Porter un parfum masculin quand on est une femme ? On n’hésite surtout pas. Et puis, les odeurs n’ont pas de sexe, non ?

terre d hermes pub 2019

Parfum pour homme ou pour femme, finalement cela ne signifie pas grand-chose. La société a créé des rayons qui distinguent les genres en parfumeries, mais se parfumer c’est avant tout pour le plaisir et l’émotion que la fragrance vous procure.

Par ailleurs lorsque l’on entre dans une parfumerie de niche (comme diptyque ou Jo Malone par exemple), on ne distingue pas les féminins des masculins. On retrouve à la rigueur les parfums par familles olfactives. Ainsi tout le monde peut trouver son bonheur, en se laissant d’avantage guider par son ressenti que par les codes homme/femme.

Pour celles que les féminins fleuris ou gourmands ennuient, voici une sélection de parfums masculins avec lesquels il est facile de jongler.

Eau Sauvage, la révolution synthétique des années soixante. Première eau de toilette à contenir de l’hédione : une molécule odorante qui apporte un souffle de fraîcheur jasminée. C’est une eau fraîche au sillage élégant et maîtrisé : résolument moderne pour l’époque, elle juxtapose des notes d’agrumes à la lavande aromatique soutenu par un sillage légèrement chypré. Un résultat entre élégance et caractère.

Chez Dior toujours, la ligne Dior Homme est parfaite elle aussi*. J’aime beaucoup Dior Homme Cologne, une eau de cologne moderne et subtile, où la fleur de pamplemousse peut faire penser à la douceur du néroli en un peu plus mordante. Le sillage repose sur des muscs blancs, qui élèvent la fragrance sur un nuage cotonneux et enveloppant. Je vous recommande également Dior Homme Intense, où l’iris, fleur habituellement associée à la féminité, se mêle à la perfection à l’accord ambré charnel de cette eau de parfum très concentrée. Une évolution corsée, presque liquoreuse renforcée par les graines d’ambrette et le bois de cèdre.

M7 d’Yves Saint Laurent**, harmonie parfaite entre la force incisive d’un bois sec poivré et la chaleur d’une note vanillée très sensuelle. Exotique et précieux, le bois de oud est utilisé en overdose pour créer un parfum puissant avec une facette presque fumée. Associé au vétiver, le duo détonne pour un résultat d’une grande distinction. Un parfum Saint Laurent de l’ère Tom Ford, que le créateur américain a retravaillé quelques années plus tard pour sa fragrance Oud Wood.

eau sauvage dior pure havane mugler m7 saint laurent

Eau Sauvage (Dior), A*Men Pure Havane (Mugler), M7 (Yves Saint Laurent)

Terre d’Hermès, propose un accord très reconnaissable lui aussi. La fragrance imaginée par Jean-Claude Ellena accorde l’élégance intense du vétiver au poivre. L’orange et le pamplemousse font pétiller la note de départ, pour ensuite peu à peu disparaître. Très chic, Terre d’Hermès est un parfum mythique et harmonieux.

Chez Mugler, je vous suggère de tester la version Pure Havane d’A*Men. Un travail de la note de tabac dans un parfum puissant et riche de sensualité. Assez peu utilisé en parfumerie, l’accord tabac reste pourtant un vrai bijou lorsqu’il est bien dosé. Ici la note de miel lui apporte une rondeur sans aspect sucré, pour un résultat boisé, suave mais intense. Une facette aromatique verte créée un contraste sec dans les premières notes.

Au final, qu’elle soit féminine, masculine ou sans genre, votre fragrance doit vous séduire autant, voire plus que les autres. Si elle est choisie avec le cœur, elle sublimera votre personnalité et vous accompagnera en laissant votre empreinte partout où vous irez.

 

Et vous, portez-vous aussi des parfums de l’autre genre ? Si oui, lesquels ?

 

(*) Attention, Dior Homme change de formule en 2020 ; les versions Dior Homme Intense et Dior Homme Cologne restent a priori inchangées.

(**) Le parfum a été relancé avec un flacon simplifié sous le nom M7 Oud Absolu et est à nouveau revendu sous le nom M7 avec un flacon proche (voir photo).

7 personnes aiment cet article.
Partagez cet article

7 commentaires à “Les parfums que les femmes peuvent piquer aux hommes

  1. Virginie Valentin

    Coucou, j’aime aussi Drakkar noir et Fahrenheit.
    Et même Allure de Chanel version blanche.
    Mais effectivement : le parfum n’a pas de sexe.
    Donc je porte l’un et l’autre.

    1. Parfumista

      Bonsoir Virginie,
      Merci de votre message.
      Bonne idée, ces autres parfums !

  2. Max

    J’en ai déjà parlé dans un autre article : je ne porte quasiment que des parfums masculins et unisexes. Je crois que certains hommes, à l’aise avec eux-mêmes et peu sensibles au qu’en-dira-t-on, peuvent se permettre de porter des féminins sans problème.
    Ça n’est malheureusement pas mon cas. Néanmoins, il m’arrive de porter Piment Brûlant de l’Artisan, que je trouve sympathique, sans être révolutionnaire. Peut-être est-ce parce que le piment brouille un peu les genres que je me le permets, qui sait ?
    En tous cas, ça ne m’empêche pas d’acheter des parfums féminins ne serait-ce que pour les posséder et les sentir de temps à autre. J’ai acheté le Chanel n°5 dans un souci d’instruction, La Chasse aux papillons parce qu’il me rappelle l’époque où ma mère acceptait encore de le porter, Cabochard pour son utilisation assez fascinante de l’Isobutyl Quinoleine, etc…
    Et d’une manière générale, je préfère souvent les parfums unisexes aux masculins purs et durs. On sent trop souvent dans les masculins ce besoin de s’affirmer en tant qu’homme, cette obsession d’acheter un parfum pour qu’il puisse servir et affirmer la virilité de l’acquéreur. Les pubs telles que celles d’Invictus montrant un homme tatoué, anormalement musclé, guerrier et conquérant, exhibant vaniteusement son corps « de rêve » en sont l’exemple parfait. La thématique de « l’homme à femme » est d’ailleurs omniprésente ; la femme n’est présente que comme trophée, elle ne sert que de valeur ajoutée pour sublimer l’homme et, paradoxalement, le rentre plus attirant pour les clients potentiels.
    C’est dans le même registre que jouent les pubs Axe : aspergez-vous d’un déo, ça suffira pour vous attirer les faveurs (et même l’hystérie selon la pub) des jolies femmes que vous croiserez. Et « jolies » est un euphémisme : il ne s’agit généralement que de bombes sexuelles correspondant précisément aux codes esthétiques de notre époque ! Madame tout-le-monde ? Avec son nez à l’italienne, ses rondeurs, sa poitrine normalement fournie ou encore ses grains de beauté ? Faire passer ça dans une pub ? Malheur, non ! Ca risquerait d’attirer des clients normaux. Pas de ça chez nous !
    On retrouve le même paradoxe d’ailleurs dans les pubs de parfums féminins : la femme n’y est représentée que pour être belle. Pire encore, elle est autant sexualisée que dans les pubs pour homme ! Je doute fortement que l’acheteuse lambda ne se reconnaisse dans ces publicités…
    Bref, un gros pavé qui répond tout juste à la question de départ. Désolé, c’était un petit coup de gueule contre les publicitaires :-P

    1. Parfumista

      Bonsoir Max,
      Merci de votre message et merci pour ce coup de gueule.
      Oui c’est vrai que certaines marques de parfum alignent les clichés dans leurs pubs.
      Certains humoristes en ont même fait des parodies ;-)

  3. Lorraine

    Il y a bien d’autres parfums dits masculins que l’on peut s’approprier si l’union avec la peau ne vire pas à la catastrophe comme cela peut arriver avec n’importe quel parfum.
    Il est possible de « taper » dans des marques de prestige. Chez Dior, outre ceux déjà cités il y a Jules, Fahrenheit, Sauvage… Chez Guerlain, Habit rouge par exemple, sans parler des créations dites mixtes : Jicky, Santal Royal… Chez YSL : Opium pour homme, délicieusement différent de la version féminine.
    Mais aussi Bleu, Acqua di Parma et Terre (dont ses déclinaisons).
    Dans des marques moins prestigieuses, citons, chez Yves Rocher par exemple : Hoggar, Comme une évidence (même remarque que pour Opium), Ambre noir, Cèdre & citron, Gaïac-genièvre, Cyprès-pamplemousse…
    Tout, à mon sens, est question d’affinité. Que ce soit pour un moment, ou pour plus longtemps.

  4. Laure

    Bonjour,
    Je pioche dans les parfums mixtes, mais vraiment très peu dans les masculins qui ne conviennent pas à ma personnalité et souvent à ma peau.
    Je porte Habit Rouge avec plaisir, qui évolue bien mieux sur mon épiderme que Shalimar. Il me rappelle aussi l’Eau de Shalimar et Shalimar Light tous deux discontinués.
    Comme l’a dit Lorraine plus haut, tout est question d’affinité…

  5. Carine

    Bonjour,
    Je porte régulièrement Allure Homme Sport (mon préféré) et Gentleman de Givenchy.
    Les parfums pour hommes me sortent de ma zone de « confort ».
    Je testerais volontiers Dior Homme Intense, merci pour les idées !

Leave a reply to Laure Annuler la réponse.

obligatoire