Parfumeur, blogueur et avant tout passionné de belles essences, Thierry Blondeau nous donne son avis d’expert sur 6 parfums récemment sortis: White Tea (Elizabeth Arden), Roaring Radcliff (Penhaligon’s), Eau de Memo, Jimmy Choo Man Ice, Jeanne Lanvin Scandal et Rose Royale (Nicolaï).

eau de memo

Jimmy Choo Man Ice (Jimmy Choo) : Bonne surprise. Je m’attendais à quelque chose de moins subtil mais on a un joli travail sur les agrumes avec un bel effet mandarine. C’est une cologne fraîche et relativement boisée. Il y a aussi une facette épicée gingembre. Ça m’évoque des masculins comme Allure Homme Sport ou Dior Homme Sport. C’est plutôt réussi.

Roaring Radcliff (Penhaligon’s) : Un joli travail sur la fève tonka, à la fois épicé, tabac et gourmand, avec des facettes pain d’épice et miel. Ça m’évoque une version de Tonka Impériale de Guerlain qui aurait été domptée. On retrouve aussi le côté fumé épicé de Tea for Two de L’Artisan Parfumeur. Totalement mixte et très agréable au porter.

White Tea (Elizabeth Arden) : Le packaging blanc épuré, avec le bouchon façon bakélite est beaucoup plus luxueux que celui du Green Tea original. La note thé n’est pas forcément très marquée mais j’aime beaucoup cette fraîcheur contemporaine, douce et salicylée. On est dans la lignée de parfums comme ck2 de Calvin Klein en plus musqué. Un homme peut le porter sans problème. Par contre la tenue est moyenne.

Eau de Memo (Memo) : On est ici dans une thématique cologne avec une dualité de notes fraîches et de chaleur. Les agrumes et le thé vert rencontrent un accord cuir assez marqué. C’est joli en tête mais j’aurais préféré une évolution vers un cuir plus dompté, plus typé daim. Ça me rappelle un parfum d’Annick Goutal que j’aime bien, Duel, où on retrouve cette dualité.

Jeanne Lanvin Scandal (Lanvin) : D’emblée, rien à voir avec le Scandal original des années 30, qui était une sorte de chypre cuir. Cependant au vu de la couleur rose flashy, c’est beaucoup mieux que ce à quoi je m’attendais. C’est fruité certes, avec des notes cerise mûre qui plairont à celles qui aiment La petite Robe noire. Mais ce n’est pas si sucré : on a un effet violette iris qui adoucit le propos. C’est plutôt bien fait et en comparaison avec les parfums gourmands actuels, c’est plus chic.

sniff test thierry blondeau juin 2017

Jeanne Lanvin Scandal, Roaring Radcliff (Penhaligon’s), Rose Royale (Nicolaï), White Tea (Elizabeth Arden), Jimmy Choo Man Ice, Conquérante (Parfums Berry)

Rose Royale (Nicolaï) : Je m’attendais à quelque chose de très classique mais c’est surprenant. C’est très rose bien sûr mais l’aspect fruité et surtout métallique lui donne un côté rose 21ème siècle, presque gothique. L’évolution est paradoxale. Les facettes géranium et terreuses de la rose évoquent une belle rose ancienne qu’on aurait cueillie dans les jardins d’un château.

Nous en avons également profité pour interroger Thierry sur une de ses dernières collaborations.

Conquérante et Mystique (Parfums Berry) : Cécile et Charles de la boutique 35 rue Damiette à Rouen souhaitaient créer plusieurs parfums autour du thème de Jeanne d’Arc. Pour Conquérante, dont l’idée était « Jeanne la Guerrière », j’ai travaillé autour de notes de métal, de terre battue, de sang, de cheval au galop… Pour Mystique, j’ai tout de suite pensé à la fleur de lys, à l’idée d’un voile blanc mais j’ai souhaité apporter un contraste minéral avec l’encens et la myrrhe, qui rappellent l’odeur de l’église. Ce sont des partis pris olfactifs forts, on adore ou on déteste.

 

Et vous, avez-vous testé ces parfums ? Qu’en avez-vous pensé ?

6 personnes aiment cet article.

3 commentaires à “White Tea, Roaring Radcliff, Eau de Memo… : Sniff-test Parfumista

  1. Daniel

    Bonjour
    Je n’ai malheureusement pas eu le plaisir de poser mon nez sur ces fragrances. Une d’entre elles m’intrigue c’est Roaring Radcliff de Penhaligon’s. Tonka, tabac, pain d’épices, miel et fumée : tout ce que j’aime. J’irai le découvrir.
    Merci pour cette belle rubrique.
    Très belles découvertes à tous!

  2. Laure

    Bonjour,

    Je n’ai eu l’occasion de ne tester que Jeanne Lanvin Scandal. Un floral fruité agréable, pas écrasant, et rappelant La Petite Robe Noire à ses débuts…

    Merci pour ce Sniff-Test très intéressant et bon week-end.

    NB le bouchon du flacon Penhaligon’s a des faux airs de bouchons Sisley…

    1. Parfumista

      Merci Laure,
      Oui, ce n’est pas faux. En fait chaque parfum de cette collection a une tête d’animal.
      Là, c’est un lion… mais un peu cubiste ;-)

Leave a reply to Daniel Annuler la réponse.

obligatoire