Parfumeur, blogueur et avant tout passionné de belles essences, Thierry Blondeau nous donne son avis d’expert sur 2 parfums récemment sortis : Immortelle Corse de Parfum d’Empire et Misfit Arquiste. Il nous parle également de sa dernière création, Santal Colada et vous propose de la découvrir.

misfit arquiste immortelle corse parfum d empire

Immortelle Corse (Parfum d’Empire)
L’ouverture est très prunol, liquoreuse avec une touche irisée. On sent ensuite l’immortelle, très présente : sèche, épicée… ambrée et légèrement animale également avec un esprit Guerlain. Assez proche de Mitsouko ou de Femme de Rochas par ce côté prunol et par la structure. Par rapport à Sables d’Annick Goutal, un autre parfum dont l’immortelle est la note principale, c’est plus lumineux et moins sec, plus charnel aussi. L’association des notes florales et cuirées peut rappeler également Knize Ten et Cuir Mauresque de Serge Lutens.

Misfit (Arquiste)*
Malgré une première impression de simplicité avec une sorte d’accord orange cannelle, l’évolution du parfum est intéressante. Le patchouli est la note principale et se mêle à l’encens qui se renforce dans l’évolution du parfum. Le ciste labdanum apporte du caractère et une légère minéralité. On sent une certaine douceur musquée vanillée qui atténue le patchouli et cela lui donne une belle tenue. (*) Note Parfumista : en anglais misfit signifie marginal, bohémien

Nous en avons profité pour interroger Thierry sur son dernier parfum, Santal Colada.

santal colada thierry blondeau douanier rousseau

Pour Santa Colada, j’ai utilisé le santal d’Australie, qui est doux et fruité avec pour moi une légère facette ananas. J’ai voulu accentuer cet aspect ananas mais d’une manière fine et élégante. J’ai utilisé un cocktail de notes fruitées exotiques, d’où le nom du parfum, mais sans aller dans le registre sucré. Le lien avec le santal se fait par une fraîcheur végétale et pétillante, des notes d’agrumes, un effet sève, mangue verte et quelques touches épicées, notamment le gingembre. C’est exotique mais en dépit du nom on n’est pas du tout dans un univers gourmand. Mon inspiration, c’étaient plutôt les peintures du Douanier Rousseau. Certains sentiront aussi peut-être l’ylang, un effet réglissé ou même le cuir, qui est un peu ma signature olfactive. J’ai voulu un parfum pétillant et vibrant, dont la séduction se dévoile à fleur de peau. Plus d’infos : thierry-blondeau-parfums.fr

Connaissiez-vous ces parfums ? Et vous, quelles senteurs vous évoquent l’exotisme ?
Un commentaire sera tiré au sort et permettra à son auteur(e) de gagner un flacon 15 ml de Santal Colada. Pour participer, vous devez être membre du Club. Bonne chance !

8 personnes aiment cet article.
Partagez cet article

13 commentaires à “Misfit, Immortelle Corse : Sniff-test Parfumista

  1. Eivyda Jankunaite

    Je ne connais pas ces deux parfums mais je possède d’un flacon d’Ambre russe de Parfum d’empire.
    J’avais dû mal à me décider quelles senteurs m’évoquent l’exotisme…et finalement je me suis dit que les épices chaudes et les fruits exotiques (ou un mélange des deux) m’évoquent les pays lointains, les saveurs exotiques et l’exotisme.
    Je serais heureuse de découvrir l’exotisme de M. Thierry Blondeau qui semble d’être proche du mien.
    Bonne chance à tous !

  2. Sonia

    Merci pour ce concours !
    A vrai dire, les trois parfums décrits ici m’évoquent l’exotisme :)

  3. Audeallanmarin

    Bonjour,
    Santal Colada me rend très curieuse puisqu’il nous propose « un cocktail de fruits exotiques » sans tomber dans la sempiternelle salade de fruits.
    A tester assurément.
    Merci pour le concours et bonne chance à tous

  4. Lorraine

    Bonjour,
    Je n’ai pas la chance de connaître l’une ou l’autre de ces essences mais j’aime l’odeur de santal. De temps en temps, je pique une mouillette humectée de Santal royal de Guerlain, lorsqu’il est disponible (c’est rare) et je m’évade avec ce sillage tant qu’il est présent sur cette petite flamme de papier.
    J’aime également les senteurs d’épices : cannelle, cardamome, girofle, muscade… les odeurs de baumes (tel l’oliban issu du Boswellia sacra). Elles ne peuvent qu’évoquer de lointains rivages, associées à des notes moins courantes de breuvages à base de café, thé, rhum…
    Egalement, je suis « gourmande » de litchis, maracujas, datteset naturellement, les agrumes dont les cocktails évoquent, forcement, le soleil ou quelques rivages lointains.
    Si la senteur s’accorde voire épouse la peau, tout parfum est voyage. Qu’il vous emmène dans le passé via quelques souvenirs bénis d’une enfance insouciante, nous invite à l’évasion via l’idée que l’on se fait de tel ou tel lieu (que l’on a eut la chance ou non de fréquenter) ou pourquoi pas, vers un ailleurs au-delà des frontières de notre monde.

  5. Catherine Romeuf

    Ravie à l’idée de découvrir « Santal Colada » que Thierry Blondeau a conçu en pensant entre autre au Douanier Rousseau. ce peintre naïf, autodidacte qui a souvent représenté des paysages de jungle (je pense au parfum « Jungle » aussi).
    Quant à Immortelle Corse de Parfum d’empire, il m’évoque l’exotisme, comme Femme de Rochas que j’ai porté, Mitsouko ou Sables d’Annick Goutal, où l’immortelle nous fait voyager.
    Pour Misfit, cet oriental boisé de Rodrigo Flores-Roux, en plus des notes de bergamote, d’ambrette, de styrax, le fond patchouli ciste tonka baume de Tolu m’évoque aussi l’exotisme.
    Tout comme Tocade de Rochas avec son ambre, son musc et sa vanille.
    Mais également Aromatics Elixir de Clinique que j’ai découvert la première fois à l’étranger, avec toujours le patchouli, mais aussi le bois de santal et l’encens (comme pour les rois mages !) qui bien sûr évoquent l’Orient
    Exotisme : rien que le mot fait rêver et penser à des pays lointains où la nature peut-être luxuriante, dépaysante. Un mot charmant de la langue française, voilà ce qu’il évoque, il me fait voyager dans des contrées lointaines, vers l’inconnu !

  6. Bourret

    Santal Colada, je ne connais pas.
    Fruits exotiques, j’aime beaucoup… Mais en parfum, que peut sentir l’ananas, je ne demande qu’à découvrir.
    Je tente ma chance et merci pour le concours.
    Salutations parfumées.

  7. Sarra

    Bonjour,
    Non, je ne connais pas ces parfums.
    Le tiaré, la vanille, le jasmin ou le santal sont des senteurs qui m’évoquent l’exotisme.
    Le Santal colada a l’air tellement solaire…

  8. Laure

    Bonjour,
    Je ne connais aucun des parfums de la liste.
    L’Eau de Lacoste pour Femme, que je porte de temps en temps, contient de l’ananas et du santal. Je serais très heureuse de pouvoir découvrir Santal Colada de Thierry Blondeau qui, à lire la composition, semble avoir beaucoup de caractère.
    Merci pour ce nouveau concours.
    Bonne journée

  9. Marie

    Voilà une bonne nouvelle parmi cette actualité stressante et morose !
    Ce Santal Colada me tente bien. J’aime beaucoup le santal, mon chouchou étant Samsara de Guerlain, dont la senteur me fait voyager.

  10. nymphee

    Hello,
    J’aime l’exotisme de ces différentes saveurs…
    Santa Colada, avec ses notes fruitées, agrumées et sucrées me tente beaucoup. Quel joli voyage que ces eaux aux senteurs de doux fruits gorgés de soleil !
    J’aime porter des tonalités chaudes et sensuelles, surtout en hiver, car il y a un effet bonne humeur immédiat.
    Merci et bonne journée.

  11. Pierrodel

    Bonjour et merci pour ce nouveau concours !
    Je connais Nanban d’Arquiste que j’aime beaucoup, mais je ne connais pas celui-ci. Il m’attire car j’aime l’encens.
    J’apprécie aussi beaucoup plusieurs Parfum d’Empire, dont Tabac tabou qui contient de l’immortelle, donc cette nouvelle création me parle.
    Concernant le nouvel opus de Thierry, je ne connais que Cuir des sables, qui a du caractère ; ce serait donc un grand plaisir de découvrir ce santal !

  12. Elodie Fournier

    Quel bel assortiment !
    Je connais seulement Immortelle Corse. Testé plusieurs fois sur peau : il est vraiment joli. Il est orange, oui oui. D’abord l’osmanthus et sa note abricot charnue. Puis l’immortelle qui nous emmène loin avec ces notes de curry (comme la plante pas le plat ;) ) et de foin comme dans Tabac Tabou.
    J’apprécie beaucoup Parfum d’Empire. J’ai beaucoup de choses de chez eux.
    De chez Thierry Blondeau comme une personne ici, je ne connais que Cuir des Sables, je le trouve sexy et charnel plus qu’exotique pour ma part. J’adorerais découvrir sa nouvelle œuvre !
    Chez Arquiste je ne connais qu’Ella et Chocolat quelque chose qui sont dans un registre tout à fait différent !

    1. Parfumista

      Bonsoir Elodie,
      Merci de votre commentaire.
      Chez Arquiste, le parfum à base de chocolat et d’épices s’appelle Anima Dulcis.
      Bonne chance pour le concours :-)

Leave a reply to Audeallanmarin Annuler la réponse.

obligatoire