Envie de soleil ou d’exotisme ? Jasmin, mimosa, rose et ylang réchauffent la peau avec 8 nouveautés originales à découvrir.

magnolia sensuel fleurs de festival

Jasmine Yang (Anima Vinci)
Anima Vinci est une nouvelle marque franco-britannique créée par Nathalie Vinciguerra, ancienne directrice de la création chez L’Artisan Parfumeur et Penhaligon’s. Pour Jasmine Yang, un de nos chouchous, le parfumeur Thomas Fontaine a travaillé ici autour de deux fleurs emblématiques de la parfumerie, le jasmin et l’ylang-ylang. C’est un floral solaire et vanillé qui évoque la peau chauffée au soleil. La marque propose un autre floral baptisé Rose Prana.

Vers Dharamsala (Pour Toujours)
Martine Denisot nous fait voyager en Inde avec une fragrance florale épicée dominée par la rose et la cardamome, une association étonnante mais très réussie. Le santal vient apporter un côté crémeux et ce mélange vous évoquera peut-être le chaï, cette boisson indienne à base de thé noir, d’épices et de lait chaud.

L’Ame Perdue (Le Galion)
« On dit que c’est l’une des plus belles fleurs qui n’ait jamais existé… » : tel est le début de l’histoire racontée par la marque pour parler de L’Ame Perdue. Cette ode aux fleurs imaginée par le parfumeur Rodrigo Flores-Roux est-elle un jasmin, un lys, un ylang ou un genêt aux notes de miel ? Ce bouquet riche, au charme vintage, pourra également plaire aux amatrices de Mitsouko et d’Opium.

a ce soir et vers dharamsala

À ce soir (Pont des Arts) et Vers Dharamsala (Pour Toujours)

Fleurs de Festival (Fleurs de festival)
Autre voyage mais cette fois-ci sur la Côte d’Azur et plus particulièrement à Cannes où est produit un absolu mimosa qui signe ce parfum. Après un départ lumineux, la fleur se marie au jasmin et à l’iris, qui apportent une facette poudrée. Le sillage plus miellé invite également la vanille et les muscs.

À ce soir (Pont des Arts)
Une invitation ? Au romantisme, oui ! La nouvelle marque de niche Pont des Arts tire son nom du célèbre pont des amoureux sur la Seine. À ce soir est un floral oriental poudré créé par le parfumeur Bertrand Duchaufour. L’ylang-ylang et le narcisse s’enrobent de vétiver et d’ambre mais aussi d’épices chaudes et d’un soupçon végétal. Comme son nom l’indique, parfait pour le soir !

Magnolia Sensuel (Bvlgari, collection Splendida)
Dans ce flacon rouge sombre, le parfumeur Jacques Cavallier a magnifié les facettes multiples du magnolia en l’associant à l’absolue fleur d’oranger et au jasmin. La fragrance se réchauffe sur une structure boisée de patchouli et une touche de vanille.

parfums fleuris chauds

Perle Rare Rose (Panouge), Oat & Cornflower (Jo Malone), L’Ame Perdue (Le Galion), Jasmine Yang (Anima Vinci)

Oat & Cornflower (Jo Malone, collection English Fields)
Pour cette collection de parfums, la parfumeuse de Mane Mathilde Bijaoui a travaillé autour des grains et des céréales, associés aux fleurs et aux bois. Un concept original ! Avec Oat & Cornflower (Avoine et fleur de bleuet), elle nous invite dans les champs à travers une cologne réconfortante relevée d’une note de noisette. Plus floral, Poppy & Barley marie lui le coquelicot et l’orge.

Perle Rare Rose (Panouge, collection Perle Rare)
Pour Panouge, le parfumeur Raphael Haury a imaginé un bouquet suave et opulent où la fleur d’oranger se mêle à la rose. La fève tonka, le cèdre et les muscs blancs apportent à la fragrance une chaleur mate et veloutée. Un philtre parfumé qui pourra plaire tout à la fois aux amatrices de 24 Faubourg, Hypnotic Poison ou Gucci Rush.

 

Connaissiez-vous ces parfums ? Quel produit de la sélection vous tente le plus ?

6 personnes aiment cet article.
Partagez cet article

5 commentaires à “Anima Vinci, Pont des Arts, Fleurs de Festival, Panouge… : 8 potions florales enivrantes

  1. Lorraine

    Je n’ai pas le bonheur de connaître ne serait-ce qu’une de ces senteurs… mais le descriptif qui en est fait orienterait mon choix vers L’âme perdue (du Galion) suivie d’A ce soir (Pont des arts). Avec pour finir ma trilogie : Jasmine Yang (Anima Vinci).

    1. Parfumista Post author

      Très bons choix.
      Les deux premiers parfums ont clairement une touche vintage.
      Jasmine Yang est plus moderne mais avec sa douceur solaire très maîtrisée, il pourrait vous plaire également.
      Merci de votre message et à bientôt sur Parfumista…

  2. Aaricia

    Bon, A ce soir, j’ai eu l’occasion de le sentir, il est beau. :)
    Mais chez Pont des Arts, je préfère On s’était dit, un floral épicé très original.
    Dans la sélection, je suis très tentée par Jasmine Yang.
    Egalement par le parfum de Pour Toujours (quel nom bizarre), j’adore les « thés chai » même si j’ai déjà un chouchou difficilement détrônable pour cette odeur (Venenum de l’Artisan Parfumeur).
    L’âme perdue me tente aussi.
    Un tour à faire en boutiques…

    1. Parfumista Post author

      Merci de votre commentaire.
      Il est probable que vous allez apprécier notre prochain article.
      Mais on ne vous en dit pas plus ;-)

Leave a reply to Aaricia Annuler la réponse.

obligatoire