Parfumeur, blogueur et avant tout passionné de belles essences, Thierry Blondeau nous donne son avis d’expert sur 5 parfums récemment sortis : Quatre en Rose de Boucheron, Eau de citron noir d’Hermès, Kasbah de 19-69 et deux parfums de la nouvelle ligne d’eaux de toilette 1902 de Berdoues.

eau de citron noir hermes quatre en rose boucheron

Quatre en Rose (Boucheron) :
Quatre en Rose évoque la rose, mais davantage une rose à la Armani qu’à la Chloé. C’est une rose fruitée et chyprée dans le style de Si d’Armani, avec des facettes plus vertes et un peu moins gourmandes. Joli flacon dépoli.

Kasbah (19-69) :
Des impressions de cuir retourné, de miel, d’encaustique, de pain d’épice… Beaucoup de facettes dans ce parfum oriental dont l’évolution est plus douce, plus lisse, plus classique. Il devrait plaire aux amateurs de miel ou de parfums ambrés gourmands type Ambre Narguilé d’Hermès.

Trèfle & Vétiver et Lierre & Bois (Berdoues, collection 1902) :
Trèfle et Vétiver est assez pur. On sent bien l’harmonie entre les notes vertes et le vétiver, plus fumé, sans doute relevé ici d’une touche de patchouli. Lierre & Bois est un parfum plus abstrait. Ça reste vert mais c’est un vert beaucoup plus aqueux, l’hélional lui donnant presque un caractère marin. Le bois est surtout ici une note de cèdre, appuyée par des facettes aromatiques, notamment la menthe. Ces deux eaux de toilette ont un style relativement niche avec un très bon rapport qualité prix. J’aime beaucoup les étuis d’inspiration botanique.

kasbah berdoues

Kasbah (19-69), Lierre & Bois et Trèfle & Vétiver (Berdoues, collection 1902 Eau de Toilette)

Eau de citron noir (Hermès) :
J’aime, j’aime pas, c’est parfois le sentiment que l’on éprouve en testant un parfum. J’aime la fraîcheur citronnée, vive, pétillante d’un citron juteux, relevée par des notes fumées et des bois secs. J’aime moins ces bois secs justement, qui durent et collent, et font entrer cette Eau dans le rang de ce qui marche actuellement. Pourtant, l’ensemble est plutôt bien construit et pas si désagréable au porter, car on a la sensation d’un thé Lapsang Souchong sec et rêche, et sur ma peau, la fraîcheur des agrumes et la note fumée restent présentes. Au final, peut-être que je ne m’attendais tout simplement pas à ces notes-là dans une Cologne Hermès. Déroutant.

 

Connaissiez-vous ces parfums ? Lequel vous tente le plus ?

7 personnes aiment cet article.
Partagez cet article

5 commentaires à “Eau de citron noir, Trèfle & Vétiver, Quatre en Rose… : Sniff-test Parfumista

  1. Laure

    Bonjour,

    Parmi la sélection, je suis tentée par Eau de Citron Noir d’Hermès, sans doute parce que la fragrance déroute Thierry Blondeau, proposant lui-même des parfums qui sortent étonnamment des sentiers battus.

    Belle journée !

  2. Bourret

    Bonjour j’ai récemment essayé Quatre en Rose de Boucheron.
    J’ai bien aimé, mais sans plus.
    Et oui je suis une grande fan de roses, alors effectivement je me laisserai plus tenter par Chloé !

  3. Alexandre Lepage

    Bonjour, je suis clairement attiré par Eau de Citron Noir d’Hermès!
    Justement parce que c’est déroutant et puis j’aime les notes fumées.
    La comparaison avec le thé Lapsang Souchong me plaît!
    Bonne journée

    1. Parfumista

      Bonjour Alexandre,
      Au delà de la senteur elle-même, Eau de citron noir est techniquement intéressant pour sa fraîcheur pétillante qui se prolonge. Et ce, en dépit du caractère boisé fumé qui s’installe progressivement (notamment sur peau).
      Certains adorent et d’autres n’aiment pas du tout cette Eau en raison des bois ambrés qui signent le parfum… et qui lui apportent une modernité certaine par rapport au style Hermès.
      A vous de tester !

Leave a reply to Bourret Annuler la réponse.

obligatoire