Scentifolia nous fait découvrir deux créations de la nouvelle marque Maison Crivelli. Ces parfums contemporains proposent des tableaux olfactifs surprenants où les matières premières semblent jouer avec la lumière et les contrastes.

rose saltifolia maison crivelli

Rose Saltifolia doit être camarguaise. Cette rose suscite la curiosité : comment a-t-elle bien pu pousser là, sur cette plage sauvage ? Elle se balance au gré du vent, la tête sous le soleil, les racines ancrées dans le sable. Les embruns ont blanchi ses pétales charnus, elle contemple le lever du soleil : les remparts d’Aigues-Mortes se dessinent au loin, au-delà des salins aux reflets rosés. Un parfum lumineux qui pétille en tête grâce à un zeste d’orange sanguine. J’ai particulièrement apprécié la fraîcheur de cette rose soyeuse et salée qui sait créer la surprise sans en faire trop.

Santal Volcanique m’a fait voyager en Indonésie. J’imagine un volcan sur une île, l’ascension est ardue mais la vue est incroyable. Les pieds s’enfoncent dans le sable noir, on distingue çà et là des troncs d’arbres brûlés, il fait froid à cette altitude et le soleil rougeoie à l’horizon… Un bon café viendra récompenser mes efforts quand j’aurai atteint le sommet, cette perspective me donne la force d’avancer ! Un parfum dépaysant où la note café, légèrement acide et salée, libère des arômes boisés et épicés d’une jolie complexité.

santal volcanique maison crivelli

Santal Volcanique. Photos : Instagram @maisoncrivelli

La marque propose aussi 3 autres parfums : Bois Datchaï, Fleur Diamantine et le dernier-né, Absinthe Boréale. Les parfums sont pour l’instant disponibles au Bon Marché.

 

Et vous, quel ingrédient vous fait voyager ? Quel parfum de la marque vous tente le plus ?
Un commentaire sera tiré au sort et permettra à son auteur(e) de gagner un coffret découverte Maison Crivelli. Pour participer, vous devez être membre du Club. Bonne chance !

10 personnes aiment cet article.
Partagez cet article

23 commentaires à “Rose Saltifolia & Santal Volcanique de Maison Crivelli : voyages botaniques (Concours)

  1. Laure M

    Santal Volcanique, pour sa note café intrigante (et j’aime les senteurs boisées).
    Je ne connaissais pas cette maison, merci pour cette mise en lumière !

  2. Max

    Etant un grand amoureux de la note café, je dois dire que j’aurais sûrement un faible pour Santal Volcanique !
    Le Santal n’est pas tout à fait une matière que j’affectionne particulièrement, mais peut-être que le mariage de ces deux matières sera prometteur !
    Je dois dire que mon dernier café en date, celui de Noir Exquis (L’Artisan Parfumeur) m’a beaucoup déçu. Il se présentait comme étant un « sucré pour ceux qui n’aiment pas les sucrés », mais j’ai trouvé cette description un peu mensongère. Personnellement, je n’y ai trouvé que du sucre, un sucre bien gras, bien pâtissier et rien de plus. Et si café il y a dedans, il est à peine perceptible pour mes narines…
    En revanche, le regretté Eau du Navigateur (L’Artisan, une fois de plus) tenait toutes ses promesses, avec un café discret, mais bien présent. Quel dommage qu’il soit discontinué !
    Pour ce qui est d’Absinthe Boréale, même si je n’ai que le nom, je dois dire qu’il me tente beaucoup ! Je ne serais pas surpris d’y trouver des similarités avec Glacialis Terra (encore et toujours de l’Artisan), et ce dernier m’a fait un effet bœuf ! (Eh oui, je n’ai que l’Artisan à la bouche :-P )

  3. Nicole Jacquot

    Bonjour,
    Merci pour ce très beau concours.
    Je tente ma chance avec plaisir.
    La note café me fait voyager à travers de nombreux pays lointains. Santal Volcanique me tente beaucoup et j’espère gagner.

  4. bibiche64

    Bonjour, j’aimerais bien sentir Santal volcanique, d’abord parce que j’adore l’odeur du santal qui se fait rare dans les parfums et aussi parce que je cherche la note café qui est encore plus rare mais tellement délicieuse.
    Je n’aime pas les derniers parfums sucrés qui en contiennent, mais je suis sûre que celui-ci ne doit pas etre écoeurant.

  5. 100drine

    J’aurais tendance à associer l’évasion aux fleurs de jasmin chauffées au soleil…
    Du coup découvrir Fleur diamantine me tente beaucoup.

  6. Françoise G.

    Merci de me permettre de découvrir cette maison de parfums que je ne connaissais pas.
    Santal Volcanique m’attire plus particulièrement en raison de l’association santal-café.
    La Rose Saltifolia de passage sur la côte camarguaise gagne surement aussi à être connue.

  7. Farkas Jerome

    Je ne connais pas cette marque mais Santal volcanique est tout a fait ce que je porte en parfum toute l’année.

  8. Laure

    Pour moi, sans hésitation Rose Saltifolia pour ses différentes facettes. Merci pour la découverte de cette Maison.

  9. Iandosoa

    Le jeu de mot autour de Rose Saltifolia est brillant !
    L’habitude m’a fait lire Rose Centifolia, comme quoi.
    Par contre la curiosité me porte vers le santal et le café ! Le bois laiteux par excellence du café ? Un expresso santal ?

  10. Danièle

    J’avoue que Santal Volcanique est celui qui m’attire le plus, j’aime les parfums boisés et épicés rafraichîs par le gingembre et les agrumes.
    J’ai déjà entendu parler de ces parfums sans jamais avoir eu l’occasion de les tester, alors pourquoi pas moi.

  11. Bourret

    Bonjour, merci pour ce concours.
    Je ne connais pas cette marque. J’aimerais sentir la Rose Saltiflora car j’adore plus que tout les roses.

  12. Daniel

    Bonsoir
    Je connais la Maison Crivelli au travers d’Instagram, le créateur de cette marque Thibaud Crivelli est un passionné et bien entendu j’aimerais pouvoir découvrir ces fragrances, notamment le bouillonnant Santal Volcanique qui m’attire.
    Il faut signaler aussi la dernière création Absinthe Boréale qui est sûrement délicieuse et qui a pris vie dans les mains de la parfumeuse Nathalie Feisthauer.

  13. blondycherryes

    J’aime beaucoup changer de parfums suivant les saisons et ce parfum aux notes de santal et de café m’intrigue beaucoup !
    J’aimerais le découvrir et en parler sur mon blog beauté et sur mes réseaux sociaux comme instagram (blondycherryes).

  14. Jean-Bernard

    Rien que pour la créativité derrière son nom, je dis la Rose Saltifolia.
    Ces notes fraîches qui rappellent le parfum de la mer, je suis fan !
    J’aimerais voir (ou plutôt sentir) comment elles habillent cette fameuse rose.
    Un grand bravo en tout cas à la marque pour le travail marketing autour de leur image !!!

  15. Gravier Catherine

    Je ne connais pas la maison Crivelli, ni Rose Saltifolia, mais c’est un parfum que j aimerais beaucoup tester. Cette description de roses, agrumes, notes salées de la mer, cette description me fait penser à un matin ensoleillé au bord de la mer. A une brise douce qui souffle laissant sur son passage les effluves d une douce odeur iodée. Je pense que ce parfum aux notes de fraîcheur laisse sur son sillage un avant gout de vacances, une grande légèreté.

  16. Brigitte

    Je découvre la Maison Crivelli grâce aux descriptions si poétiques de Scentifolia. Un grand bravo à elle !
    Santal volcanique m’attire. Le départ « frissonnant », froid, sec, réchauffé par la note de café… Le contraste me plaît bien. Beau voyage !

  17. Carole

    Il semble qu’il y ait un plébiscite pour le santal, que je vais suivre, car j’aime cette note, quoique plutôt épicée. Associée au café, j’espère que ce n’est pas trop doucereux, à voir…
    La rose m’attire aussi car j’y imagine un peu d’immortelle vu la description, et j’aimerais voir un parfum associer ces 2 notes.

    1. Parfumista

      Bonjour Carole, merci de votre commentaire… et bonne chance pour le concours.
      Connaissez-vous Rose America d’Une Nuit Nomade ? Ce parfum de « rose des dunes » ressemble beaucoup à la description de votre rose idéale. Nous vous en parlons dans cet article : http://parfumista.net/2017/11/une-nuit-nomade/
      Belle journée parfumée à vous.

  18. Pierre Bouissou

    Bonjour,
    Merci pour ce concours qui permet de découvrir peut-être ces fragrances difficilement accessibles aux provinciaux.
    A priori, je penche plutôt vers Santal volcanique, Bois Datchaï et le mystérieux Absinthe Boréale (très intéressante remarque de Max qui évoque un rapprochement avec Glacialis Terra). A sentir donc !

  19. Khouri Michael

    Magnifique concours. Je serai ravi de pouvoir sentir cette belle rose salée ainsi que le Bois datchaï.

  20. Florence Tschora

    Bonjour, l’odeur de ces parfums me sont pour l’instant inconnus, mais j’espère bien les découvrir…
    On peut déjà commencer à rêver avec les mots et Santal volcanique est assez mystérieux et envôutant pour une première approche. Un toucher peut-être ?

  21. Philippe Salducci

    Le Santal Volcanique aux notes café me semble bien intrigant et prometteur d’un voyage olfactif intéressant et atypique.
    J’imagine un sillage signature digne de Bello Rabello (Les Liquides Imaginaires) ou d’un café grillé tel Le Participe Passé (Serge Lutens) puissant, complexe et tonique…

  22. Lorraine

    Rosam… On imagine une plage sauvage -telle qu’aurait pu être la plage originelle. Ses dunes mouvantes au spectacle de sable blanc-blond à jamais renouvelé, où seuls poussent alysson, arbousier, immortelle, liseron, lys des sables, panicaut, pin, queue de lièvre [et tant d’autres], dissimulés aux regards mais pas aux narines. La floraison est constante à 2, 3 semaines près, poussant là, tel le buisson ardent (aussi piquant que chaleureux et vif), un rosier extraordinaire.
    Pas plus haut qu’un tamaris, aux fleurs aussi discrètes que celles de sa lointaine cousine pimprenelle, il n’attire pas le regard tant il semble banal, commun, sans relief…
    Mais quiconque est dans sa zone d’odoriférance s’interroge : « d’où peut bien venir cette senteur ? », sans jamais imaginer qu’un végétal, d’apparence si modeste puisse offrir un tel trésor de senteurs.
    Normal, il laisse parler son cœur ! Mais sa modestie est telle qu’il a requis l’aide d’Éole et des embruns, qu’il a volés à la grande eau pour lui venir en aide et que personne, non personne, ne découvre son secret. Son âme.
    Pour qui a la chance de l’approcher au plus près, il offre à découvrir une fleur modeste aux coloris mêlés, étonnant, du jamais vu pour qui se pose et regarde, et un sillage unique, à l’image de ce lieu… allons-nous oser jusqu’à dire prophétique ?

Leave a reply to Jean-Bernard Annuler la réponse.

obligatoire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.