Quand de nombreuses marques nous font voyager à Grasse, le coquelicot de Kenzo s’inspire de fleurs urbaines d’un autre genre en collaboration avec la floricultrice parisienne Masami Charlotte Lavault…

La maison Kenzo revisite Flower, vingt-quatre ans après le lancement de son parfum iconique. Après les pompons floraux du mimosa grassois dans Flower Ikebana, la marque renoue avec l’ADN plus urbain du parfum originel.

Alberto Morillas a transmis sa partition à Dora Baghriche : les notes de Flower se mêlent aux dahlias parisiens de Masami Charlotte Lavault, floricultrice d’origine franco-japonaise.

L’édition « Récolte Parisienne » s’inspire des fleurs qui s’épanouissent à Plein Air, la ferme florale urbaine de Masami Charlotte.

Plus de 200 espèces sont cultivées dans ce petit paradis situé au cœur de Belleville. Un lieu qui prône le Slow Flower.

C’est dans cette ambiance bucolique qu’est née la nouvelle version de Flower.

Masami Charlotte Lavault dans sa ferme florale

Le défi ? Récolter le parfum des fleurs sans les cueillir, grâce à la technique du Nature Print®, aussi connue sous le nom de headspace.

Les molécules odorantes ont été captées au cœur des fleurs sous une cloche de verre et leur senteur recréée par les parfumeurs dans toute leur finesse.

Ce nouveau sillage floral est aussi frais que l’original mais il est plus suave et épicé.

Le poivre rose réveille en douceur un bouquet de roses et de dahlias, la fève tonka apporte une touche de gourmandise.

La cultivatrice est aussi égérie de la marque

Avec 93% d’ingrédients d’origine naturelle, La Récolte Parisienne rend hommage à une nature libre et sauvage, délicate et un brin fantaisiste.

Au fil des années, de Paris à Grasse en passant par Tokyo, Flower by Kenzo a su se réinventer à travers différentes déclinaisons… sous le signe des fleurs et de la douceur.

Quelles versions de ce parfum emblématique ont retenu votre attention ?

6 personnes aiment cet article.
Partagez cet article

2 commentaires à “Kenzo récolte ses plantes à parfum à Paris

  1. Laure

    Flower est un parfum que ma peau n’apprécie pas beaucoup, aussi je n’ai pas suivi les différentes versions, sauf quand elles me sont offertes en boutique physique ou via un site marchand.
    J’ai reçu récemment Flower Ikebana : joli sur touche, mais qui ne fait pas exception à la règle sur ma peau…
    A tenter pour les amateurs de mimosa !

    1. Scentifolia

      Je vous rejoins sur Flower Ikebana, les amateurs de mimosa apprécieront certainement cet opus lumineux. Il existe aussi une composition autour de la fleur de cerisier, Flower Ikebana Sakura. Peut-être trouverez-vous un jour votre Flower ? De nouvelles interprétations devraient sans doute voir le jour à l’avenir … To be continued 😉

Laisser un Commentaire

obligatoire