Chanteuse noire légendaire à la vie mouvementée, Billie Holiday est à l’honneur d’un parfum de Serge Lutens que nous vous proposons de redécouvrir.

une voix noire billie holiday lutens parfumista

En 2012, un an avant le mouvement Black lives matter (« les vies noires comptent »), Serge Lutens dévoilait Une voix noire, un parfum dédié à Billie Holiday.

Née Eleanora Harris Fagan en 1915, Billie Holiday est morte 44 ans plus tard, après une vie riche mais aussi tragique. Condamnée à un an de prison pour usage de drogue, violée dans son adolescence, victime de violence et de racisme, celle que l’on surnommait aussi Lady Day reste aujourd’hui encore une voix majeure du jazz.

Serge Lutens et le parfumeur Christopher Sheldrake lui ont rendu hommage avec un parfum complexe où le gardénia évolue dans un sillage oriental teinté d’épices et de notes miellées. Les notes de rhum et de volutes de tabac sont un hommage aux passions destructrices qui habitaient la chanteuse.

Le gardénia imaginé par Lutens est opulent, jasminé et tubérosé. Lutens a choisi cette fleur en souvenir de « cette hampe de neige, ce croissant de lune que dans sa chevelure brûlée, Lady Day arborait ».

Le gardénia se révèle également légèrement fruité, avec des effets confits, liquoreux. Le créateur imagine une ambiance de jazz club où se mêlent les odeurs de fumée, de champagne et de liqueurs, évoquant aussi l’odeur des poudriers ou de la nuit.

Billie Holiday en 1947

Billie Holiday en 1947

« Si je vous parle de Billie, c’est sûrement un moyen détourné de le faire de moi-même. Le ‘je’ m’est difficile. Ne vous trompez pas, je ne suis pas avec, mais en Billie. Dès que sur un drame de velours, montait sa voix, mes talons se haussaient… » explique Serge Lutens dans le dossier presse du parfum.

En 1939, avec sa chanson Strange Fruit, Billie Holiday fut une des premières artistes à dénoncer le racisme et le lynchage des Noirs (« Les arbres du Sud portent des fruits étranges. Du sang sur les feuilles et du sang aux racines. Des corps noirs qui se balancent dans la brise du Sud. Des fruits étranges suspendus aux peupliers. »)*.

Une voix noire est un hommage à une personnalité marquante et un des rares parfums où la question noire est soulevée. Un sujet intéressant dans le climat actuel mais également dans un univers du parfum où la visibilité noire est encore bien faible.

Une autre marque de parfums a rendu hommage à Billie Holiday : Chanel, avec la musique de la publicité pour N°5, Train de Nuit avec Audrey Tautou en 2011. Une belle occasion de redécouvrir la voix de Lady Day (la chanson I’m a fool to want you débute à 1 min 20 dans la vidéo suivante).

Une voix noire de Serge Lutens est disponible dans la collection des Flacons de table.

Et vous, connaissiez-vous ce parfum ? Que pensez-vous de la visibilité noire dans les publicités de parfums ?

 

(*) d’après un poème d’Abel Meeropol écrit 2 ans plus tôt, traduction du premier paragraphe de la chanson

6 personnes aiment cet article.
Partagez cet article

5 commentaires à “Une voix noire : l’hommage de Lutens à Billie Holiday

  1. Marie-Solange Galzy

    Oh là là, ce texte est magnifique et me donne envie de courir sentir ce parfum. Merci pour cette découverte !
    Il est vrai que je ne me suis jamais posée la question de la visibilité noire dans les parfums… comme je ne fais pas de différence, ma meilleure amie et quasi-sœur étant « black »(elle porte Shalimar ) mais je vais regarder mieux.
    Je me souviens juste avoir vu une affiche d’un mannequin noir des années 70 pour un parfum Courrèges, avec des couleurs pop, dans les tons orangés.
    Belle soirée,
    Marie-Solange

    1. Parfumista

      Merci Marie-Solange :-)
      Oui il y a quelques exceptions. Chez Tom Ford, ou plus récemment chez Valentino ou Mugler par exemple.
      Pour la publicité Courrèges, il s’agit vraisemblablement d’Hyperbole. C’est récent mais le flacon est tout à fait dans l’esprit des créations d’époque d’André Courrèges.
      Bonne soirée et à bientôt

  2. Max

    En effet, le passage de Strange Fruit est vraiment magnifique. J’ai toujours du mal à saisir la beauté d’une oeuvre dramatique lorsqu’elle trouve son origine dans le réel et surtout qu’elle est à ce point actuelle, mais même horrifiant, il est magnifique…
    Quant à la place des noirs dans le monde de la parfumerie, je suis contre la représentation à tout prix et je suis partisan de la méritocratie, donc mettre des noirs en avant parce qu’ils sont noirs et non parce qu’ils ont du talent, je trouverais que c’est une erreur et surtout un manque de respect pour eux (la discrimination positive EST de la discrimination !).
    En revanche, il est en effet un peu étrange qu’il n’y en ait pas plus dans le monde du parfum… On ne me fera pas croire qu’aucun parfumeur noir n’a de talent. La seule personnalité de ce monde que je connaisse, c’est Chris Collins, que j’ai découvert avec un article de Parfumista, et il ne me semble même pas qu’il soit dans la composition… C’est triste d’aimer un univers comme celui du parfum et de se douter que l’intolérance règne aussi dessus.
    Bref, mettons un peu de couleur dans nos parfums !

  3. Laure

    Bonjour,
    J’ai senti Une Voix Noire de Lutens à l’époque de sa sortie, mais quelque peu agacée, sans doute à tort avec du recul, par les noms surréalistes donnés à ses fragrances, je ne l’ai plus en mémoire et c’est bien dommage. La description est très tentante.
    J’ai pris plaisir à revoir cette publicité pour Chanel N°5, avec la voix chaude de Billie Holiday.
    Quant à la visibilité noire dans les parfums, cela ne m’est jamais venu à l’esprit… Jazz d’Yves Saint Laurent (le flacon d’origine) y faisait peut-être référence.
    Belle journée parfumée

  4. Nine

    Bonjour,
    Cet article donne envie de découvrir le parfum même si ce n’est jamais gagné avec Lutens. Pour moi, on n’aime pas les parfums de Lutens, ce sont ses parfums qui vous aiment ou non.
    La visibilité noire dans le parfum, un peu comme les autres, je n’y avais jamais songé.
    Mais maintenant que vous m’y faites penser, je ne retrouve pas dans mes souvenirs de publicités de parfum sur laquelle figurerait un mannequin noir en effet. Nous sommes dans l’ère où le débat doit avoir lieu et que les mentalités changent enfin.
    Serge Lutens donne le ton en rendant hommage à une femme noire exceptionnelle.
    Il fallait un précurseur (on aura mis du temps), Serge Lutens l’a fait !! J’applaudis des deux mains.

Leave a reply to Nine Annuler la réponse.

obligatoire