Parfumeur à l’origine de nombreux succès de la parfumerie, Nathalie Feisthauer nous apporte son avis d’experte sur 3 parfums récemment sortis : 1900 L’Heure de Proust des Bains Guerbois, Mystic Aromatic de Mugler et Dioramour de Dior.

mystic aromatic mugler

Mystic Aromatic (Mugler)
La promesse est là, c’est très aromatique. Au sens d’aromates. On sent bien le basilic, le thym, la sauge sclarée également. C’est une variété de sauge qui est plus musquée, ambrée : le sclaréol qu’on retrouve dans l’huile essentielle permet de synthétiser l’ambroxan. Mystic Aromatic n’est pas si ambré que ça pour autant. Le baume du Pérou qui est revendiqué, un ingrédient ambré, vanillé, cannelle, est là mais de manière assez mesurée. En fait en évolution ça m’évoque plutôt des parfums masculins des années 70, comme Polo de Ralph Lauren ou Gentleman de Givenchy. Il y a de beaux ingrédients, une belle formule « vintage » qui plaira sans doute plus aux hommes qu’aux femmes.

1900 – L’Heure de Proust (Les Bains Guerbois)
Thé, myrtille, pomelo, vanille ? Oui on sent bien ces ingrédients dans la fragrance. J’ai presque un effet cassis également, confiture, c’est très fruits rouges, baies. Je ne sais pas si ça évoque Proust. J’aurais davantage pensé à un accord madeleine -peut-être cela aurait été trop évident, mais le thé qui accompagnait la madeleine chez Proust est là en tout cas. On sent moins la note cuir qui est revendiquée, le parfum est plutôt gourmand tout en étant niche, qualitatif. C’est joli et facile à porter.

dioramour & 1900 proust les bains guerbois

Dioramour (Dior)
C’est vraiment bien exécuté, c’est très beau. On sent l’iris, la graine d’ambrette. Cela pourrait être une version moderne de Diva d’Ungaro. J’aime beaucoup Diva, c’est un chypre des années 80 très riche en ambrettolide, également créé par François Demachy. Par rapport à d’autres parfums de la ligne Maison Christian Dior, on est dans un registre plus féminin, plus floral, poudré. La tenue est très bonne, le lendemain sur mon pull, c’était délicieux. Très belle surprise, bravo François Demachy !

 

Et vous, avez-vous testé ces parfums ? Lequel vous tente le plus ?

8 personnes aiment cet article.
Partagez cet article

4 commentaires à “Mystic Aromatic, Dioramour, 1900 L’Heure de Proust : Sniff-test Parfumista

  1. Max

    De tous les parfums décrits, je serais plutôt intéressé par 1900 L’Heure de Proust.
    Le prix du parfum dépasse un peu mon budget, mais une note thé, alliée à une facette cuir, même ténue, ça me semble prometteur (surtout si le thé en question est un Earl Grey). Je suis moins convaincu par l’aspect fruits rouges, confiture, mais pourquoi pas ?
    Je doute trouver mon parfum au thé idéal ici, mais pourquoi pas essayer si je peux me dégoter un échantillon quelque part…

    1. Parfumista

      Bonjour Max, merci de votre message.
      Si vous aimez les accords thé & cuir, vous pourriez aimer Eau parfumée au thé noir de Bulgari.
      C’est un parfum un peu dans la lignée de Bulgari Black mais plus lumineux et un peu moins typé « pneu », même s’il reste fumé.
      L’avez-vous testé ? (désormais, apparemment, deux concentrations existent).

      1. Max

        Bonjour !
        Avant de connaître la collection des thés de Bulgari, je me disais qu’il me la fallait toute entière !
        Malheureusement, amoureux de l’odeur du thé rouge, je me suis procuré Eau Parfumée au Thé Rouge, et j’ai été très déçu. D’une part, parce qu’il ne me semblait pas très mixte, plutôt même pas mal féminin, et aussi parce que le rendu du thé rouge, odeur pourtant fascinante, n’était pas à la hauteur de mes espérances, pas assez bien exploité…
        Qui plus est, je ne suis pas vraiment amateur de Colognes, surtout celles-ci, qui ne tiennent sur la peau qu’une demi-heure à tout casser…
        Mais si vous me le conseillez, je jetterai un oeil :)

  2. Laure

    Bonjour,
    Dioramour a tout pour me plaire. Féminin, poudré, floral et dans la lignée de Diva et un jus rose tendre. Dommage que ce soit un exclusif…
    Bonne journée

Leave a reply to Laure Annuler la réponse.

obligatoire