Parfumeur à l’origine de nombreux succès de la parfumerie, Nathalie Feisthauer nous apporte son avis d’experte sur 2 parfums récemment sortis : Ambre Redoutable de Mugler et Santal Blanc de Van Cleef & Arpels.

santal blanc van cleef arpels

Ambre Redoutable (Mugler, collection Les Exceptions) :

La structure olfactive est tout fait celle d’un ambre.

On reconnaît l’Ambre 83, cet accord de ciste labdanum et de vanilline qui a inspiré de nombreux parfums, parmi lesquels Ambre Sultan de Lutens ou Ambre de Réminiscence. L’ambre de Mugler est entre les deux mais l’aspect boisé patchouli lui donne aussi un petit air de Patchouli de Réminiscence.

Concernant la note dissonante de gentiane qui est revendiquée, je suis plus partagée. Si elle est revendiquée par certaines marques (notamment Hermès avec Eau de gentiane blanche), je dirais que la gentiane est davantage un goût qu’une odeur, notamment son amertume qui est difficile à restituer en parfums.

Sans avoir un effet Suze, l’aspect racine de gentiane est légèrement présent, mais dans l’ensemble ça plaira surtout aux fans de parfums ambrés.

ambre redoutable mugler

Ambre Redoutable de Mugler (photo : Parfumista), entête : Santal Blanc de Van Cleef & Arpels (photomontage Parfumista)

 

Santal Blanc (Van Cleef & Arpels, collection Extraordinaire) :

Le santal a une image assez blanche pour moi mais l’idée est renforcée ici non seulement par le flacon mais aussi par l’accord lait de figue.

La figue en effet est très présente, notamment avec un côté vert renforcé par des facettes florales de violette.

Santal Blanc est un boisé-floral doux et musqué, à mon sens totalement mixte.

J’aime beaucoup cette collection de parfums pour laquelle j’ai créé Gardénia Pétale il y a quelques années.

 

Et vous, avez-vous testé ces parfums ? Lequel vous tente le plus ?

7 personnes aiment cet article.
Partagez cet article

2 commentaires à “Ambre Redoutable, Santal Blanc : Sniff-test Parfumista

  1. Laure

    Bonjour,
    J’ai eu l’occasion de tester l’une ou l’autre fragrance des Exceptions de Mugler, je n’ai pas du tout été convaincue.
    La gentiane étant très capricieuse sur ma peau, Ambre Redoutable ne me tente pas.
    En revanche, Santal Blanc de Van Cleef & Arpels m’attire bien plus avec la figue verte (Premier figuier de l’Artisan Parfumeur), la fleur de violette et le santal qui peut à l’instar de la figue produire également une facette lactée.
    Bonne journée

  2. Max

    Le labdanum d’Ambre Redoutable me faisait pas mal envie, même si la vanilline, qui représente tout ce qu’il y a de plus sucré dans la vanille, ne me faisait pas très envie, mais la gentiane risque de ne pas être à mon goût…
    Santal blanc aussi me fait un peu peur avec son santal (sans détester vraiment cet ingrédient, disons que je n’en suis pas friand), mais la figue, que je n’ai eu l’occasion de tester qu’avec Premier Figuier, est pour moi une matière première exceptionnelle ! La création d’Olivia Giacobetti a beau pencher vers le féminin, je ne me gêne pas pour la porter à quelques occasions, alors pourquoi ne pas essayer ce Santal Blanc ? J’y prêterais une narine à l’occasion…

Leave a reply to Laure Annuler la réponse.

obligatoire