Inspirés par l’essentielle petite robe noire que les femmes ont dans leur dressing, les parfumeurs de Guerlain Thierry Wasser et Delphine Jelk nous offrent une multitude de déclinaisons du parfum original. Céline vous aide à vous y retrouver parmi toutes ces petites robes noires !

la petite robe noire eau de parfum_guerlain

Si La petite Robe noire a ancré Guerlain dans la tendance gourmande, elle reste construite autour de la guerlinade. Signature olfactive de chaque parfum de la maison, c’est une juxtaposition de matières olfactives : on retrouve notamment la bergamote, l’iris, la rose, le jasmin, la vanille et la fève tonka. Elles sont présentes en quantités variables dans chacune des versions du parfum original.

D’un naturel espiègle, La petite Robe noire se réinvente en effet à chaque nouvelle version… et il est vrai que l’on peut avoir besoin d’y voir plus clair pour choisir la sienne !

L’eau de parfum, la première robe*
Création mère de toute la collection, elle donne le ton. Dans cette version originale, la cerise noire et la rose glamourisent le fond boisé intense de patchouli et de thé noir. La bergamote, issue de la guerlinade apporte une touche pétillante en tête. Un floral fruité puissant et gourmand.

L’eau de toilette, la robe cocktail
Une construction olfactive complète et une fraîcheur pimpante et habillée. Un bouquet de fleur d’oranger, rose et jasmin accueille les fruits de manière élégante. La cerise noire apporte sa rondeur intense au cassis. La note de fond repose sur les muscs blancs et l’ambre pour un sillage charmant. Moins concentrée que l’eau de parfum, elle exprime néanmoins son caractère.

L’eau de parfum intense, la robe sous le vent
C’est un floral fruité gourmand plus croquant. La bergamote s’entoure de la myrtille, pour une impression plus douce en tête. On retrouve la rose bulgare et la sensualité de la vanille. Mais une note inédite vient se glisser pour créer un contraste gourmand : la barbe à papa. Elle repose sur des muscs blancs et un accord boisé santal-patchouli qui modèrent le sucre pour ne pas tomber dans l’overdose. Intense par le nom, cette version joue sur un fil, entre puissance des matières et douceur gourmande.

la petite robe noire edt, intense et edp velours_guerlain

Eau de Toilette, Eau de Parfum Intense et Eau de Parfum Velours. En entête : Eau de Parfum (capture d’écran vidéo, guerlain.com)

L’eau de parfum velours, la robe habillée
Une féminité raffinée dans cette version plus poudrée. C’est la violette qui apporte cette touche, aidée par la rose. Ici, la mandarine et la bergamote font pétiller la cerise ; puis le thé noir, la fève tonka et le patchouli apportent la touche de sensualité en fond. La note de violette est inédite dans la collection. Indispensable aux parfumeurs pour réaliser l’accord poudré, elle est aussi très utilisée chez Guerlain pour parfumer les produits de maquillage. On la retrouve également comme note centrale du parfum Insolence.

L’eau de parfum légère, la robe hippie-chic
Une création tout en délicatesse et légèreté. La rose est présente sous la forme nouvelle d’eau de rose, pour accompagner la cerise noire. Une facette florale beaucoup plus tendre en ressort. Le thé noir et la fève tonka apportent leur caractère en fond. Une variation plus fleurie et romantique, mais non dénuée de glamour.

L’eau de toilette plissée**
Différente de l’eau de toilette évoquée ci-dessus, sa teinte est d’un rose plus corail. Guerlain a voulu retranscrire l’expression olfactive de la joie dans une eau de toilette juteuse et lumineuse. Les agrumes sont davantage mis en valeur, contrastés ici par l’amande ronde et suave. La rose, traitée sous un angle frais prépare le nez à la gourmandise sucrée de l’abricot. Les muscs blancs et le patchouli assurent de la tenue au parfum, entre force et douceur. Une impression olfactive différente, où les notes classiques de la collection sont moins présentes.

la petite robe noire edp legere, edt plissee et extrait_guerlain

Eau de Parfum Légère, Eau de Toilette « Plissée » et Extrait

L’extrait : la quintessence
On retrouve l’ADN olfactif de La petite Robe noire. Les notes noires et profondes (cerise, thé et rose) sont magnifiées par la sensualité gourmande du duo amande / fève tonka. L’extrait est la version la plus concentrée, et s’utilise en très petite quantité. A appliquer avec le doigt ou le bouchon sur les points de pulsation, il dépose sur peau le sillage de La petite Robe noire de sa manière la plus épanouie.

Cette revue de la ligne La petite Robe noire peut être amenée à évoluer avec de nouvelles versions, ou malheureusement des discontinuations (comme les versions Couture, Black Perfecto ou Eau fraîche).

 

Et vous, aimez-vous La petite Robe noire ? Quelle est votre version préférée ?

 

(*) Pour s’y reconnaître, Guerlain associe chaque version à un type de robe différente, indiquée sur l’étui. Pour rendre la lecture plus agréable, nous avons remplacé « Ma » par « la » pour chaque version. Ainsi « Ma première robe » devient « la première robe ».

(**) Le nom indiqué sur l’étui est La petite Robe noire Eau de toilette, Ma robe plissée. Si on ne fait pas attention, il est très facile de la confondre avec l’eau de toilette classique.

2 personnes aiment cet article.
Partagez cet article

5 commentaires à “La petite Robe noire de Guerlain : laquelle choisir ?

    1. Parfumista

      Bonjour bibiche64,
      Merci de votre commentaire.
      Malheureusement il est vraisemblable que ce parfum soit en voie de discontinuation. Il a disparu du site français de Guerlain et certaines parfumeries en ligne disent qu’il est « épuisé ».
      Rien n’est sûr cependant et Guerlain peut très bien le relancer sous un autre nom ou un autre flacon. A vrai dire, ils sont experts en la matière !

  1. Lorraine

    Même Guerlain s’est laissé séduire par une certaine solution de facilité : décliner un accord de base, bien accueilli par le consommateur, et en travaillant quelques notes autour pour créer une collection.
    Le seul moyen de faire son choix parmi les versions qui existent encore est, sur un certain laps de temps, de les essayer et de « voir » (sentir serait plus adéquat) laquelle a le plus d’affinité avec votre peau.
    Si ce n’est pas celle qui vous plaisait le plus sur peau, rien ne vous empêche si vous pouvez vous le permettre financièrement de vous offrir la version qui vous plaisait le plus au nez (sur mouillette) et d’utiliser cette dernière pour parfumer une doublure de vêtement, un mouchoir en tissu, etc.
    Ainsi, vous en retrouverez tout de même les effluves tout en ayant un sillage acceptable puisqu’il ne vire pas mal sur votre épiderme.

  2. Laure

    Ma version préférée, la Petite Robe Couture, a été discontinuée, c’est vraiment dommage. J’apprécie l’eau de parfum, la première robe… mais j’avoue avoir cessé de suivre les déclinaisons après l’eau de parfum intense, la robe sous le vent, qui comme vous pouvez vous en douter m’a franchement déçue. Bien trop sucrée. Et encore plus sur mon épiderme.
    L’eau de parfum velours, la robe habillée pourrait me plaire, en tout cas sur le papier, avec sa note de violette pour une touche poudrée.
    Bon week-end parfumé et prenez soin de vous

  3. Justine

    Merci pour cet article détaillé. Pour ma part, j’aimais bien La petite robe noire quand le parfum est sorti.
    Maintenant je trouve qu’il y a trop de déclinaisons, on ne comprend plus rien. Certaines versions ont été arrêté, de nouvelles sont lancées, j’ai l’impression que ça ne s’arrête jamais.
    Aujourd’hui j’aime mieux leur dernier parfum, Mon Guerlain, mais je trouve qu’ils commencent à faire la même chose avec les déclinaisons. Intense, Florale, Sensuelle, Bloom of Rose… pff, on arrive déjà plus à suivre !

Laisser un Commentaire (attention : les smileys peuvent poser problème)

obligatoire