Londres, Brooklyn ou Paris… nous avons déniché trois marques qui vous font voyager dans les grandes villes du monde. Vos valises sont prêtes ? On décolle.

collection made in pigalle_made in pigalle

Commençons par une nouvelle marque, Gallivant, que l’on pourrait traduire en français par « se balader ». Cette marque londonienne créée par Nick Steward, ancien directeur artistique de L’Artisan Parfumeur, vous propose plusieurs balades olfactives dans les plus grandes villes du monde. La collection comprend pour le moment 6 fragrances unisexes crées par les parfumeuses Giorgia Navarra et Karine Chevallier.

Parmi les plus surprenantes, Amsterdam, qui nous invite à la découverte d’une tulipe noire, vision originale de cette fleur emblématique des Pays-Bas. Le départ épicé de poivre et safran laisse ensuite se développer la rose et la tulipe avec une évolution cuirée légèrement animale.

Coup de cœur printanier pour Tel Aviv, un floral frais, solaire et légèrement vert qui évoque la plage et la fête ! Le pétillant des agrumes se marie au jasmin, à l’ylang et à la rose sur un fond de muscs et bois de santal.

Nous avons aussi aimé l’originalité de Brooklyn. A l’image du quartier, c’est un véritable cocktail d’énergie et d’air frais. La bergamote et le citron apportent cet effet énergisant, puis se dévoile un cœur floral aérien épicé d’encens et cardamome. Avec un final musqué et un léger effet camomille.

Istanbul est un ambré boisé qui plaira aux fans d’Ambre Sultan de Serge Lutens, d’Ambre Narguilé d’Hermès et aux amateurs de parfums tabac. Le plus frais de la série, Berlin, séduira les fans de vétiver et de colognes. Création originale, London est une rose cuirée avec une touche verte humide de concombre.

Chacun des parfums est proposée en 30 ml, un format facile à glisser dans un sac cabine. La marque propose aussi un set d’échantillons pour découvrir la collection.

collection gallivant_gallivant

Amsterdam, Berlin, Brooklyn, Istanbul, London, Tel Aviv (Gallivant)

Restons à Londres avec Penhaligon’s qui propose trois parfums autour de sa ville de naissance. La collection se nomme Hidden London (le Londres secret) et se compose de trois eaux de parfum créées par Fabrice Pellegrin.

Belgravia Chypre rend hommage à un des quartiers les plus chics de Londres à travers une fragrance florale, boisée et riche. Le patchouli et la rose se mêlent à la mousse de chêne, à la framboise et à une impression de violette. Les amatrices d’Aromatics Elixir de Clinique et de Portrait of a Lady de Frédéric Malle devraient aimer.

Plus masculin au nez, Marylebone Wood rend hommage à ce quartier situé entre Hyde Park et Regent’s Park. Beaucoup de bois, donc ! Et en effet c’est la fragrance la plus boisée avec une overdose de santal, une touche de vétiver et de patchouli. Mais aussi un effet châtaigne qui pourrait plaire aux fans de Noir Exquis de l’Artisan Parfumeur.

Enfin, le quartier cossu de Kensington, où se situe l’ambassade de France, a son parfum : Kensington Amber. Un parfum cossu lui aussi, autour de l’ambre, de la cannelle et d’un effet tabac.

collection hidden london penhaligon s_penhaligon s

Kensington Amber, Belgravia Chypre, Marylebone Wood (Penhaligon’s)

Si vous préférez voyager en France, la nouvelle marque de niche Made in Pigalle (photo d’entête) propose 9 fragrances inspirées des arrondissements de Paris. Chacune porte le prénom d’un ou d’une parisienne. Un concept original mis en odeur par la parfumeuse Marie Duchêne.

Côté rive gauche, Simone in St Germain est un boisé floral atypique qui mêle la rose et le santal avec des effets verts, poudrés et presque cuir. Il devrait plaire aux amatrices de parfums chyprés, de bouquets floraux et pourquoi pas de Féminité du Bois. Frais et fusant, Gaspard in Raspail associe la mandarine et le néroli sur un fond boisé de cèdre et mousse. Plaira aux amateurs d’Eau Sauvage de Dior et aux amatrices de néroli. Enfin, Elsa in Alésia dévoile un cœur floral de pivoines égayé d’un effet fruits d’eau. Plaira aux fans de parfums aquatiques.

La rive droite donne lieu à davantage de parfums. Victor in Voltaire est un boisé épicé chaleureux où s’entremêlent les épices, l’iris, le cèdre et une touche ambrée. Sophie in SoPi (South of Pigalle) est un floral hespéridé qui associe le pétillant de la mandarine verte et de la menthe poivrée à la douceur de la fleur d’oranger. Pourrait plaire aux amatrices de Gabrielle de Chanel.

Le plus oriental de la collection, Abel in Abbesses est une potion fumée aux notes de feuilles de tabac, oud et cèdre associées au labdanum, une résine au parfum liquoreux et ambré. Marie in Le Marais est un floral fruité vert qui mêle le bourgeon de cassis, la rose de Grasse et un accord boisé iris.

Notre coup de cœur, João in Jaurès, un boisé épicé sur un fond cuiré. Le clou de girofle et la sauge sclarée s’accordent avec un vétiver fumé et un effet légèrement lacté. Enfin, Martin in Montorgueil est un boisé vert qui plaira aux fans de figuier.

Pour découvrir la collection, des sets d’échantillons sont disponibles sur le site de la marque.

 

Et vous, quelle marque / quel parfum vous inspire le plus ?

6 personnes aiment cet article.
Partagez cet article

2 commentaires à “Gallivant, Made in Pigalle, Penhaligon’s : senteurs urbaines

  1. Laure

    Bonjour,

    Comment ne pas succomber aux quartiers de notre capitale avec Made in Pigalle ?
    Le concept n’est pas sans me rappeler Bond N°9 avec sa mise en flacons des odeurs et ambiances des quartiers de NYC.

    En fait, tout est tentant quand il s’agit de voyager ;)

    Bon week-end !

    1. Parfumista Post author

      Bonjour Laure,
      Chez Made in Pigalle, Simone in St Germain et Marie in le Marais pourraient vous plaire.
      Chez Gallivant : Brookyn, Tel Aviv et peut-être London pourraient vous plaire également.
      A bientôt sur Parfumista

Leave a reply to Parfumista Annuler la réponse.

obligatoire