Terre, Métal, Bois, Pierre, Air, Feu, Cuir : la collection Sources d’Origine de Jardin de France met en odeur les éléments originels façonnés par la nature et l’homme. Six membres du Club Parfumista nous donnent leur avis sur cette ligne de parfums rares.

terre initiale metal absolu jardin de france

Initiée en 2017 avec cinq parfums, la ligne Sources d’Origine s’est récemment étoffée avec 2 nouveaux parfums éléments. Nous avons expédié des sets d’échantillons à six membres du club et leur avons demandé de nous donner leur ressenti sur leur (ou leurs deux) parfum(s) préféré(s).

François, du Val-de-Marne a retenu Métal Absolu : « Un parfum pétillant au départ, mais qui le reste tout au long de sa tenue, adouci par la note de thé et réchauffé d’ambre. Un parfum fédérateur masculin-féminin – pour les jours de soleil et les soirs de pluie – facile à porter, chic, moderne et intemporel. Une vraie merveille ! ». Il a aussi apprécié « Air Elémental, un boisé animal aux premières notes ‘camphrées’. J’ai adoré cette première odeur de tête qui s’estompe pour aller vers un patchouli mâtiné de gingembre. Chaque note est à la fois tempétueuse et tempérée… un savant mélange. Une vraie réussite également ».

Iandosoa, des Alpes-de-Haute-Provence a eu un coup de cœur pour Cuir Eternel. « C’est un cuir tout en nuances, qui évolue avec la même souplesse qu’un félin. Les fleurs blanches le font osciller entre séduction et modestie. Le jasmin envoûte, le néroli module. La vanille et le santal apportent respectivement douceur et ténacité à la fragrance. Elle évolue en prenant son temps, pour se réfugier dans un bois chaleureux où le cuir perdure avec une rondeur suave, comme une panthère qui somnole ». Pour elle également, « le tableau d’honneur est décerné à Bois Premier. On plonge dans un arbre sans âge, au cœur d’une écorce dense, pleine de sève, adoucie par la suavité de la violette. Le parfum gagne en profondeur avec le café et la tonka. Lentement, le sapin déroule un sillage aérien et résineux auquel le vétiver apporte une belle profondeur. Plus qu’un parfum boisé, c’est un voyage des racines à la cime d’un arbre majestueux, avec une belle durée ».

Tests des parfums par Iandosoa, membre du Club Parfumista

Tests des parfums par Iandosoa, membre du Club Parfumista

Laure, de Moselle a été conquise par l’élément feu. « Parmi les sept parfums de la collection qui font ressortir chacun un élément (air, feu, terre, bois, pierre, métal et cuir) mon préféré est Feu Primitif. Après un départ jaillissant frais et épicé, le feu gagne peu à peu en intensité grâce à la note de thé noir, un thé qui confère de la profondeur. Le tout vient se lover dans un encens boisé qui réchauffe subtilement la fragrance. Feu Primitif est très expressif et attachant aussi. Je suis en présence d’un feu de joie et je me surprends à rêver… ».

Cédric, du Rhône et Zoé, du Nord ont pour leur part retenu trois parfums. Le favori de Cédric est Cuir Eternel : « Avec cette fragrance je me suis imaginé chez Hermès tant ce parfum, de par sa qualité et son sillage, me fait penser à une Hermessence du nom de Cuir d’Ange. Je ressens avec Cuir Eternel une note de fleur d’oranger délicatement enrobée d’un jasmin enveloppant pour finir sur une odeur de cuir souple et noble, comme si on avait un beau morceau de cuir entre les doigts que l’on frotterait. Cette odeur de cuir, de peau est superbe et délicate. Le bois de gaïac vient jouer sa symphonie profonde, tendre et vraiment rassurante. En parfumerie la note ‘cuir’ est un travail d’orfèvre. Avec cette eau de parfum, on ressent plusieurs nuances de cette note cuir. Rondes mais pas entêtantes. Enfin les notes de fond sont orchestrées par un encens qui magnifie l’ensemble. C’est une belle création. La tenue en termes d’heures est exceptionnelle ». Terre Initiale lui a également beaucoup plus : « Pour moi, c’est une écorce de mandarine amère frottée sur un rocher ou un silex qui aurait été exposé en plein soleil. Minéralité et transparence. Parfum aérien, léger mais présent sans être envahissant. Toutefois je le trouve trop éphémère en termes de tenue mais il est beau… alors on se reparfume ! ». Enfin, Métal Absolu l’a étonné : « C’est pour moi LA surprise. Je suis un grand passionné de parfums mais là j’avoue… je n’ai jamais senti cette odeur. Je me vois partir pour la Thaïlande avec des notes piquantes de gingembre. L’envolée de la note citronnelle est pour moi l’originalité première de cette eau de parfum : elle est présente, vive et réveille nos sens ! L’ensemble est pour moi très réussi. Bravo ».

etuis parfums sources d origine jardin de france

Les étuis des sept parfums

Zoé a, elle aussi été conquise par Terre Initiale. « J’ai aimé ses notes fruitées, je lui trouve un côté ambré, presque liquoreux dans son évolution. Il a une très bonne tenue, il est chaleureux, réconfortant. Je le porterais probablement plus en hiver, il me rappelle les odeurs de Noël, avec ses notes boisées et fruitées ». Pierre Originelle l’a également séduite « Celui-ci est différent, très frais. J’ai beaucoup aimé les notes mentholées en ouverture. Il devient ensuite plus minéral. Il est plus discret que le précédent ; je le trouve assez original, il ne m’a fait penser à aucun autre parfum de ma connaissance ». Sur un registre frais aussi, elle a aimé Métal Absolu : « Celui-ci est hespéridé, rafraîchissant, je l’ai beaucoup aimé également. J’ai senti de manière très distincte la citronnelle, les notes vertes, presque crissantes. Il évolue ensuite vers des notes ambrées, chaleureuses ».

Charlotte, de Charente-Maritime, a elle eu du mal avec les fragrances. « Je les trouve toutes très masculines et assez fortes. J’aime plutôt les odeurs légères, printanières, fleuries. Mais celles-ci sont assez intenses, masculines, ambrées et tenaces je dirais. Je n’ai pas vraiment aimé ces senteurs. Si je devais en retenir une tout de même, je dirais Cuir Eternel ».

Au final, c’est ce parfum, Cuir Eternel qui remporte la préférence des testeurs, suivi de Terre Initiale et de l’atypique Métal Absolu. Pour notre part, le top trois est assez proche : Terre Initiale, Cuir Eternel… et du plaisir à retester sur peau Pierre Originelle, un boisé poudré d’iris avec un effet presque salé.

Plus d’infos sur les parfums de la marque : https://www.jardindefrance.fr/boutiques-parfums/origine

 

Et vous, quel parfum vous tente le plus ?
Un commentaire sera tiré au sort et permettra à son auteur(e) de gagner un set découverte Sources d’Origine de Jardin de France. Pour participer, vous devez être membre du Club. Bonne chance !
Concours Terminé : le gagnant est Gabriel

8 personnes aiment cet article.
Partagez cet article

10 commentaires à “Jardin de France, testé par le Club Parfumista

  1. Nicole Jacquot

    Bonjour.
    Merci pour ce magnifique concours.
    Je tente ma chance avec plaisir & avec espoir.
    Cuir Eternel me tente beaucoup, ce serait un beau rêve…

  2. Bourret

    Bonsoir, merci pour ce concours.
    Je me laisserais bien tenter par Bois premier car j’aime la tonka que j’ai découverte depuis peu. De plus, j’ai beaucoup d’affection pour la violette.

  3. Farkas Jérôme

    Bonjour, je tente ma chance je ne connais pas cette marque et je suis attiré par Air Elémental.

  4. Pierre Bouissou

    Bonjour,
    Je tente ma chance moi aussi ; je trouve le concept très intéressant, en tous cas la description fait envie.
    Les deux qui m’attirent le plus sont Air Elemental et Feu Primitif.

  5. Sonia

    Le parfum Cuir éternel a l’air très tentant, mais la description de Bois premier m’intrigue aussi…

  6. Gabriel Ionita

    Bonjour,
    J’ai toujours aimé avoir un aperçu sur la Terre préhistorique.
    Je compte sur le parfum Terre Initiale !
    Bonne chance à tous.

  7. Florence Tschora

    Bonjour, j’aimerais humer le parfum Terre Initiale, comme un retour aux sources, un parfum que j’imagine primaire, essentiel.
    Un parfum de sous-bois, d’herbe fraîche juste tondue, un parfum qui évoque aussi la magie de Noël, mais un Noël ancien, païen, légèrement barbare.

  8. Lorraine

    Pas banale cette gamme !
    J’avoue avoir du mal à concevoir que l’on puisse trouver un accord harmonieux autour d’une note métallique, souvent rêche, sèche voire quelque peu agressive au nez.
    Ce même état d’esprit m’attrape lorsque l’on évoque l’essence d’une pierre… Est-il seulement envisageable d’évoquer l’odeur de pierre ? Celle d’un silex peut-être rapport à ce qu’il dégage lorsqu’il est frappé pour produire l’étincelle qui offrira le feu, mais celle d’une émeraude, d’une pierre de lune, labradorite ou autres marbres… Pas simple, vous admettrez car si le « précieux caillou » (ou non), a servi, généralement non pas à qualifier une odeur de… mais de prénom ou patronyme à une création qui n’ai rien à voir avec l’élément sus-indiqué.
    De même, parvenir à créer une essence autour de l’air… C’est tellement subjectif selon la saison, le lieu où l’on se trouve (la ville ne sentira pas comme la campagne, le bord de mer comme la montagne, les tropiques comme le septentrion…) et un ensemble de critères de variabilité tels que celui-ci ne peut être que « subjectif ».
    La terre, même si, là encore, peut s’ouvrir sur diverses facettes, il est plus aisé à s’imaginer « les notes terreuses » même si, une fois encore il ne peut y avoir universalité en la matière.
    J’imagine que c’est tout aussi vrai pour les note de « cuir », « bois », « feu » (bois brûlé, charbon, fumée…).
    Je crois que l’unique moyen de s’emparer ou non du concept traduit en senteur est d’essayer tout ou partie de la gamme ; après, seulement, on peut être fixé.

  9. Karine

    Merci pour ce superbe concours, je participe avec plaisir.
    J’aimerais beaucoup sentir le parfum Terre.

  10. Françoise

    Merci de nous faire connaître cette collection.
    Par leur descriptif, Métal Absolu et Pierre Originelle ne me laissent pas insensibles.
    Il ne me reste plus qu’à les découvrir.

Laisser un Commentaire (attention : les éléments visuels comme les smileys peuvent poser problème)

obligatoire