Que vous soyez Air, Feu ou plus terre à terre, la ligne Sources d’Origine vous invite à l’évasion et au retour aux sources. Le parfumeur maison Justine Brivet nous présente les nouvelles fragrances de cette collection.

feu primitif jardin de france

Si vous ne connaissez pas encore Jardin de France, la marque est presque centenaire (1920) et se situe au cœur de la Bourgogne, à Bourbon-Lancy. Initiée en 2017, la ligne Sources d’Origine s’inspire des éléments et de la matière brute, façonnés par l’homme et la nature.

Dans cette collection, nous avons beaucoup aimé Terre Initiale, un boisé floral aux facettes douces et liquoreuses. Mais aussi Cuir Eternel aux accents orientaux de safran et de gousse de vanille noire. La ligne Sources d’Origine s’agrandit en 2018 avec 2 nouveautés : Feu Primitif et Air Elémental (élémental se dit de ce qui a trait aux forces naturelles ou à la nature originelle de l’élément premier).

Nous avons demandé à la parfumeur maison Justine Brivet de nous parler de ces deux nouvelles fragrances.

1/ Après des éléments comme la terre et le métal, vous proposez cette année une création autour de l’air. Pourtant la fragrance n’est pas aérienne au sens habituel. Ce n’est ni ozonique ni transparent ?
Non. La création d’un parfum sur le thème de l’air était une évidence mais nous voulions prendre le contre-pied de l’air frais et léger que tout le monde attendait pour partir sur un air intense et puissant, qui étonne et dérange.

2/ C’est plus sombre et mystérieux. Quels ingrédients avez-vous privilégiés ?
J’ai utilisé le patchouli qui transporte instantanément dans un tourbillon d’air ténébreux grâce à ses facettes poussiéreuses et terreuses. Pour accompagner et souligner cette création olfactive, j’ai choisi le gingembre qui est nuancé par son côté hespéridé et épicé. Il apporte aussi la touche de pétillance que je recherchais pour mettre en valeur la note de cœur florale incarnée par la tubéreuse. Mon choix s’est porté sur cette fleur d’exception car elle possède des facettes à la fois féminines et masculines. Une harmonie idéale pour une eau de parfum que nous souhaitions mixte.

air elemental jardin de france avec ingredients

3/ Pour Feu Primitif, vous vous éloignez du traitement fumé auquel on pourrait s’attendre, pour imaginer quelque chose de plus étincelant. Si le parfum est relativement boisé, il y a une certaine fraîcheur en tête puis une certaine douceur en évolution. A quoi sont-elles dues ?
J’ai choisi une variété particulière de poivre aux accents de pamplemousse, le poivre Timut, pour son attaque franche et fraîche qui illustre tout à fait l’élément lumineux et pétillant que je désirais créer. Pour les notes de cœur, j’ai souhaité faire appel à une fleur que je n’avais pas encore convoquée dans la création de la collection Sources d’Origine : la rose. C’était une évidence de l’utiliser pour la fragrance Feu Primitif afin d’adoucir et d’accompagner les notes d’agrumes.

4/ Il y a cela dit une facette fumée dans le parfum, mais très portable. Comment avez-vous dompté le caractère fumé ?
J’ai associé ces éléments au thé noir pour renforcer les facettes chaudes et orientales. J’ai également cherché à casser les codes de l’encens en m’éloignant de la facette sacrée qui lui est souvent associée. Pour cela j’ai voulu atténuer sa facette camphrée, et développer au contraire son aspect résineux et épicé.

justine au labo

La collection Sources d’Origine comprend désormais 7 parfums : Bois Premier, Pierre Originelle, Métal Absolu, Cuir Eternel, Terre Initiale et les 2 nouveautés 2018, Feu Primitif et Air Elémental. Pour plus d’informations sur cette collection, c’est ici.

Jardin de France propose également un set d’échantillons de la ligne Sources d’Origine. Parfait pour tester chez soi à nez reposé.

 

Et vous, connaissiez-vous la marque ? Lequel des deux parfums vous tente le plus : êtes-vous plus Air ou Feu ?

Un commentaire sera tiré au sort et permettra à son auteur(e) de gagner une eau de parfum Air Elémental ou Feu Primitif. Pour participer, vous devez être membre du Club. Bonne chance !

Photos Jardin de France. Partenariat sponsorisé.

 

10 personnes aiment cet article.
Partagez cet article

21 commentaires à “Jardin de France crée une ligne de parfums inspirés des éléments (Concours)

  1. Daniel

    Bonsoir
    Je ne connais pas cette marque de parfums.
    Feu primitif a tout pour me plaire : poivre, résine, épices, rose m’interpellent !
    Belle soirée

  2. 100drine

    Je connais cette marque de nom mais pas leurs créations.
    Au vu des descriptions, j’aimerais beaucoup tester Cuir éternel et voir comment est traitée la gousse de vanille…

  3. farkas jerome

    Je ne connais absolument pas cette marque. Je participe au concours pour la découvrir tout simplement.

  4. Chiron

    Bonjour,
    Je ne connaissais pas non plus cette marque.
    Je suis tentée par le parfum Feu Primitif.

  5. Max

    Bonjour, je passe mon tour pour ce concours, tout le monde a l’air beaucoup plus motivé à gagner que moi…
    Ni Air Elémental ni Feu Primitif ne me tentent. En revanche, Cuir Eternel m’a l’air bien sympa. Et je suis curieux de savoir comment Pierre Originelle et Métal Absolu ont été orchestrés.
    Je viens de commander le set d’échantillons sur leur site, je verrais bien par moi-même…
    Et merci à Parfumista de nous faire découvrir cette marque !

    1. Parfumista Post author

      Bonjour Max,
      Merci de votre message… et bonnes découvertes olfactives !

  6. pierrodel

    Bonjour, je ne connais pas du tout cette marque pourtant presque centenaire !
    Le set d’échantillons a l’air bien. Entre les 2 nouvelles créations, c’est Air élémental qui me parle le plus.

  7. Max

    Bonjour,
    Me revoilà avec les échantillons fraîchement reçus.
    Tout d’abord j’ai essayé Air Elemental… et ai été plutôt surpris de sentir du bouleau jaune, avec son côté fumé en sus. Plutôt étonnant sachant que rien dans la description ne le mentionne.
    Par ailleurs, j’aurais plutôt vu cette facette dans Feu Primitif. Mais dans l’ensemble, c’est un parfum qui me convient, peut-être légèrement trop féminin pour moi, mais sympathique.
    Pour ce qui est de Feu Primitif, je sens bien le côté épicé du poivre et sa fraîcheur. En revanche, je n’aurais pas fais le parallèle avec le feu s’il n’était pas suggéré au préalable.

    1. Parfumista Post author

      Bonjour Max, merci de votre retour détaillé !
      Air Elémental a visiblement beaucoup de succès quand la marque le fait sentir. Même si sur le papier il a l’air puissant.
      Avez-vous perçu les facettes légèrement animalisées ? Elles s’estompent sur peau mais étoffent et réchauffent le patchouli.

  8. Max

    Comme toujours, j’ai senti le parfum sur touche plutôt que sur peau. Il en ressort que l’ambre fait une apparition, après quelques heures, assez douce. Finalement, je n’attendais pas ça d’un parfum sur l’air. La marque prend en effet un sacré contre-pied des conventions… Mais si musc il y a, il doit être en partie masqué par l’ambre…

  9. Despina Veneti

    Bonjour et merci beaucoup pour ce joli concours.
    Je ne connaissais pas non plus cette marque.
    Je suis tentée par le parfum Air Elémental !

  10. Iandosoa

    J’ai passé 15 jours à semer, bouturer et prendre soin de différentes variétés de poivrier, je ne peux qu’être attirée par Feu Primitif.
    Autre signe du hasard, je suis du signe Lion rattaché au feu !

    1. Parfumista Post author

      Merci de votre commentaire, très intéressant ! N’hésitez pas à nous envoyer des photos et vos ressentis olfactifs sur les différentes variétés. Si nous réalisons un dossier sur le poivre, cela pourrait constituer une illustration supplémentaire.

  11. nymphee

    Bonjour,
    Je viens tenter aussi car je ne connais pas les parfums Jardin de France.
    Entre les deux, Air Elémental et Feu Primitif, je dirais que le mystère de l’Air me
    paraît plus tentant d’explorer.
    Même si les deux me plaisent de par leur composition.
    Merci Parfumista

  12. Poema

    Je ne connaissais pas cette marque, sur le papier c’est une belle découverte.
    Je suis tentée par Air élémental : tubéreuse, gingembre…
    J’ai beaucoup aimé la description, j’espère que cela se fera.

  13. Lorraine

    Il est vrai que l’on entend peu parler de votre gamme et, pour ma part, j’ignorais jusqu’à votre existence, alors que vous êtes natif de la matrice d’un fabuleux vignoble.
    Faut-il s’étonner, avec de telles racines, que ce soient les matières brutes, dans toute leur noblesse, voire leurs splendeurs, qui vous aient inspirées ?

    C’est un vent tempétueux qui semble devoir s’exprimer au sein de votre approche de « l’Air Elémental » : il soulève la poussière, chaude et sèche, capturant, dans cette tourmente, l’âme cireuse et charnelle de Miss Tubéreuse qui s’en allait séduire le côté piquant, vif et citronné -illustrant la mousson qui arrose le pays natif de celui à qui elle partait « compter fleurette » : Monsieur Gingembre.

    Quant au « Feu Primitif » (Originel ?) ; oubliée, en partie, son âme qui s’en va aux cieux laissant, quelque temps, une signature odoriférante comme pour nous dire « souvenez-vous de moi », avant de disparaître… pour laisser éclater la lumière, tantôt vive, tantôt faiblarde, toujours vacillante et jamais vraiment constante.
    Cependant, si on trouve trace d’un combustible initial, il lui est donné un côté fraîcheur dont on comprend mal l’origine. Est-ce une allusion à la mauvaise saison ou, plus que jamais, les chaleur et lumière de Sieur Feu étaient appréciées ?
    Par ailleurs le volet épices, dont vous laissez parler le piquant, s’unissent à merveille avec l’évolution du sacro-saint feu, illustré par le « coté cuisine ». Est-ce lui qui s’exprime, déjà, ici ?
    Pour le volet floral ? Était-il utilisé par nos ancêtres ?
    Cependant, la « magie-feu » étant vitale, ils devaient l’entretenir -surtout avant la maîtrise de l’élément- ; conséquemment, même à la belle saison revenue, où l’on peut supposer que le parfum des fleurs se mêlent aux senteurs, toujours si caractéristiques, d’un feu de bois.
    Mais peut-on évoquer le feu sans une allusion à son âme ? Non, et vous avez réussi le tour de force d’éradiquer un des aspects premiers qui « allume » notre imaginaire (le volet sacré de l’arbre à encens) pour vous attarder sur un volet quasi médical, laissant s’exprimer le coté résine-épicée qui, épousant un thé noir, dissipe l’aspect camphré de certains bois.

    Si on associe aux éléments originels le chiffre 4, vous avez dépassé les convenances pour extrapoler en allant jusqu’à leur adjoindre des matières qui, bien qu’étant nobles -par essence ou par destination- sont venues se greffer sur lesdits 4 éléments trahissant, par là même, l’évolution de l’Homme primitif.
    Plutôt qu’être une « ode originelle », je l’interpréterais davantage comme une ode à l’évolution.
    Cependant, dans votre quête, il est à noter qu’un des 4 piliers des origines a, encore, échappé à votre créativité.
    Aussi, d’autres comme moi vont peut être vous faire abandonner le chiffre cabalistique de 7 pour un autre, qui ne l’est pas moins (puisque utilisé pour symboliser l’infini) qu’est le 8 dans l’espoir que vous combliez ce vide : l’eau.
    Certains manquent de s’y noyer, dans un verre… et vous ?

    Quant à exprimer mon choix parmi vos deux dernières créations, il semble que je sois davantage attirée par Air Elémental.
    Cependant, comme je ne peux plus me fier à mon seul nez voire aux simple descriptifs olfactifs (loin de représenter, à eux seuls, la complexité que représente la composition d’un jus), il va me falloir attendre des jours meilleurs pour m’offrir votre kit d’essai et ainsi, juger in situ leur union -belle ou moins réussie- avec mon enveloppe corporelle.

  14. Nicole Jacquot

    Bonjour, merci pour ce beau concours de rêve, je suis heureuse de participer.
    Je ne connais pas cette marque mais je ne demande que cela.
    Je suis plutôt Feu.
    Je vous souhaite une belle journée.

  15. Claudine

    J’aurais beaucoup aimé découvrir cette marque grâce à leur set d’échantillons, malheureusement ils ne livrent qu’en France métropolitaine et pas en Belgique…

Leave a reply to farkas jerome Annuler la réponse.

obligatoire