Parfumeur, blogueur et avant tout passionné de belles essences, Thierry Blondeau nous donne son avis d’expert sur 7 parfums récemment sortis : Mentha Religiosa (Roos & Roos), L’Insoumis (Lalique), L’Homme Prada, ck one Gold (Calvin Klein), La Colle Noire (Dior) et le duo « Privé » de Paco Rabanne.

sniff-test-thierry-blondeau-octobre-2016

Après un premier dossier apprécié des lecteurs de Parfumista, voici la suite avec 5 parfums et un duo.

Mentha Religiosa (Roos & Roos, auparavant Dear Rose) : C’est un parfum culotté, très facetté. Il y a le côté cuir de la tubéreuse. Des muscs à effet vintage. Une touche de lavande. Des notes boisées, sèches. La menthe bien sûr. Mais aussi un iris, un peu caché. Des notes fraîches et duveteuses. C’est un parfum mante religieuse, ‘je t’attrape’. Coloriellement je vois ça plutôt gris.

ck one Gold (Calvin Klein) : J’aime beaucoup le départ du parfum très pamplemousse et salicylé. On a une facette fruitée cerise, mais surtout figue. Ça me rappelle Womanity de Thierry Mugler. C’est beaucoup plus doux sur peau que sur mouillette, il y a un côté solaire, sable chaud, iodé. C’est très maîtrisé, pas envahissant. Et c’est très différent de ck one.

1 Million Privé et Lady Privé (Paco Rabanne) : Par rapport au duo original, c’est plus subtil, plus maîtrisé, les matières premières sont plus jolies. C’est un peu plus Guerlain aussi, on sent l’influence. Il y a une sorte de twist avec L’Homme Idéal pour le masculin, et avec La petite Robe noire pour le féminin.

sniff-test-thierry-blondeau-oct-2016-2

L’Insoumis (Lalique) : Très beau flacon. Je suis partagé sur la fragrance que j’ai trouvée très réussie en première olfaction avec cette ouverture très bois blanc et une fraîcheur menthée, aromatique. Mais j’ai un léger effet plastique dû à une molécule avec laquelle j’ai un peu de mal : la méthyl laitone, qui a également des facettes figue/figuier. Le parfum reste élégant cependant.

L’Homme Prada : Une belle composition masculine autour de l’iris. Une note qu’on a déjà sentie dans Dior Homme mais là c’est vraiment très différent. Plus frais, plus cuir aussi. J’aime beaucoup.

La Colle Noire (Dior) : Je ne sais pas si ça évoque le Château de la Colle Noire, mais on sent bien la rosse de Grasse. C’est commercial mais c’est joli, c’est très bien exécuté. Au-delà de la rose on a aussi un côté thé, fruit de la passion, qui peuvent être des facettes présentes dans une formule quand on créée une rose fruitée. On a aussi un effet Si d’Armani, mais en plus fin. Il y a aussi des tonalités légèrement ambrées, vertes et chèvrefeuille.

 

Et vous, avez-vous testé ces parfums ? Qu’en avez-vous pensé ?

7 personnes aiment cet article.
Partagez cet article

1 commentaire à “Mentha Religiosa, L’Insoumis, 1 Million Privé… : Sniff-test Parfumista

  1. Laure

    Merci Thierry Blondeau pour ce nouveau sniff-test très intéressant.

    J’ai testé ck one Gold il y a quelques jours, sans grande conviction je l’avoue, et j’ai été agréablement surprise.
    Toutefois, il ne m’a pas vraiment rappelé Womanity, je n’y ai pas perçu la figue non plus, plutôt la cerise. C’est toujours subjectif…

Laisser un Commentaire (attention : les smileys peuvent poser problème)

obligatoire