Odeurs d’herbe coupée et de jardins, souvenirs de journées bucoliques loin des villes… Les notes vertes ravivent notre soif d’évasion. Une sélection verte et tonique signée Sophie Normand.

frisson verveine

Tantôt fruité, tantôt aromatique, le vert n’a pas son pareil pour nous dépayser. Du galbanum, cette résine venue d’Inde, à la feuille de violette ou à celle de tomate, départ en quête d’essences verdoyantes !

Exaltant nos envies de nature, la Menthe Fraîche de James Heeley évoque la douceur d’un après-midi champêtre. La menthe s’y exprime en finesse, débarrassée de tout accent chlorophylle, mêlée aux notes de lotus et de maté, sur fond boisé teinté de cèdre. Enivrant de fraîcheur.

La série des Jardins d’Hermès dépeint avec subtilité les contours du Nil, l’ambiance de la Méditerranée, ou de la Mousson en Inde. Pour Un Jardin sur le toit, c’est sur les toits verdoyants du 24, faubourg St-Honoré que Jean-Claude Ellena est allé puiser son inspiration. Pour imager ce petit bout de paradis en plein cœur de Paris, une rose est portée vers des tonalités vertes, à l’aide du cassis, du melon et quelques notes aromatiques. Un soupçon de cuir fumé vient rappeler le bitume de la ville, pas si loin, à la manière d’un voyage urbain.

hermes heeley

La Vague de Folie Verte ravira les amateurs du genre. L’aspect vert de la figue rencontre celui du vétiver dans des effluves d’absinthe, ponctués de touches d’anis et de galbanum ici et là… Une fragrance sans concession, qu’a esquissée le parfumeur Antoine Lie pour le Cercle des Parfumeurs Créateurs, dont le concept est de démocratiser la parfumerie alternative.

La maison Jardins d’Ecrivains nous entraîne dans l’univers olfactif de ces auteurs qui nous ont fascinés. Avec Wilde, les agrumes s’accordent aux raisins et aux fruits trop mûrs pour croquer un moment de vie, celui d’un après-midi à la campagne. L’œillet, la mousse de chêne et les feuilles de figuier achèvent de brosser le tableau de cette quiétude estivale. Poétique et serein.

Untitled-Maison-Martin-Margiela-11

Le parfum sait parfois nous surprendre. Untitled de Martin Margiela nous montre que verdeur ne rime pas toujours avec fraîcheur, mariant une note verte et humide à un fond plus résineux, caramélisé, chaud, boisé. A l’envolée de galbanum répondent cèdre, encens, cuir et benjoin, dans un effet très novateur. Pour se délecter du vert… même en hiver.

A moins que vous ne préfériez renouer avec un grand classique, à l’image du N°19 de Chanel. La jacinthe, le galbanum et la mousse de chêne y côtoient un bouquet floral de rose et de jasmin, arrondi de l’élégance poudrée de l’iris. Une signature intemporelle et romantique.

vague de folie verte, no 19 et wilde

Photo d’entête : Verveine de L’Occitane, une eau mixte à la verdeur citronnée.

Connaissiez-vous toutes les senteurs de cette sélection végétale ? Et vous, quels sont vos parfums verts préférés ? 

5 personnes aiment cet article.
Partagez cet article

7 commentaires à “Le vert sous toutes ses coutures

  1. Rousseau Fabrice

    Ah le vert, que j’aime cette odeur, cette couleur. Mon premier parfum est un boisé vert que je tente de finaliser pour la fin d’année, en amateur bien entendu !
    Donc oui, j’aime lire de belles choses sur cette « catégorie » bien difficile à « catégoriser » justement !
    Je possède depuis peu Untitled L’eau, et c’est vrai qu’il est surprenant, bien fait et différent !
    Les jardins du Maestro Ellena sont toujours une belle invitation végétale et peu importe si elle se « fruite » ou se fleurit. Elle vous amène souvent au premier pschitt un sourire de bonheur sur le visage, dès la première olfaction.
    Toujours dans la finesse, James Heeley reste un de mes favoris et si cette Menthe fraîche n’a pas encore rejoint les flacons de ma collection Heeley, un jour ou l’autre cela viendra car c’est du beau travail !
    J’ai encore à découvrir Le Cercle des parfumeurs créateurs et Wilde m’est inconnu.
    Donc merci pour cet article et ces envies de sentir encore et encore !!!

  2. Sara

    Bonjour,
    Je m’étonne toujours que l’Eau de Campagne de Sisley n’apparaît pas sur les listes alors que la senteur est plus verte que celle des Jardins de JC Ellena.
    Pour moi il n’y a aucune senteur plus verte.
    Très cordialement.
    Sara

    1. Parfumista

      Bonjour Sara,
      Ah la la, quelle difficulté de faire une sélection quand on se limite à 5 ou 6 parfums.
      C’est pour ça que parfois on vous fait des sélections de 10 ou 15 produits. :-) Des nouveautés vendues en Sephonnaucibé, des parfums rares et parfois, comme ici, des parfums plus anciens.
      Cette sélection cependant est jolie et variée.
      Mais promis, en plus des 1500 lancements de parfums par an, on va essayer de vous parler plus des classiques, et des anciens parfums moins classiques.
      Olfactivement vôtre.
      Belle journée à vous.

  3. Laure

    Bonjour et merci Sophie pour cette très jolie sélection sous le signe du vert !

    J’en connais quelques uns de la liste. Je porte le N°19 et Un Jardin en Méditerranée… ainsi que l’Eau de Campagne hors liste ;)

    J’ai du mal à classer B.Balenciaga… vert, boisé ou boisé-vert ?

    Bonne journée à l’équipe.

    1. Parfumista

      B. Balenciaga : jolie fragrance inclassable.
      Nous lui avons d’ailleurs dédié un article (à lire ici).
      Féminin ou mixte ?
      Frais ou volupteux ?
      Quant à la famille, le parfum est présenté comme un Boisé Vert, mais Floral – Boisé ou Floral – Vert iraient très bien.

      1. Laure

        Merci pour la réponse.
        Justement, en le portant, je trouve que B. Balenciaga dévoile plusieurs facettes qui le rendent encore plus inclassable.

  4. Murielle

    Mis à part le célèbrissime N°19 et Un jardin sur le toit, je ne connais aucune des senteurs proposées… que j’aimerais bien découvrir.
    Bonne soirée à tous.

Les commentaires sont fermés.