Parfumeur, blogueur et avant tout passionné de belles essences, Thierry Blondeau nous donne son avis d’expert sur 4 parfums récemment sortis : Sunny Side Up (Juliette has a gun), Pure XS (Paco Rabanne), Café Tuberosa (Atelier Cologne) et Admirabilis (La Manufacture).

sunny side up_decor_juliette has a gun

Sunny Side Up (Juliette has a gun) : C’est un parfum très santal ! Un santal lacté avec une impression de lait de coco. On sent bien les salicylates revendiqués par la marque mais je dirais que ça apporte davantage ici un effet mat / sec plutôt que solaire. C’est très peau, il n’y a quasiment pas de notes de tête, c’est plutôt un parfum linéaire. J’ai aussi des effets bois de cachemire et châtaigne, qui peuvent rappeler un parfum comme This is Her de Zadig & Voltaire. L’aspect boisé gourmet m’évoque aussi Bois Farine de L’Artisan Parfumeur. Un homme peut porter le parfum sans problème. Par ailleurs, le concept est amusant*.

Café Tuberosa (Atelier Cologne) : Ma première impression est une sorte de feu d’artifice. Un mélange de fleurs et de fruits avec une note de café très prononcé. Si on compare à une création comme Black Opium, la note de café est beaucoup plus marquée. J’aime bien le côté grillé du café et j’ai aussi un effet presque café vert. On cherche davantage la tubéreuse, et si elle est là, on a d’abord une impression florale de rose. L’évolution du parfum est plus boisée et cacaotée. Ça m’évoque à la fois des créations très différentes comme Casmir de Chopard et par moments, Light Blue de Dolce & Gabbana. C’est original, un peu vintage et pas très cologne par rapport à d’autres parfums de la marque.

cafe tuberosa pure xs admirabilis_sniff test

Pure XS (Paco Rabanne) : Plus discret qu’Invictus, le flacon est pour autant très massif. On est dans la tendance bling chic -l’étui est par exemple en velours. Côté fragrance, j’aime bien. Oui c’est gourmand et on retrouve des notes très classiques du registre olfactif masculin comme les bois ambrés, le dihydromyrcenol**… Mais j’aime beaucoup l’effet gingembre citron, un peu dans la lignée de la fraîcheur de tête de Black XS. La vanille revendiquée est bien présente, avec un effet chocolat. Je ne sens pas trop la myrrhe en revanche. Si le flacon est bleu, ce n’est pas une fougère comme Sauvage de Dior ou Bleu de Chanel. Il y a une chaleur ambrée à la fois signée et élégante qui m’évoque dans une certaine mesure Boss Bottled.

Admirabilis (La Manufacture) : Le parfum dévoile une note d’encens dans une structure de cologne ambrée. C’est chic, élégant, texturé. Il y a une certaine fraîcheur, un effet légèrement santal et un encens qui reste très présent en évolution. C’est une cologne mixte, peut-être plus masculine que féminine.

 

(*) En anglais, l’expression « sunny side up » est utilisée pour les œufs cuits « au plat ». Le flacon du parfum joue avec ces codes couleur jaune et blanc. / Note Parfumista

(**) ingrédient à odeur fraîche rappelant le citron vert, la lavande, la fleur d’oranger… avec un effet propre et puissant. / Note Parfumista

 

Et vous, avez-vous testé ces parfums ? Qu’en avez-vous pensé ?

5 personnes aiment cet article.

5 commentaires à “Sunny Side Up, Pure XS, Café Tuberosa… : Sniff-test Parfumista

  1. Coromandel

    Merci pour ce sniff test !
    Je n’ai testé aucun de ces parfums mais je suis tentée par Sunny Side Up et son santal.
    L’encens d’Admirabilis est-il un encens d’église comme on peut le sentir dans Cardinal ou dans Passage d’Enfer ? Je ne connais pas La Manufacture mais cette maison semble proposer de très jolies choses.
    En cette rentrée j’ai pu tester Just Rock! de Zadig et Voltaire, un coup de cœur. Une senteur qui se fond dans la peau, un patchouli blanc régressif qui me fait penser à…des Carensacs :)

    1. Parfumista

      Bonjour Coromandel,
      Merci de votre message.
      Sunny Side Up a de fortes chances de vous plaire.
      Quant à Admirabilis ce n’est pas un encens d’église, même si le parfum s’inspire d’une abbaye (celle de Fontfroide et de ses jardins). Le départ est pétillant à la façon d’une belle cologne.
      L’encens contribue au caractère épicé, légèrement minéral de la fragrance et est renforcé par une évolution balsamique ambrée.
      C’est beaucoup plus frais et hespéridé que les parfums que vous citez. Un peu à la façon de Sancti de Liquides Imaginaires, en moins aldéhydé et plus chaud et ambré en évolution.

  2. Laure

    Merci pour ce nouveau sniff-test. Je n’ai testé aucun des parfums cités. Je suis vraiment tentée par Café Tuberosa d’Atelier Cologne pour sa note de café vert grillé et son évolution florale. J’apprécie Casmir et Light Blue et j’arrive à m’imaginer ce que peut donner l’ensemble… même s’il n’est pas très cologne comme les autres créations de la marque.

    Je confirme que La Manufacture propose de très jolies fragrances, abouties, signées, même si Admirabilis n’est pas pour moi en raison de son évolution masculine (c’est le cas de tous les encens).

    Bon week-end parfumé :)

  3. Math

    Merci, je vais me pencher sur cet Admirabilis!
    Cardinal et Sancti restent mes « doudous » mais je serais très curieuse de le découvrir! C’est gagné d’avance visiblement :)

    1. Parfumista

      Bonjour Math,
      Oui, vous devriez sans doute aimer Admirabilis.
      C’est un bel encens ambré avec juste ce qu’il faut de fraîcheur.
      Bonne journée et à bientôt sur Parfumista.

Leave a reply to Coromandel Annuler la réponse.

obligatoire