Depuis quelque temps, le parfum s’inspire beaucoup de la musique. Une nouvelle marque de parfums rares a récemment fait parler d’elle sur ce thème : Musicology. Présentation.

musicology parfums

Accords, notes, orgue… le vocabulaire du parfum emprunte beaucoup à la musique. Plusieurs marques sont allées plus loin en s’inspirant de la musique pour leurs créations parfumées.

Nous vous avons déjà parlé de Room 1015 et L’Orchestre, dont chacun des parfums est associé à un morceau de musique qu’on peut écouter sur le site des 2 marques (https://room1015.com/ et https://www.lorchestreparfum.com). Belle occasion de découvrir les nouveautés de ces 2 marques : Cherry Punk et son beau flacon rouge pour la première. Quant à L’Orchestre Parfum, deux nouveautés sont à découvrir, dont Electro Limonade, créé par notre contributrice Nathalie Feisthauer et Bouquet Encore, par Pierre Guéros.

Toute nouvelle marque également inspirée par la musique : Musicology. Le créateur Fabien Boukobza s’est associé à la maître parfumeur Nathalie Lorson, créatrice notamment du superbe Encre Noire de Lalique et d’Autoportrait, le best-seller d’Olfactive Studio.

« Tel un compositeur, j’utilise des notes et des accords pour créer des parfums qui transmettront des émotions dans le cœur des gens » explique-t-elle.

Nathalie Lorson

Nathalie Lorson

Musicology dévoile 7 parfums, sans genre, orné d’une amulette en forme de disque vinyle. Les noms des créations font référence à des titres ou des paroles de chansons, le nom de la marque est celui d’un album de Prince.

Le plus pétillant des parfums est Cause I’m Happy, mélange de bergamote et pamplemousse sur fond de bois et muscs blancs.

Les amateurs de parfums solaires aimeront Sun Goddess où la fleur d’oranger est associée au frangipanier et à un fond santal vanille.

White is Wight, est également sur un registre floral suave, mais beaucoup plus transparent et musqué. Il revendique des notes de lait d’amande et fleur de coton, mais se développe vraiment sur peau.

Ode à la rose, The Rose, dévoile une rose différente de son traitement habituel, plus pulpeuse et joyeuse, moins typée jardin printanier.

Les amateurs de boisés cuirés apprécieront Fly Me to the Oud. Si le oud reste une note quasi obligatoire pour les marques de niche, le bois est ici travaillé avec des accents fumés et mousse.

Les deux compositions les plus originales sont Close to Midnight, un ambré boisé avec des notes de café, fève tonka et un labdanum aux accents de « résine volcanique ». I Belong to You fait la part belle au patchouli et au poivre, associées à une trame florale de tubéreuse, ylang ylang et gardénia.

Disponible en avant-première chez Jovoy et sur jovoyparis.com

 

Connaissiez-vous cette marque ? Quels parfums vous évoquent une musique (ou l’inverse) ?

8 personnes aiment cet article.
Partagez cet article

3 commentaires à “Musicology : vibrations olfactives

  1. Laure

    Bonjour,
    Il me semble avoir déjà entendu parler de cette marque. Toutefois, c’est grâce à votre article que je la découvre.
    Une fragrance et une mélodie se composent effectivement de la même manière. Le vocabulaire employé est très proche, voire similaire.
    Voici ce que j’écrivais en 2014 au sujet de Sonata Flower d’Esteban « … La pyramide pourrait laisser augurer une fragrance corsée, mais il n’en est rien. Ce sont quelques notes de musique ! »
    En revanche, un morceau de musique ne m’a jamais évoqué un parfum.
    Avec un peu d’avance, je souhaite à toute l’équipe une bonne année parfumée.

    1. Parfumista

      Merci Laure. Bonne année 2021 à vous également.
      Beaucoup de douceur et plein de jolies découvertes olfactives.

Leave a reply to Laure Annuler la réponse.

obligatoire