Loin des tendances, effervescentes mais évanescentes par nature, il est des valeurs sûres auxquelles on revient toujours. Un dossier dédié aux hommes dont la personnalité n’attend qu’une empreinte indémodable pour s’exprimer.

classiques masculins

Il est des signatures intemporelles que l’on aime retrouver. Des fragrances parfois intimidantes que l’on a su s’approprier, au fur et à mesure.  A la manière d’un « revival » olfactif,  voici une sélection de 5 masculins à découvrir ou redécouvrir…

Concentré d’audace dans un flacon, Cacharel Pour Homme séduit pour sa virilité franche, sublimée d’une élégance innée. Son charme réside dans ses tonalités épicées (poivre, clou de girofle) où domine la noix de muscade. Mariée aux notes florales (ylang-ylang) sur un fond boisé, elle donne au parfum son caractère si particulier et attachant. Un succès des années 80 aujourd’hui peu porté, avec lequel il fait bon renouer pour se démarquer.

dior, cacharel, guerlain homme

Malgré près de cinquante ans d’existence, Eau Sauvage de Dior* brille encore d’une éclatante modernité. Mêlant aux agrumes des notes aromatiques de basilic, celle-ci renouvelle le genre de la cologne grâce à l’effet aérien et diffusif d’une molécule alors inédite, l’hédione (issue du jasmin). Un sillage tout en lumière et fraîcheur, que la gent masculine plébiscite depuis sa sortie. Un grand classique dont on ne se lasse pas.

Le Vétiver prête ses inflexions boisées depuis toujours à l’univers masculin. Incontournable du genre, celui de Guerlain (1959) joue des contrastes frais et fumés de la fameuse essence. S’ouvrant sur des notes hespéridées, la fragrance s’ancre peu à peu dans une dimension plus sombre et terreuse, twistée de notes poivrées et d’un effet tabac. De la simplicité et l’authenticité naît souvent l’élégance.

Si l’on se souvient tous de la publicité d’Egoïste de Chanel dans les années 90, c’est oublier le pouvoir sensuel et sophistiqué de ses effluves. Inspiré d’un féminin des années 20, Bois des Iles, Egoïste en reprend la trame fruitée, épicée et boisée, la grisant d’une touche de rhum, pour se fondre ensuite dans les baumes. Difficile de résister à l’aura enivrante de ce parfum terriblement dandy….

givenchy,chanel

Pas vraiment célèbre, pas tout à fait un classique non plus… Pourtant Pi de Givenchy a tout d’un grand. Caché derrière un nom à l’écho intellectuel, le parfum dévoile un jeu des plus sexy. Une tentation envoûtante, où la vanille s’enveloppe d’un benjoin brûlant et des nuances amandées de la fève tonka. Véritable piège à filles, Pi est un must-have pour les amateurs de fragrances orientales et chaleureuses.

Photo d’entête : Deux autres classiques masculins. Eau pour Homme d’Armani (1984), un hespéridé sur fond boisé. Et Cerruti 1881 (1990), une fougère au style méditerranéen.

(*) ne pas confondre avec Sauvage, une nouveauté 2015 dont on vous parlera une autre fois

Avez-vous déjà porté l’un de ces parfums ? Et vous, quels sont vos classiques parfumés ?

7 personnes aiment cet article.

4 commentaires à “Classiques masculins… à (re)découvrir

  1. Laure

    Merci Sophie pour cette belle sélection.
    Qu’il est bon de renouer avec les classiques !
    D’ailleurs, j’apprécie beaucoup Egoïste, Pi, Eau Sauvage en edt, Habit Rouge en edt et Azzaro pour Homme en edt.
    La liste est loin d’être exhaustive…

    1. Parfumista

      Bonjour Laure,
      Azzaro pour Homme et Habit Rouge auraient pu en effet faire partie de la sélection.
      Merci de votre message et à bientôt sur Parfumista…

  2. Hangten

    Vetiver de Guerlain. Magnifique. Comme vous le dîtes, l’élégance et le bon goût, en toute saison.
    Je porte aussi Habit Rouge, plus ludique, plus « joyeux » avec sa note de fond vanillée. Mais quel souffle dans cette ouverture héspéridée et cuirée !
    C’est l’eau qui me restera quand j’aurai oublié les autres.

Leave a reply to Alan Annuler la réponse.

obligatoire