Parfumeur à l’origine de nombreux succès de la parfumerie, Nathalie Feisthauer nous apporte son avis d’experte sur 4 parfums récemment sortis : Twilly d’Hermès, Scandal (Jean Paul Gaultier), Concrete (Comme des Garçons) et Brassée de Roses (Dr Renaud).

concrete de comme des garcons

Twilly d’Hermès : Gingembre, tubéreuse et santal ? Oui, on sent bien ces trois notes. Mais j’ai aussi une facette très fleur d’oranger / fleur blanche réminiscente des parfums des années 90. On est un peu dans l’esprit de Classique de Gaultier. Le flacon est simple et le bouchon est amusant, on dirait un chapeau melon. Cela dit je ne suis pas sûr que ce soit très jeune comme annoncé. A mon sens, c’est plus un parfum de femmes que de jeunes filles – celles-ci préférant les notes gourmandes.

Scandal (Jean Paul Gaultier) : Voilà un parfum gourmand totalement dans la tendance actuelle, et qui plaira à celles qui aiment Poison Girl et Black Opium. On a un léger effet miel également. Le nom, le flacon et l’étui boîte de conserve modernisée sont cohérents avec la marque. L’ensemble est bien pensé mais modérément surprenant.

Brassée de Roses (Dr Renaud*) : Je ne connaissais pas la marque. On sent la rose, mais le parfum n’est pas si typé rose que ça. On a un effet légèrement fruité et un fond plus boisé santal, un peu dans l’esprit de Cerruti 1881 pour Femme.

sniff test septembre 17

Concrete (Comme des Garçons) : J’aime beaucoup. On sent les bois (santal, cèdre) avec une légère réminiscence de Féminité du Bois. Mais il y a une modernité avec cette note de rose et surtout cette facette métallique et aldéhydée presque « laser ». Le flacon recouvert de béton est super**. Au final, c’est très Comme des Garçons.

Nous en avons également profité pour interroger Nathalie sur une de ses dernières collaborations.

Rouge Passion (Valeur Absolue) : Valeur Absolue est une marque suisse axée sur le bien-être et les bienfaits des pierres, ici le grenat. Pour Rouge Passion, j’ai imaginé une fragrance autour de la fleur de champaca. L’évolution est plus suave et vanillée (benjoin, myrrhe, fève tonka…). C’est une fragrance plutôt féminine, positive, sensuelle mais qui inspire aussi la sérénité.

 

(*) Lancé conjointement avec Granité d’Eté (un cocktail d’agrumes) et Bouquet Fruité (un mélange floral égayé de rhubarbe). / Note Parfumista

(**) En anglais, concrete signifie béton.

 

Et vous, avez-vous testé ces parfums ? Qu’en avez-vous pensé ?

8 personnes aiment cet article.

1 commentaire à “Twilly d’Hermès, Scandal de Gaultier, Concrete… : Sniff-test Parfumista

  1. Laure

    Bonsoir,

    Merci pour ce nouveau sniff-test de Nathalie Feisthauer.
    Je n’ai pour le moment pas eu l’occasion de tester un parfum de la sélection. Tous les parfums pourraient me plaire surtout Twilly (j’aime beaucoup le flacon) et Rouge Passion (pour la fleur de champaca, ingrédient original) à l’exception de Scandal de Jean-Paul Gaultier.
    La marque, à ma connaissance n’avait pas encore sorti de « sucraille », c’est désormais chose faite. Jean-Paul Gaultier reprend le nom d’un parfum Lanvin « Scandal », s’inspire du flacon de Rumeur, toujours de Lanvin, ajoute des gambettes (sa petite touche personnelle, heureusement)… et me laisse sceptique.

    Belle soirée parfumée et bonne semaine à venir.

Leave a reply to Laure Annuler la réponse.

obligatoire