch. J’ai bien l’impression d’un bis repetita…

Laisser un Commentaire (attention : les smileys peuvent poser problème)

obligatoire