L’hiver est là. Pour l’affronter avec plaisir, on vous propose de vous réchauffer d’effluves boisés. Santal crémeux, vétiver fumé, bois gourmets, oud, patchouli… A chacun(e) son bois.

Autour du patchouli, du vétiver et du cèdre

Ces ingrédients boisés emblématiques restent à la mode, en notes principale ou agrémentés d’autres éléments.

Patchouli Blanc de Reminiscence est une variation olfactive du parfum originel, créée autour d’une palette de matières premières davantage ‘blanches’. Et ça sent quoi ? La fragrance s’ouvre sur des notes aldéhydées pétillantes. Puis l’aubépine dévoile un aspect poudré cotonneux soutenu par les muscs blancs et le santal. Un boisé très doudou.

Dévoilé en 2015 en version Rouge (plus fruitée) puis précédemment en version ‘Chic’ (plus fraîche), Modern Muse d’Estée Lauder est une réponse aux femmes amatrices de fragrances plus boisées et texturées. D’un côté un bouquet fleuri très Lauder : chèvrefeuille, jasmin, tubéreuse. De l’autre : deux variétés de patchouli, réchauffées de muscs et de vanille. Un boisé-fleuri élégant.

Java Wood*, de la nouvelle marque de niche Première Note, est un vétiver épicé de poivre et de cumin. Le nom du parfum est un clin d’œil au vétiver de Java, une variété riche aux facettes plus fumées.

boisés variés

Patchouli Blanc (Reminiscence), Modern Muse (Estée Lauder), Arz el Rab (Berdoues), Java Wood (Première Note), So Elixir Bois Sensuel (Yves Rocher), Oud & Rose (L’Occitane)

Trop classique le cèdre? Ah bon! Electric Wood* de Room 1015 électrisera vos narines avec un cèdre échauffé de chêne, de bois suaves et d’un effet poussière / cendre.

Arz el Rab* de la Collection ‘Cologne Grand Cru’ de Berdoues est une évocation de la forêt de cèdres, légendaire du Mont-Liban. Gingembre et iris illuminent cette eau boisée subtile, dont le flacon évoque une écorce.

Bien sûr, il ne faudrait pas oublier la très jolie Eau de Cèdre d’Armani, dont on vous en a déjà parlé ici.

Sinon, pour plus de fraîcheur, Yves Rocher propose Bois de Cèdre et Citron Vert, Atelier Cologne : Cèdre Atlas*, et Prada : Infusion Iris Cèdre*. Alors, pour lequel ‘cèdrez’ vous ?

boises 2

Irish Oud (Memo), Neroli Oud (Au Pays de la Fleur d’Oranger), Oud Palao (diptyque), White Spirit (Juliette Has a Gun), Pour Lui (Mauboussin)

Oud… toujours et encore

Si vous nous lisez régulièrement, vous l’aurez compris, le oud est l’ingrédient tendance de notre époque ! Corsé, avec avec ses facettes animales et fumées, il poursuit sa lancée parmi les nouveautés de la saison.

Irish Oud* fait son apparition au sein de la Collection Cuirs Nomades de Memo. Cher mais original, il innove avec un départ vert tonique, presque glacial. Mais la chaleur apparaît progressivement. Jusqu’à un accord ambré relevé d’essence de bouleau.

Oud & Rose de L’Occitane est la rencontre de deux berceaux de la parfumerie : l’Orient et… le pays de Grasse. Pivoine et bergamote apportent de la douceur, tandis que le cèdre et la vanille renforcent le caractère oriental. Fragrance proche en termes de concept et d’odeur : Rose Oud de la collection Secrets d’Essences d’Yves Rocher.

Pour celles et ceux qui souhaiteraient un oud délicat avec un esprit cologne, on vous recommande vivement Néroli Oud* de la maison Au Pays de la Fleur d’Oranger. Subtil mais signé.

A tester aussi : l’élégant Oud Palao* de diptyque. Ce oud plus animal vous séduira peut-être aussi dans sa version pour la maison (bougie ‘Oud’ coordonnée).

boises

Bonbon Tree (& other stories), Replica By the Fireplace (Maison Margiela), Santal Basmati (Affinessence), Bois Dahman (Hervé Gambs), Bois Lumière (Anatole Lebreton)

Bois gourmets

Le bois sait aussi se faire doux et savoureux. Gourmet, voire gourmand.

By the Fireplace* de la collection Replica (Maison Margiela) vous emmène en Chamonix en 1971… Imaginez-vous à l’intérieur d’un chalet boisé cosy. L’effet feu de cheminée est délicieusement adouci d’un accord châtaigne qui vous enveloppe.

Jolie création de la nouvelle marque rare Affinessence, Santal Basmati* offre un sillage boisé onctueux presque lacté. Il se poudre et d’iris et d’un accord gustatif chic de riz basmati. A découvrir dans son pochon en cachemire.

A l’occasion des 50 ans du parfum initial, Guerlain lance Habit Rouge Dress Code. Cette nouvelle version est rythmée par des notes boisées mais sur un tempo plus moderne. Le fond, partagé entre la rondeur de la praline et la sensualité vanillée de la fève tonka, rend la fragrance addictive.

So Elixir Bois Sensuel d’Yves Rocher est une rencontre entre l’essence de patchouli et l’absolu de vanille. La note d’iris apporte une facette plus poudrée à cette nouvelle version qui revendique le bois dans son nom mais qui séduira surtout les fans de senteurs gourmandes.

Griffe de mode branchée et accessible dont on vous parle ici, & Other Stories lance Bonbon Tree (L’Arbre à bonbons). Un parfum gourmet à souhait avec ses notes crémeuses de santal, renforcées de vétiver et d’un mélange cassis-vanille. Un parfum réconfortant pour affronter l’hiver.

Enfin, Mauboussin lance une nouveauté masculine : Pour Lui In Black. Une fragrance boisée orientale (cèdre, gaïac, patchouli) avec parmi ses notes de tête un accord… de caramel au beurre salé.

boisés en situation

Habit Rouge Dress Code (Guerlain), Chypre 21 (Heeley), Electric Wood (Room 1015), Soir de Lune édition 2015-2016 (Sisley)

Bois d’hiver… divers

Plusieurs créations ont retenu notre intérêt mais les classer en ‘cèdre’, ‘patchouli’ ou ‘vétiver’ aurait été trop réducteur !

White Spirit* est la dernière création de Juliette has a gun. La fragrance crépite de bois ambrés, plus particulièrement d’Ambrocenide, un bois captivant à l’odeur électrique (attention on adore ou on déteste). L’accord floral tubéreuse/jasmin renforce ici l’idée de blancheur.

A découvrir si vous ne le connaissez pas encore… Bois Lumière* d’Anatole Lebreton illuminera vos journées hivernales avec un boisé cédré ourlé d’immortelle (évoquant la garrigue) et de miel (évoquant davantage le bois ciré d’une luxueuse bibliothèque). Un parfum à forte personnalité.

Pour sa dernière création, James Heeley imagine un parfum chypré en phase avec le 21ème siècle, d’où son nom : Chypre 21*. Patchouli, mousse : les notes boisées traditionnelles de l’accord chypre sont là, mais elles s’enrobent aussi de fleurs, de notes poudrées et de safran. Autre beau chypre : Soir de Lune de Sisley ; il arbore pour l’hiver 2015-2016 un somptueux flacon bleu nuit.

Pour terminer cette sélection boisée, le designer Hervé Gambs dévoile un boisé intrigant. Alliance de santal, de cuir, d’encens et d’une touche balsamique, Bois Dahman* est une création de la nouvelle Collection ‘Noir’. Pour les fans de bois… mais aussi de cuir.

 

photo d’entête : ingrédients du parfum Thé Noir 29 (Le Labo), un accord thé réchauffé de cèdre et vétiver

Pour info, les parfums avec une astérisque sont présentés comme mixtes !

 

Et vous quels senteurs boisées préférez-vous ? Avez-vous un coup de cœur ou une envie dans cette sélection ?

7 personnes aiment cet article.

8 commentaires à “Parfums boisés pour l’hiver

  1. Laure

    Bonsoir et merci pour ce billet passionnant sur les senteurs boisées hivernales.

    J’ai bien envie de tester Oud&Rose de l’Occitane ainsi que Rose Oud d’Yves Rocher, même si ces fragrances semblent proches toutes les deux.

    L’originalité de Santal Basmati d’Affinessence me tente pas mal et ce d’autant plus que j’avais beaucoup apprécié en son temps une eau de soin signée Kenzoki dont le nom actuel est « Vapeur de riz sensuelle ».

    1. Bruneau

      Merci d’avoir parlé de Santal Basmati.
      Cette note riz a également marqué ma mémoire ! Pour la Collection Notes de Fond d’Affinessence, j’ai voulu créer celle du « Basmati », plus singulière encore, parce qu’elle possède un sillage inouï qui la rend attachante et luxueuse… et j’ai choisi de l’associer au plus précieux des Santal, celui de Mysore.
      Un parfum rare et original.

  2. chakim

    Que c’est passionnant et intéressant et quel mal vous vous donnez !
    Bravo à vous pour le temps que vous nous accordez !
    Billet fort intéressant et article très fouillé, ça fait plaisir à lire et à découvrir !
    Mon odorat toujours à la recherche du « Graal » (que je n’ai toujours pas trouvé d’où ma quête effrénée lol), ce qui fait que je suis tentée par TOUTES ces nouveautés !
    Si je ne devais en découvrir qu’un (ou une) je serais bien embêtée tant ces descriptions sont alléchantes !
    Dois je vraiment faire un choix ?
    Encore merci à vous !

    1. Parfumista Post author

      Bonjour Chakim,
      Merci de votre message.
      Surtout si vous testez, racontez-nous !
      Bon week-end parfumé…

  3. Mallejac Caroline

    Bonjour Parfumista,
    Impossible d’accéder à votre dernier post : Parfums synthétiques ou naturels : on en parle ou pas ?
    Etant une grande défenseur de la cause des synthétiques, je me réjouissais de cet article.
    Allez vous le mettre en ligne ?
    Merci!
    Caroline

    1. Parfumista Post author

      Oui, cet article est prévu en janvier.
      Désolé pour le bug informatique.
      On va dire que vous avez reçu un teaser. ;-)
      Bonnes fêtes de fin d’année à toutes et à tous.

  4. Solance

    Bonjour à Parfumista et merci pour cet article fouillé et passionnant sur les senteurs d’hiver et plus particulièrement boisées…

    Parmi ceux que vous avez présentés et que je connais, j’ai apprécié l’originalité du Patchouli Blanc de Réminiscence, un Patchouli modernisé et revisité… Je trouve aussi très racé le Bois Lumière d’Anatole Lebreton. Et j’aimerais beaucoup découvrir l’Habit Rouge Dress Code de Guerlain qui semble très réussi et est en tous cas encensé par les critiques.

    À cette sélection, j’aurais bien rajouté 2 ou 3 jus…

    D’abord « Méchant Loup » de l’Artisan Parfumeur, qui condense les odeurs de la forêt (vétiver, cèdre, pin, santal et mousse de chêne avec coeur de noisette)… Je le porte avec plaisir pendant cette période encore automnale !

    Je voudrais citer aussi « le 15″, la dernière création de The Different Company, un boisé très lumineux, frais, réussi et complètement mixte.

    Enfin, chez Lutens, je ne me lasse pas d’1 des premiers boisées pour femme qui ait existé, le mystérieux et magnifique « Féminité du Bois » avec sa prune confite portée par sa colonne vertébrale de cèdre et également un coup de projecteur sur le majestueux « Chêne », un exclusif Lutens qui mérite qu’on aille le découvrir sans se laisser trop impressionner par sa beauté :)

    1. Parfumista Post author

      Bonjour Solance,
      Merci de votre message… et quel plaisir de vous lire à nouveau.
      Dans les boisés gourmets, Méchant Loup a assurément sa place :-) Mais nous nous sommes surtout consacrés aux derniers lancements. Et diantre qu’il y en a! Thierry Blondeau cependant en parle dans son interview. Eh oui, ne l’oublions pas, c’est pour beaucoup son pseudo dans la blogosphère.
      Quant au 15, on vous en parle ici, dans une sélection masculine et mixte. Très jolie création signée par la parfumeuse Alexandra Monet. Nous aussi, on aime beaucoup !
      Très belles fêtes et au plaisir de vous relire en 2016.

Laisser un commentaire

obligatoire