Trilogie sur le thème de l’été, Time to Shine expérimente « la fraîcheur à partager » avec trois grands parfumeurs. La marque lance aussi un blockbuster féminin, Wanted Girl. Alors, ça sent quoi ?

azzaro sea shine fun

Oublions les étuis colorés où des young people en ombre chinoise semblent danser et sauter sur des paysages de couchers de soleil à Ibiza : les flacons sont finalement relativement sobres.

Facile d’avoir un a priori, négatif ou positif d’ailleurs, mais la question qui nous brûlait les lèvres était : « Comment Azzaro va travailler la fraîcheur avec des parfums mixtes tout en étant commercial ? ». Car ce n’est pas de la niche non plus.

Sea, imaginé par Michel Almairac (Bottega Veneta, Chloé, Parle Moi de Parfum…) est celui qui surprend le plus. Imaginez un patchouli aquatique et vous vous dites que ça ne va pas le faire. Pourtant, le parfum est harmonieux et par ses facettes de menthe légèrement camphrée, son soupçon d’agrumes et un chouïa d’ambre, le résultat est franchement pas mal.

Créatrice du surprenant Fly Away de Mugler, la parfumeuse Nathalie Gracia Cetto a concocté Fun. En dépit du nom, c’est le plus subtil de cette ligne parfumée. Les agrumes dominent, presque à égalité avec un accord boisé où le vétiver semble fusionner avec le bois de cachemire (non revendiqué, la marque parle d’akigalawood, un dérivé du patchouli mais plus aérien). Une touche juteuse mais pas gourmande est apportée par un trait de rhubarbe et de cassis. Est-ce le plus féminin ? Coloriellement peut-être mais olfactivement c’est tout à fait portable par un homme aussi.

Shine est le plus curieux des trois. Pas facile de créer de la mixité et de la fraîcheur autour d’une note sable chaud. Cette idée de plage est complétée par une vague légèrement humide et un effet floral transparent aux airs de muguet et de cyclamen. Une once d’agrumes et de bois ambrés vient compléter le cocktail. Une création de Sidonie Lancesseur (By Kilian, Lalique, Zadig & Voltaire…).

azzaro wanted girl piscine

Wanted Girl. Photo : Azzaro

L’actualité d’Azzaro également, c’est le lancement de Wanted Girl, la version féminine de son parfum à succès Wanted. On le sait, vous l’attendiez tous (la critique). Pour le coup, quatre parfumeurs se sont mis au travail : Fanny Bal, Jean-Christophe Hérault, Loc Dong et Dominique Ropion. Est-ce qu’on a aimé ? Pas vraiment. Est-ce qu’on a détesté ? Non plus.

C’est un mix plutôt réussi entre Scandal de Gaultier, La vie est belle, Black Opium, Poison Girl et Flowerbomb de Viktor & Rolf… le flacon reprend d’ailleurs l’idée de grenade mais plus à la façon d’un pistolet. Les notes revendiquées sont : la grenade -une idée finalement assez cohérente, mais aussi le dulce de leche (confiture de lait), sans oublier le gingembre, le patchouli et la fleur d’oranger. Dominique Ropion a apporté la note mystérieuse de datura -une fleur toxique qui donne son nom au Datura noir de Serge Lutens. Mais on sent aussi un soupçon d’iris en évolution. Un mégamix fruité floral vanillé aussi postproduit qu’un tube de RnB qui finit sur le dancefloor.

En bref, si vous n’êtes pas trop fan de parfums gourmands, pour l’été, on vous recommande plutôt Time to Shine. (Et on vous permet même de choisir celui qui vous plaît).

 

Avez-vous testé ces parfums ? Lequel vous tente le plus ?
Un commentaire sera tiré au sort et permettra à son auteur(e) de gagner un parfum Azzaro Time to Shine au choix. Pour participer, vous devez être membre du Club. Bonne chance !
Concours terminé : le gagnant est Max.

8 personnes aiment cet article.
Partagez cet article

17 commentaires à “Azzaro Sea, Fun, Shine & Wanted Girl (critique et concours)

  1. farkas jerome

    Très envie de tester Time to Shine car je pense qu’il représente le mieux ce que je porte en parfums l’été.
    Bonne chance a tous !

  2. Lorraine

    Bonjour,
    Assez tentée, également, par la ligne Time to Shine. Cependant, exception faite des parfums de niche ou de ces collections de senteurs toutes relativement dispendieuses pour « les petits » (salaires, position sociale…), je trouve que, désormais, soit on décline une même note, un même nom soit on « copie » son voisin…
    En vieux dinosaure, je me rabats sur d’anciennes valeurs telles eau fraîche (Azzaro, Dior, Lancôme), Escale à Portofino et/ou Escale aux Marquises et le fameux Aqua Allegoria Herba Fresca, voire Limon Verde, Ginger Piccante.

  3. Max

    Je dois dire que le patchouli aquatique de Sea me parle beaucoup… Et j’aime l’aspect épuré des flacons, j’ai l’impression que c’est une mode qui arrive doucement avec les parfums de printemps /été, et j’aime l’idée que les marques essayent de vendre une odeur par une odeur, et non par une égérie ou un flacon…
    Et revanche, même si j’aime les flacons sobres, je dois dire que le flacon de Wanted Girl est très joli. Pourtant, je suis fondamentalement contre le fait d’idéaliser et rendre « glamour » les armes à feu, qui apportent tant de mocheté dans le monde, mais celui-ci est bien joli. En revanche, pas sûr que le jus me convienne…

  4. nymphee

    Hello, wow super !!
    Je suis fan d’Azzaro depuis longtemps et leurs parfums sont racés et uniques.
    Je participe avec plaisir.
    Je croise les doigts et merci.

  5. Laure

    Bonjour,
    Fun a ma préférence. En effet, des agrumes qui dominent à quasi égalité avec un accord boisé, cela m’évoque bien la fraîcheur. Et comme vous parlez de subtilité… je vous suis !!!
    J’aime bien la sobriété des flacons qui convient bien aux gammes mixtes.
    Merci pour ce nouveau concours sous le signe de la fraîcheur parfait avec cette grosse vague de chaleur.

  6. Belasco

    Celui que j’aimerais tester et qui m’interpelle le plus est Shine, sans hésitation.

  7. Despina Veneti

    Bonjour, and thank you for a most informative article.
    I’m most intrigued by Shine, especially since you found it the most unusual of the three fragrances.
    I’m curious to find out how the contrast of freshness and heat, delicate florals and amber, works in the composition.
    Thank you!

  8. Florence Tschora

    Bonjour, pour l’été on a envie d’un parfum rafraîchissant avant tout.
    Sea me semble parfait, avec son odeur de menthe…

  9. Pierre Bouissou

    Bonjour, et merci pour ce concours.
    J’ai testé les 3, et je les trouve plutôt agréables. J’avais pas mal d’appréhension avec Fun : l’ouverture est assez vive (rubarbe un peu acide?), il n’est pas sucré ; il évolue vers des notes de propre acidulé, et est parfaitement mixte.
    Par contre, Shine est pour moi le plus féminin, beaucoup de fleurs blanches.
    Sea est très harmonieux, pas de prédominance de notes aquatiques, l’ouverture est plutôt pamplemousse. J’ai testé sur peau Fun et Sea, avec trois vaporisations, et malheureusement la tenue n’est pas au rendez-vous, bon, il fait très chaud, et c’est pas les meilleures conditions, mais plus rien au bout d’une heure.
    Après, le flacon de 100 ml est à 50 €, il n’est peut-être pas programmé pour passer l’été. Sur vêtement, c’est sans doute mieux, les 3 touches sentent encore après 24 h, surtout Shine. Sea est très perceptible, et moins pour Fun. Mon préféré est Sea.

  10. Pierre Bouissou

    PS : la suite de l’évolution, quand les notes florales s’estompent, est très jolie !

  11. Bourret

    Bonsoir, merci pour ce concours.
    Le parfum qui me plairait serait le Azzaro Sun pour son côté aquatique. J’aime les parfums frais pour l’été.

  12. Sandrine Chauteau

    Ça fait longtemps que je ne suis pas passée en parfumerie traditionnelle donc je n’ai pas encore eu l’occasion de tester ces nouveautés.
    Je pense que Sea pourrait me plaire : je ne suis pas trop fan du patchouli mais iodé, cela m’intrigue…

  13. Nicole Jacquot

    Bonjour.
    Merci pour ce très beau concours.
    Je tente ma chance avec un grand plaisir.
    Shine me tente et me fait un clin d’oeil.
    Bonne fin de week-end.

  14. Max

    Dans mon précédent commentaire, je disais que le patchouli aquatique de Sea me parlait beaucoup… Et bien j’avais raison !
    Souvent marqués dans les eaux de colognes, les agrumes me laissent souvent cette impression qu’un parfum risque d’être éphémère, je ne les aime pas trop, mais avec Sea, ma foi, on est bien content de faire un bout de chemin avec cette mandarine ! Et puis la menthe nous accompagne bien gentiment, annonçant les prémices de ce côté aquatique qui déjà montre le bout de son nez.
    Moi qui avais des a priori sur les parfums aquatiques et cette propension qu’ils ont à sentir le Canard WC, j’ai un peu changé d’avis avec Azzaro Sea : oui, un parfum aquatique peut ne pas sentir les toilettes fraîchement nettoyées. Oui, il peut se passer d’une trop forte concentration de Calone. Oui !
    Le patchouli en revanche met un peu de temps à montrer le bout de son nez. Mais quand il arrive, il est loin d’être désagréable, et étonnement, il s’accorde finalement assez bien avec les notes aquatiques. Un patchouli sous l’eau, ça c’est une idée !
    J’ai senti à quelques occasion des parfums aquatiques sur des inconnus dans la rue, et je me disais toujours « qu’est-ce que ça doit être agréable, quand il fait 35°, de porter ce parfum », mais couillon que je suis, je n’ose jamais demander le nom du parfum. Et bien aujourd’hui je suis bien content d’en avoir un à moi…
    Une fois de plus, merci à Parfumista pour ce concours ! :)

Laisser un Commentaire (attention : les smileys peuvent poser problème)

obligatoire