Pour une rentrée teintée de glamour et d’élégance… Une fois les vêtements légers remisés au placard, on aime renouer avec un style plus sophistiqué, pour aborder l’automne avec classe.

parco palladianao 9_decor_bottega veneta

Troisième partie de la sélection d’Automne 2017 de Sophie Normand

 

Parco Palladiano IX, de Bottega Veneta

Un nouvel opus de la collection Parco Palladiano par cette maison de cuir italienne.

Si cette gamme se veut une ode printanière aux jardins palladins de la Vénétie, le numéro IX se prête très bien aux prémices de l’automne, avec son accord floral boisé.

S’inspirant de l’odeur d’un jardin en fin de journée, le parfum puise sa part sombre dans le mariage de la prune et du patchouli, le tout arrondi des notes confites de la violette.

Fin, chic et racé.

sniff test sophie 5 frederic malle superstitious

Superstitious, des Editions de Parfums Frédéric Malle*

Un parfum travaillé en collaboration avec le couturier Alber Elbaz, et pensé comme une robe soyeuse et duveteuse, au tombé parfait.

Un esprit très années 20, avec son envolée aldéhydée et savonneuse, son cœur floral où se mêlent la rose de Damas et le jasmin grandiflorum (Egypte).

Le tout habillé d’un fond chyprisant (patchouli, mousse de chêne) et boisé (santal), auxquels les muscs dont sait si bien jouer le parfumeur Dominique Ropion apportent du volume, de la texture et cette pointe d’animalité qui rappelle l’âge d’or de la parfumerie.

Quelques touches fruitées en tête et en cœur -bourgeon de cassis, notes pêche et abricot (aldéhyde C14, osmanthus probablement)- viennent moderniser cette structure plutôt classique. Un parfum haute couture.

(*) Superstitious est sorti avant l’été mais nous n’avions pas encore eu l’occasion de vous en parler. Bonne occasion d’aller le (re)découvrir ! / Note Parfumista

 

A suivre…
Pour lire la première partie de la saga d’automne, c’est ici.
Pour lire la seconde partie, c’est ici.
Pour la quatrième partie, c’est ici.
Pour la cinquième partie, c’est là.

 

Et pour vous, quels parfums symbolisent le chic et l’élégance ? Quel parfum de la sélection vous tente le plus ?

Commentez ce dossier et/ou une des 4 autres parties de la saga d’automne et tentez de gagner une Parfumista Box. Un commentaire sera tiré au sort et permettra à son auteur(e) de gagner une sélection de nouveautés parfumées. Pour participer, vous devez être membre du Club. Bonne chance !
Concours terminé : la gagnante est Lorraine.

5 personnes aiment cet article.

11 commentaires à “Parco Palladiano IX (Bottega Veneta), Superstitious (Frédéric Malle) : chic couture

  1. nymphee

    Hello,
    J’aime beaucoup le Parco Palladiano IX, de Bottega Veneta.
    J’imagine ce parfum d’une classe et élégance folle.
    Beaucoup de douceur mêlée à de la sensualité.
    Une jolie sélection.
    Merci :-)

  2. ghost7sam

    Une prune/patchouli, ça donne envie ! Je n’avais pas accroché aux autres Parco Palladiano que je trouvais trop champêtres, bucoliques, gentillets…
    Après, en couplant tout ça avec des notes « confites de violette », ça fait forcément penser à la signature Lutens, mais bon attendons voir.
    Pour Superstitious, je l’ai senti à sa sortie, mais il ne m’a pas marqué, mis à part une qualité évidente de matières et de traité. Il fait pour moi partie des parfums qu’on n’a pas envie de découvrir sur touche, mais plutôt en sillage d’une personne, lors d’une soirée à Paris.

    peace

  3. nora

    J’aimerais sentir Parco Palladiano IX, car l’utilisation de la prune est assez rare en parfumerie il me semble.
    Tea for Two de L’Artisan Parfumeur est l’incarnation même de l’élégance à mes yeux.
    Le mélange de thé, de tabac et de cannelle évoque un chic vintage incomparable !

  4. Lorraine

    Difficile de « dire », parmi tous les grands jus, lequel symbolise le plus les « chic & élégance », à la française, que l’on nous envie tant…
    Pour celui/celle qui n’en a qu’un, ce sera forcement celui-là et pas un autre ; mais dans sa version parfum ou eau de parfum à l’inverse de l’eau de toilette pour « le quotidien ».
    Pour qui papillonne au gré d’un certain nombre d’essences, ce sera à coup sûr celle qui, au débouché, parlera à sa petite voix intérieure ; celle qui s’harmonisera avec son épiderme pour « l’occasion » ne sachant offrir, tant pour soi que pour autrui, que le meilleur d’elle-même.
    Conséquemment, difficile de se prononcer.
    Néanmoins, je vais oser m’aventurer à émettre un avis, forcément subjectif sur une de ces senteurs patrimoniales créée il y a pas loin de 30 ans… et qui, pour ma part, revêt les facettes explicitées en introduction serait -pour qui a les moyen de s’offrir ce jus- : l’Eau du Soir créée par Isabelle et Hubert d’Ornano pour Sisley.
    Pour qui connait, que pensez-vous de mon choix ? Judicieux ou pas ?

  5. Laure

    Bonjour,

    Il est effectivement difficile de déterminer les parfums symbolisant le chic et l’élégance, mais on peut citer (dans le désordre) Paris, Arpège, le N°22, Champs-Elysées, 24 Faubourg…
    Concernant la sélection, les deux me tentent. Parco Palladiano IX pour sa note de prune notamment (également dans Zibeline de Weil et qui fait son originalité), et Superstitious qui s’inscrit dans le registre haute couture, un floral aldéhydé savonneux comme je les aime.
    Bon après-midi parfumé

  6. Math

    Le Bottega Veneta est intrigant! J’accroche énormément au storytelling derrière cette gamme, je suis très sensible à ces associations impressionnistes (bien qu’un peu éculées mais j’aime toujours beaucoup cette idée), c’est presque pittoresque…
    Et la référence à l’architecture palladienne ne me parle que trop! Je suis curieuse de faire correspondre un parfum à cette image presque fantasmée, bien que je ne sois pas coutumière des floraux habituellement.
    J’ai du mal à voir à « visualiser » Superstitious, qui me paraît presque « trop »: je pense que j’aurais des difficultés à l’apprivoiser et me l’approprier, bien qu’il ait l’air très riche.
    On lit également de belles choses et forcément, ça titille ma curiosité!

  7. Nicole Jacquot

    Bonjour, je suis très heureuse de participer à ce beau concours & je vous en remercie !
    J’aimerais découvrir le Bottega Veneta.
    Je vous souhaite une superbe journée pleine de soleil.

  8. Isabelle Lemarchand

    C’est Superstitious que j’aimerais porter… J’ai toujours aimé les aldéhydés puissants et Arpège est le parfum qui allie la classe et une forme de sensualité à laquelle peu de gens sont sensibles aujourd’hui… mais cela m’est bien égal !
    La note prune m’intrigue beaucoup, c’est pourquoi je ne manquerai pas de tester le second. De beaux moments en perspective !

  9. Christelle L

    Dernièrement j’ai senti dans une boutique une femme qui portait un parfum délicieux. Je lui ai demandé ce que c’était. C’était Superstitious.
    Alors je serais bien tentée de le découvrir un peu mieux.

  10. Bourret

    Bonjour, un seul mot : Superstitious.
    Pour sa belle rose de Damas, son jasmin, son patchouli…
    Egalement aussi pour sa note de prune.
    Il a l’air puissant, donc pourrait très bien être un nouveau parfum réconfortant.

  11. Jihane

    Bonjour,
    J’ai eu un véritable coup de coeur pour Superstitious. Je le trouve tellement enveloppant, à la façon d’une belle fourrure.
    Ayant porté Féminité du Bois pendant des années, le Parco Palladiano me semble être une version édulcorée du premier, je n’arrive pas à dépasser ce premier a priori.
    Belle journée !

Leave a reply to Christelle L Annuler la réponse.

obligatoire